Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
ACTU

TimeSplitters et Second Sight chez THQ Nordic

Frostis Advance par Frostis Advance,  email  @FrostisAdvance  
 
Attention, ce qui suit va vous demander une feuille et un crayon, parce que ça va name dropper sévère ! Souvenez-vous en 2000, nous étions jeunes et inconscients, et à l’époque, on n’avait pas de Battle Royale à la con. Oh non, nous avions de très bons jeux, dont une toute nouvelle licence, TimeSplitters.

Développé en 2000 sur PS2 par Free Radical Design, dont une bonne partie de l’équipe provenant de Rare et qui avait certainement senti de loin le rachat du studio par Microsoft, ce FPS avait rapidement réussi à se faire un nom auprès du public. Deux ans plus tard débarquait l'excellent TimeSplitters 2, cette fois-ci sur PS2, Xbox et GameCube. Cette suite avait eu l’audace de faire mieux que le premier épisode, avec un mode multijoueur de folie, qui sentait bon l’odeur des bonnes parties de Goldeneye 007 ou Perfect Dark. Il a fallut 3 ans supplémentaire pour sortir en 2005 le troisième épisode, TimeSplitters Future Perfect, toujours sur ces mêmes consoles. Il était moins bon, mais tout de même bien cool.

Et depuis, la licence TimeSplitters est atteinte du syndrome dit de « F-Zero ». Les fans veulent une suite, mais tout n’est pas si simple. Chez Nintendo, c’est juste par flemme. Chez Free Radical Design, c’est plutôt par manque d’argent. Il manque tellement qu’en 2008, le studio est mis en redressement judiciaire, après avoir travaillé depuis 2006 sur Star Wars: Battlefront III, et après l’échec du jeu Haze. Tout le monde s’est barré en vitesse chercher un travail et Crytek est passé par là, rachetant tout, sauvant tout, même le fameux développement de TimeSplitters 4, tout en renommant le studio Crytek UK. Oui, sauf que les dirigeants de Crytek ont préféré demander à l’équipe de TimeSplitters de bosser sur la partie multijoueur de Crysis 2… repoussant donc TimeSplitters 4 à plus tard. Puis c’était au tour du fameux Homefront: The Revolution d’être développé à la place du 4ème épisode tant attendu. Les ventes n’étant pas celles attendues, Crytek a fait une petite magouille, viré du personnel, renommé une nouvelle fois le studio en Dambuster Studio et vendant la licence Homefront à Koch Media.

Mais depuis février, un certain THQ Nordic revenu d’entres les morts s’est offert Koch Media et du coup, toutes ses licences… dont TimeSplitters ! Décidément dans les bons coups depuis un petit moment, THQ Nordic pourrait passer à l’offensive en proposant, par exemple, des remasters des 3 premiers TimeSplitters, tout en développant le 4ème épisode. Au passage, le communiqué officiel annonce aussi que la licence Second Sight passe aussi chez THQ Nordic, ce qui n’est franchement pas une mauvaise nouvelle, vue les bonnes idées de ce jeu sorti en 2004 sur PS2, Xbox, GameCube et PC.
Rechercher sur Factornews