Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
ACTU

Microsoft : la Xbox One dit merci à Office, Azure, etc.

Frostis Advance par Frostis Advance,  email  @FrostisAdvance  
 
Pas de jaloux ! Après les résultats de Nintendo, puis ceux de Sony, passons à ceux de Microsoft Corporation. Mais ne vous attendez à des chiffres détaillés sur toutes l’année, puisque Microsoft ne dévoile ces derniers que par petits bouts. Cette fois-ci, on a celui de janvier à mars 2018, une période forcément profitablement pour la Xbox One avec la sortie de Sea of Thieves et du pack Xbox One X + PlayerUnknown's Battlegrounds.

D’après son bilan, Microsoft annonce que le chiffre d’affaires pour sa branche jeu vidéo a fait un bond de 18%, taper les 1,8 milliards d’euros, contre 1,5 milliards l’an passé. Une petite hausse qui peut remercier les 59 millions d’abonnés Xbox Live. Voilà. Bisous. Le reste tient dans cette phrase : Gaming revenue increased 18% (up 16% in constant currency) driven by Xbox software and services revenue growth of 24% (up 21% in constant currency) mainly from third party title strength. On voit très nettement que Microsoft préfère rester flou tant que les chiffres ne sont pas vraiment au dessus de la concurrence. De même, aucun résultat concernant les abonnements Xbox Game Pass n'ont été révélé. 

Pas de bénéfice opérationnel, ni de bénéfice net annoncés, juste un chiffre d’affaires noyé dans celui de la maison mère, qui réalise d’excellents résultats valorisant l’entreprise à 714,4 milliards de dollars, donc la seconde capitalisation mondiale derrière les 838 milliards d’Apple. Pour le détail, Microsoft s’en tire avec un bénéfice net de 6 milliards d'euros pour le premier trimestre 2018. Un résultat forcément impressionnant, permettant à Microsoft de perdre la bataille des consoles pour cette génération, sans pour autant mettre la clé sous la porte.
Rechercher sur Factornews