Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
TEST

Need for Speed Most Wanted 5-1-0

Zaza le Nounours par Zaza le Nounours,  email  @ZazaLeNounours
À peine deux mois après la sortie de Need for Speed Underground Rivals sur nos terres, EA remet le couvert avec Need for Speed Most Wanted 5-1-0, édition de poche de l'excellent dernier épisode de la série.

Si le principe reste le même que celui de son grand frère sur consoles de salon et PC, à savoir gravir un à un les échelons de la Black list en remportant des courses, il faudra une fois de plus tirer un trait sur pas mal des aspects positifs du jeu grand format. Ainsi, le scénario et ses cinématiques too much sont passés à la trappe, tout comme l'aspect conduite libre en ville. Le choix des courses se fait donc au travers d'un bête menu, tout comme le choix du véhicule ou sa customisation.

Bien évidemment, la police fait son grand retour sur cet épisode. Ainsi, des voitures de flics tenteront de vous arrêter en cours de partie en vous envoyant dans le décor ou en mettant en place des barrages, malheureusement bien statiques et pas toujours placés très intelligemment. Enfin, si vous les avez bien chauffés pendant votre run urbain, vous devrez semer la volaille en question, en mettant suffisamment d'écart entre votre véhicule et les leurs. Côté courses, on retrouve les traditionnels circuits, sprints, et autres time attack.


NIKE LA POLISSE


Côté sensations de jeu, on est en terrain malheureusement très connu : la conduite est résolument identique à celle de NFSU Rivals, ce qui ne plaira pas forcément à tout le monde. Les adversaires proposent toujours aussi peu de challenge ; la vraie difficulté provient bel et bien de la maréchaussée, dotée de voitures supersoniques, qui vous colleront systématiquement au cul, quelle que soit la vitesse à laquelle vous roulez. Et bien qu'ils soient totalement incapables d'emprunter le moindre raccourci, vous les verrez toujours vous remonter à toute vitesse sur la mini-map. Tout simplement horripilant.

La réalisation du jeu est globalement très bonne, avec des voitures nombreuses et très bien modélisées et dotées de superbes reflets. Les circuits sont eux aussi plutôt plaisants à l'oeil, bien que franchement trop jaunâtres, et surtout une fois de plus trop peu nombreux (dix en tout et pour tout, plus un mode reverse). Le Speedbreaker, ce mode ralenti qui permet d'éviter plus facilement les obstacles, est ici quasiment inutilisable du fait du temps nécessaire à son déclenchement. On regrettera aussi que la plupart des aspects négatifs de NFSU Rivals soient encore de la partie, notamment au niveau des temps de chargement assez interminables et beaucoup trop fréquents, ainsi que de la progression un peu laborieuse, avec des véhicules et des circuits qui se débloquent très lentement.

Bref, sans être franchement un mauvais jeu, ce Need for Speed Most Wanted 5-1-0 ne convainc pas totalement, à cause de certaines lourdeurs un peu trop envahissantes, sans parler du manque quasi-total d'innovations par rapport à son prédécesseur sur PSP, mis à part le peu passionnant mode Tuner takedown, directement pompé sur Burnout, dans lequel vous incarnez le flic devant arrêter les vilains street racers. On saluera en revanche la présence plus que bienvenue d'un mode infrastructure pour le multi, qui permettra de s'affronter entre potes du bout du monde (un mode trop peu présent et qu'on espère voir se développer sur plus de jeux PSP).

Avec un temps de développement aussi court, il ne fallait pas attendre de miracles de ce Need for Speed Most Wanted 5-1-0. Le jeu conserve sans surprise les qualités et les défauts de NFSU Rivals. Si vous êtes un fan inconditionnel de la série, et que vous avez besoin de votre dose de NFS aux chiottes et dans le métro, foncez ; en revanche, si vous avez déjà testé NFSU Rivals et que vous n'avez pas été emballé, ce n'est pas cet épisode qui vous fera changer d'avis.

SCREENSHOTS

Rechercher sur Factornews