Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
ACTU

Need for Speed est mort, vive Need for Speed !

Zaza le Nounours par Zaza le Nounours,  email  @ZazaLeNounours
 
Petit résumé : depuis trois ans, les Need for Speed se suivent et se ressemblent dans la médiocrité la plus totale. Riccivader en avait même conscience et avait déclaré que désormais les jeux de la série NFS ne seraient plus produits à la chaine par une même équipe condamnée à vivre 365 jours par an dans un placard pour coder des jeux de caisses tout pourris. Manque de pot, le premier jeu du renouveau, Need for Speed Undercover, était aussi probablement le pire.

Du coup, des rumeurs de mise à mort de la série, puis de mise à mort des développeurs coupables, ont commencé à fleurir, mais tout ça était bien flou. Mais maintenant que EA s'est confessé à Eurogamer, on y voit beaucoup plus clair.

Tout d'abord, il n'y aura pas un jeu Need for Speed cette année. Il y en aura trois. Tous destinés à des publics bien distincts.

Mon premier est Need for Speed : Shift (un bien mauvais titre soit dit en passant), la mouture pour hardcore gamers. Cet opus délaisserait les bêtises bling-bling (hourra !) au profit d'une approche beaucoup plus simulationnesque (houla...). Pour cela, des techniques révolutionnaire seront utilisées, comme une vue cockpit qui bouge pour refléter les mouvements de la tête du pilote. Histoire de donner un peu de crédibilité à tout ça, le jeu sera développé conjointement par des gens d'EA Black Box et Slightly Mad Studios (ayant œuvré jadis sur GT Legends et GTR 2). Le jeu, calibré pour séduire les puristes de la course automobile comme les amateurs occasionnels, sortira à l'automne sur PC, PS3 et Xbox 360. Et PSP.

Mon second est Need for Speed : Nitro, la déclinaison pour casual neuneus. Ca ne sera pas un clone de Mario Kart, mais un jeu d'arcade avec des jolies couleurs qui vous niqueront tellement les yeux que vous ne verrez pas que les décors et véhicules comportent moins de polygones qu'un document Word. Le jeu, calibré pour séduire papi et mamie comme les furieux de jeux d'arcade, sortira à l'automne sur DS et Wii.

Mon troisième est Need for Speed : World Online, le versant online et free-to-play. On ne sait pas trop en quoi ça consiste, mais on se doute bien que le jeu vous offrira gracieusement une 4L à trois roues, et qu'il faudra raquer du vrai pognon pour obtenir un véhicule un peu plus décent. Le jeu, calibré pour séduire dans un premier temps les asiatiques, arrivera par la suite dans le reste du monde.

Mon tout est EA qui n'a encore une fois rien compris. Les joueurs ne veulent pas du Need for Race Driver : Shit, ni du Super Need for Kart, ni encore du World of Speed, et encore moins ces trois cochonneries en même temps. Les joueurs veulent Need for Speed. Ce jadis chouette jeu où l'on conduisait des bagnoles hors de prix dans de jolis décors, avec du trafic et des flics au cul. C'est quand même pas bien compliqué. Allez, rendez-vous en novembre pour non pas un, mais bien trois Need for Speed tout pourris.

(Et à titre un poil plus personnel, et puisque cette news est déjà tellement longue que ça ne se verra sûrement pas, je rajoute que les joueurs veulent aussi leurs instrus de Rock Band 2, merci.)
Rechercher sur Factornews