Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
ACTU

Nintendo : une année record !

Frostis Advance par Frostis Advance,  email  @FrostisAdvance  
 
Outre son nouveau président, Nintendo a publié ses chiffres annuels et à l’évidence, tout va bien mieux au pays de Mario depuis la sortie de la Nintendo Switch. L’époque de l’échec total de la Wii U est maintenant bien derrière et cette année 2017-2018 a été plus que profitable. Les chiffres parlent d’eux même et voici une comparaison des deux années fiscales.

Année fiscale 2016 – 2017
  • Chiffre d'affaires : 3,6 milliards d'euros
  • Bénéfice opérationnel : 220 millions d'euros
  • Bénéfice net : 766 millions d'euros
Année fiscale 2017 - 2018
  • Chiffre d'affaires : 7,9 milliards d'euros
  • Bénéfice opérationnel : 1,3 milliard d'euros
  • Bénéfice net : 1,04 milliard d'euros
Pour avoir des chiffres de ce type, il faut revenir à l’année 2009 - 2010 et à l’ère du duo Wii / DS. La sortie de la Nintendo Switch est donc un vrai vent de fraîcheur et permet surtout à Nintendo de sortir la tête de l’eau, en oubliant totalement la Wii U. Enfin, pas trop tout de même, puisqu’il faut rentabiliser les jeux ayant connus des échecs, d’où les nombreux portages vers la Switch. Du côté hardware justement, la Nintendo Switch a atteint l’objectif fixé de 15 millions de consoles, en affichant désormais un parc mondial de 17,79 millions de consoles distribuées, en seulement un an. De même, il faut revenir à la Wii pour des chiffres pareils, ou porter le nom de PS4.

Du côté software, Nintendo peut compter sur ses licences. Sans trop de surprise, Super Mario Odyssey prend la tête des ventes et permet même à la Switch de faire un bon entre janvier et mars, avec 2,92 millions de consoles distribuées pendant cette période. A ce rythme, il est presque certain qu’Odyssey dépasse Super Mario Galaxy (12,77 millions) et prenne la place de Super Mario 3D le plus vendu de l’histoire. Le reste des titres sont aussi en très grandes formes, comme Mario Kart 8 Deluxe qui se paye le luxe de dépasser les ventes de la version Wii U, pourtant à 8,42 millions. Oui, cumulé, Mario Kart 8 et sa version Deluxe atteignent les 17,64 millions de ventes.
 
L’autre jeu étendard de la Switch est The Legend of Zelda : Breath of the Wild qui, en plus d’avoir bluffé un paquet de monde, devient le Zelda le plus vendu de l’histoire de la saga, en cumulant les versions Switch et Wii U, avec un peu plus de 9 millions de ventes.
 
Enfin, notons que Splatoon 2 dépasse les 6 millions de ventes, que Xenoblade Chronicles 2 devient le titre le plus vendu de la série et que ARMS, considéré comme un échec pour beaucoup, pourrait dépasser les 2 millions de ventes sans trop de problème. Enfin, Kirby Star Allies, qui n’est arrivé que le 16 mars dernier, a fait péter les ventes en se positionnant comme l’un des gros titres de la Switch.
 
Pour ce qui est de la globalité, Nintendo annonce avoir distribué pas moins de 63,51 millions de jeux sur Nintendo Switch, contre 53 millions en objectif, et compte bien faire grimper ces résultats avec 100 millions de jeux pour la prochaine année fiscale. A noter aussi que l’eShop fait un bon de 87%, avec 456 millions d’euros de chiffre d’affaire.
 
(Exemplaires expédiés + ventes dématérialisées) Les objectifs sont donc clairs et nets pour cette prochaine année fiscale concernant la Nintendo Switch : augmenter le bénéfice net à 1,2 milliards d’euros, vendre 20 millions d’unités supplémentaires, continuer à faire grossir les jeux actuels et sortir la deuxième vague de gros titres avec Super Smash Bros., Fire Emblem, et probablement un duo Animal Crossing et Pokémon, même s’il vaut mieux être patient pour ceux-ci.
 
Il n’y a pas que la Nintendo Switch dans la vie, il y a aussi le duo Nintendo 3DS / Nintendo 2DS ! Avec un parc mondial de 72,5 millions d’unités, la petite portable ne semble pour autant pas encore prêt à prendre sa retraite, surtout avec 6,4 millions de consoles distribuées cette année. Fortement aidée cette année par Pokémon Ultra-Lune et Pokémon Ultra-Soleil, avec 7,51 millions d’exemplaires alors que les versions Lune et Soleil sont à 16,10 millions, le duo de portable devra tenter de gratter encore un peu de vente avec un objectif fixé à 4 millions pour fin mars 2019, histoire de dépasser les 75 millions en parc global.
 
Pour le reste, Nintendo annonce avoir vendu 5,28 millions de Nintendo Classic Mini: Super Nintendo Entertainment System, et que les amiibo pètent la forme avec 10,3 millions de figurines et 5,8 millions de cartes vendues sur l'année fiscale. Tout va bien pour nos étagères.  
 
Enfin, la partie smartphone n’a pas été oublié, mais semble tout de même ne pas être une vraie priorité pour Nintendo. Ainsi, on comprend que Animal Crossing : Pocket Camp, Super Mario Run et Fire Emblem Heroes génèrent à eux trois 295 millions d’euros, soit une augmentation de 62%. C’est plutôt cool, mais rien n’est détaillé.
Rechercher sur Factornews