THQ Nordic a faim et s'offre Koch Media - Deep Silver, Koch Media, Business, THQ Nordic - News - Factornews
Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
ACTU

THQ Nordic a faim et s'offre Koch Media

Frostis Advance par Frostis Advance,  email  @FrostisAdvance  
 
​Souvenez-vous, en 2013/2014, un certain Nordic Games s’était fait plaisir sur les restes de THQ, qui était mort, gisant sur le sol dur des éditeurs de jeux vidéo s’étant lourdement plantés. Cet éditeur méconnu avait racheté quelques licences, dont certaines plutôt cool, comme Darksiders, Red Faction, MX vs. ATV, Titan Quest, Supreme Commander ou encore Destroy All Humans!, représentant en tout un peu plus de 80 jeux, pour la somme dérisoire de 4,9 millions de dollars. Vraiment rien quand on pense que Take-Two Interactive avait racheté la licence Evolve plus presque 11 millions de dollars…

Depuis, Nordic Games a continué à manger un peu partout, que ce soit sur les cadavres de JoWooD Entertainment, DreamCatcher Interactive, ou encore Digital Reality et NovaLogic. En quelques années, le petit éditeur est devenu assez gros pour manger du vivant, se faisant un peu d’argent en ressortant des fonds de tiroirs sur PS4, Xbox One, PC et Switch, comme les prochaines sorties de de Blob 2, Titan Quest ou Legend of Kay, mais aussi en prennant quelques risques en développant Biomutant ou en éditant le très attendu Pillars of Eternity II: Deadfire par Obsidian Entertainment.

Gagnant de la confiance, Nordic Games a changé de nom pour devenir THQ Nordic, en août 2016. Bref, aujourd’hui, l’éditeur Suédois / Autrichien a faim de fraîcheur et vient d’annoncer l’acquisition de Koch Media, pour un montant s’élevant à 121 millions d’euros. Ça commence à parler, puisque ce distributeur bien connu en Europe, comporte le label Deep Silver, qui s’est occupé de distribuer un peu plus de 100 titres, dont les licences Dead Island, Homefront, Metro, Risen, Agents of Mayhem. A noter aussi que Koch Media et Deep Silver distribuent aussi depuis quelques années un paquet de jeu Sega, Atlus, Koei Tecmo, NIS America ou encore Codemasters. Et oui, le merveilleux Persona 5, c’est distribué par Deep Silver.

Il s’agit donc d’une très grosse acquisition et, même si on pouvait se moquer de THQ Nordic et de ses licences mortes depuis des années, il faudra garder un œil sur cette société, qui a réalisé en 2017 un chiffre d'affaires de 51 millions d'euros, pour un résultat d'exploitation s’élevant à 19 millions d'euros. On ne sait pas vraiment si Koch Media allait bien financièrement, mais c’est un pari sur la durée que fait THQ Nordic en rachetant plus gros que lui et faisant grimper ses effectifs complets, tous studios confondus, à environ 1000 employés. A noter aussi que Koch Media et Deep Silver garderont leurs noms.

[Note de CBL :] L' ironie de la situation est qu'après le décès de THQ, Volition et l'ensemble de ses licences (dont Saints Row) ont été vendus à Deep Silver. Du coup par ce rachat, Volition retourne sous la bannière THQ en quelque sorte.
Rechercher sur Factornews