Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
ACTU

E3 : À la poursuite de Need for Speed

Zaza le Nounours par Zaza le Nounours,  email  @ZazaLeNounours
 
Ce n'est pas peu dire qu'on a sacrément manifesté notre joie lors de la conférence Electronic Arts à l'annonce de Need for Speed Hot Pursuit, signant le grand retour d'un Need for Speedfaçon grande époque. Du coup, l'une des premières choses que l'on a faites lorsque les portes du salon ont ouvert aujourd'hui, c'est de nous ruer sur le stand EA pour poser nos pattes sur la version de démo du jeu.

Petite déception, celle-ci propose le même contenu que lors de la présentation du jeu à la conférence, à savoir une courses poursuite dans un joli décor bien verdoyant entre une Lamborghini Murcielago LP670 pour le dangereux chauffard et une Lamborghini Reventon pour les gentilles forces de l'ordre. La course-poursuite opposait deux joueurs humains, le premier devant réussir à creuser un écart suffisamment important avec le second afin de le semer, alors que le flic doit au contraire mettre le contrevenant dans le décor pour l'arrêter. Rien de bien compliqué ni même de très original, donc.

Les joueurs peuvent utiliser des pouvoirs en course. Le chauffard pourra par exemple désactiver les radars des flics pour s'échapper plus facilement, alors que le flic pourra lui demander la mise en place de barrages. On ne sait pas encore quelques autre pouvoirs seront disponibles, mais on espère que ça ne virera pas au grand guignol comme Blur. La conduite est plutôt agréable, les voitures sont assez lourdes mais répondent bien et partent assez facilement en dérapage.

La réalisation est vraiment très bonne : les voitures sont magnifiquement modélisées et grâce au moteur maison de Criterion (le même que celui qui faisait déjà de belles choses dans Burnout Paradise, mais bien boosté), elles prennent de sacrés coups dans la gueule en cours de route. On a pu également se rendre compte que les environnements sont très vastes : la deuxième course, où j'ai joué le rôle du fuyard, a duré plus de cinq minutes et durant celles-ci, nous ne sommes jamais passés au même endroit. La sensation de vitesse est plutôt bonne, pour peu que l'on joue en vue capot ou pare-choc (il ne semble pas y avoir de vue cockpit, malheureusement), et le framerate n'accuse aucune faiblesse.

Voilà donc pour cette première prise en main de Need for Speed Hot Pursuit, le retour aux sources que l'on attendait depuis des années et que l'on désespérait de voir arriver un jour. Le jeu ne semble pas prendre de gros risques mais se contentera de servir sur un plateau tous les éléments dont les fans réclamaient le retour. On attend maintenant de voir si le contenu sera suffisamment étoffé en termes de circuits, de voitures et de modes de jeu pour ne pas que ce retour en fanfare prenne une allure de pétard mouillé.
Rechercher sur Factornews