Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.

Un Rédacteur Factornews vous demande :

ACTU

AT&T se sépare de Warner

CBL par CBL,  email  @CBL_Factor
 
La dette d'AT&T, le géant des télécoms US, était déjà costaud avant le rachat de Time Warner en 2018. Mais après le rachat, elle dépassait les 160 milliards de dollars. Du coup AT&T a commencé à lâcher du leste. En début d'année, ils ont vendu DirecTV (télé par satellite) pour 16 milliards au fond d'investissement TPG pour fonder une sorte de co-entreprise indépendante d'AT&T.

Via le même mécanisme, ils viennent de se débarasser de WarnerMedia en vendant la division au groupe Discovery pour 43 milliards de dollars. Le résultat sera une co-entreprise indépendante d'AT&T qui combinera les actifs de Warner (Warner Bros, HBO Cartoon Network, CNN, DC...) et ceux de Discovery (Discovery Channek, Food Network, Eurosport...) pour créer un géant des médias et de la diffusion en ligne.

Mais ce qui nous intéresse surtout est le sort de Warner Bros. Games. Et ce dernier est incertain. Il semble qu'une partie des studios seront vendus mais pas tous. Mine de rien, il est question d'un bon paquet de studios :
  • Cinq studios estampilés Warner Bros Games (Boston, Montréal, New York, San Diego, San Francisco)
  • Six studios dans le groupe TT Games (Traveller's Tales)
  • Rocksteady Studios
  • NetherRealm Studios
  • Monolith Productions
  • Avalanche Software
Et si le tout a un air de déjà vu, c'est parce que AT&T songeait déjà à se débarrasser de Warner Bros. Games l'an dernier. Elle doit être sympa l'ambiance dans les studios en ce moment. Rien de tel qu'un futur incertain pour motiver les troupes. Ces dernières bossent sur pas mal de gros titres dont Suicide Squad: Kill the Justice League (Rocksteady), Gotham Knights (Warner Bros Games Montréal) et Hogwarts Legacy (Avalanche Software).
Rechercher sur Factornews