Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
ACTU

Sony confirme avec une excellent année

Frostis Advance par Frostis Advance,  email  @FrostisAdvance  
 
​En ce moment chez Nintendo, c’est un peu la fête. On roule sur l’or, la 3DS fait une excellente fin de vie et la Switch est partie comme une fusée. Et chez Sony, comment est l’ambiance ? Et bien tout va pour le mieux aussi ! Les deux firmes japonaises sont en grandes formes et Sony y est aussi allé de son petit bilan annuel.

Un bilan ultra positif et très détaillé et évidemment focalisé sur Sony Corporation. Pour rappel, il s’agit de la maison mère, donc contenant les Sony Pictures, Sony Mobile, Sony Interactive Entertainment, Sony Music, Sony Financial Holdings et d'autres trucs. Aussi, il est bon de souligner que cette année 2018 - 2019 signe la première année pour Kenichiro Yoshida, l’ancien directeur financier du groupe, passé CEO du groupe le 1er avril dernier, prenant la place de Kazuo Hirai, devenant President, histoire de finir sa carrière pépouze. Et on ne peut pas dire que Kaz ait fait de la merde, puisqu’il a tout simplement relevé la totalité des comptes Sony, qui en 2012, affichait des pertes s’élevant à 3,3 milliards d'euros sur l'année fiscale…

Loin de ces mauvais souvenirs, Sony Corporation annonce un chiffre d’affaire global de 64,6 milliards d’euros, pour un bénéfice net à 5,5 milliards d’euros. Evidemment, cela comprend le cinéma, la musique, le jeu vidéo, la partie mobile, le multimédia, etc. Pour ce qui nous intéresse, à savoir la partie jeu vidéo, tout est vraiment très bien, puisque le chiffre d’affaire de Sony Interactive Entertainment s’élève à 14,7 milliards d’euros pour cette année, pour un bénéfice opérationnel franchement pas dégueu. Du coup, en regardant les chiffres, la branche jeu vidéo est devant toutes les autres, passant bien au-dessus de la branche Home Entertainment & Sound et se permettant de faire presque le double de la partie cinéma, qui a tout de même eu un énorme succès avec l'excellent Spider-Man: Homecoming.
 
Année fiscale 2016 – 2017
  • Chiffre d'affaires : 12,4 milliards d'euros
  • Bénéfice opérationnel : 1 milliard d'euros 
Année fiscale 2017 - 2018
  • Chiffre d'affaires : 14,7 milliards d'euros
  • Bénéfice opérationnel : 1,3 milliard d'euros 
Les plus attentifs auront de suite remarqué que le bénéfice opérationnel de Sony pour cette année, est exactement le même que celui de Nintendo… Malgré l’âge de la PS4, la console de salon de Sony se vend encore très bien, avec 19 millions d’unités distribuées cette année, contre 20 millions l’an passé. C’est une petite baisse, mais le résultat est énorme pour une console qui a déjà 5 ans. De ce fait, l’objectif fixé pour cette année est de 16 millions d’unités pour la fin mars 2019.
 
La partie jeux pure et dure n’est pas en reste, et se permet même d’augmenter ses ventes avec 246 millions de jeux cette année, contre 218 millions l’an passé. Un score tout bonnement impressionnant et qui se précise aussi un peu par le support. En effet, selon Sony, le téléchargement prend une part de plus en plus importante dans son marché, et les ventes sur le PlayStation Store ont augmenté encore cette année, passant de 27% à 32%. Les habitudes des consommateurs changent petit à petit et la formule d’abonnement fonctionne du feu de dieu, devenant l’un des fers de lance de Sony avec 34,2 millions d’abonnés PlayStation Plus, contre 26,4 l’an dernier.
 
Au total, Sony dispose d’un parc de PS4 de 79 millions d’exemplaires dans le monde, avec 645 millions de jeux vendus. Un résultat assez monstrueux qui conforte Sony à passer l’année actuelle à la cool, en augmentant tranquillement le bénéfice opérationnel à 1,4 milliards d’euros. Du côté du groupe, on ne tente pas d’objectifs impossible à atteindre, puisque Sony Corporation espère un chiffre d’affaires de 63 milliards d’euros, un bénéfice opérationnel de 5 milliards d'euros, pour un bénéfice net de 3,6 milliards d'euros. En même temps, quand on voit les soucis de la branche mobile, cela semble logique.

Enfin, il semble évidemment qu'à la vue de ces résultats, la PlayStation Vita fait maintenant partie du retro gaming. 
Rechercher sur Factornews