Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
ACTU

Un petit point sur DirectX 12

CBL par CBL,  email  @CBL_Factor
 
Il y a quelques jours Microsoft a annoncé Windows 10. C'est globalement ce que Windows 8 aurait dû être à savoir un système adapté aussi bien au clavier/souris qu'aux écrans tactiles et capable de passer automatiquement d'un mode à l'autre. En mode clavier/souris, les tuiles de Metro se trouveront dans le menu démarrer qui fait son grand retour. En clair, on s'attend à avoir les fonctionnalités de Windows 7 et les performances de Windows 8. Tant qu'à sauter des numéros, ils auraient même du l'appeler Windows 15 pour 7+8 (comme Winamp 5).

Le grand absent de la présentation du nouvel OS a été DirectX 12. Lors de l'annonce de la nouvelle version de l'API graphique, on avait soupçonné que sa sortie coïnciderait avec celle de Windows 9 10 et ce sera effectivement le cas. Windows 10 embarquera DX 12. On ne sait pas encore si ce sera une exclu Windows 10 mais c'est fort probable. Les briques élémentaires de DX12 comme les drivers sont déjà conçues pour Windows 10 et incluses dans la Windows 10 Technical Preview accessible aux développeurs. En parallèle de DX 12, Microsoft bosse sur DirectX 11.3 qui partagera de nombreuses fonctionnalités avec DX 12 sans le côté multithreading massif/réduction de l'overhead et qui devrait sortir aussi bien sur Windows 10 que sur Windows 7/8.

C'est pourtant le plus grand changement apporté par DX 12. Durant le SIGGRAPH, Intel a présenté une démo technique dans ce sens. Elle comporte 50 000 astéroides en mouvement ce qui signifie des tonnes d'appels CPU. En DX 11, la scène tourne à 19 FPS. En DX 12, la même scène tourne à 33 FPS. Mais encore plus important est la consommation. A performances égales, la version DX 12 consomme deux fois moins de puissance ce qui signifie une meilleure autonomie et moins de dégagement de chaleur. C'est le gros problème des tablettes à base d'Intel à l'heure actuelle. La batterie est super grosse/lourde et le refroidissement est actif... Mais supporter DX 12 de manière efficace implique de repenser en profondeur le code de son moteur ce que ne souhaitent pas tous les développeurs. C'est là où DirectX 11.3 intervient.

Chez Nvidia, on veut avant tout montrer qu'on pourra faire de jolies choses avec DX 12. Ils ont fait une démo technique fondée sur Fable Legends qui tourne avec une version custom de l'Unreal Engine 4 utilisant DX 12. Les développeurs utilisant l'UE 4 peuvent d'ailleurs déjà récupérer une version du moteur qui tourne sous DX 12. La démo tourne sur les nouveaux GPU Maxwell d'Nvidia mais les GPU Fermi (Geforce 4xx et 5xx) et Kepler (Geforce 6xx et 7xx) supporteront aussi DX 12.

Rechercher sur Factornews