Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
TEST

Hitman 2 : Silent Assassin

GeekMate par GeekMate,  email  @Geekmate75
47 est de retour ! un peu malgré lui… le sieur aurait préféré finir ses jours à jardiner et à travailler dans sa retraite : une église sicilienne apparemment à l’écart de la civilisation. Mais son ami prêtre s’est fait enlever par de vilains mafieux. Pour le délivrer, notre tueurs à gage va devoir reprendre du service… Et c’est une bonne nouvelle !

Diplôme tueur a gage deuxième année


Depuis Metal Gear Solid, l’infiltration est devenu un genre très représenté. Hitman 2 s’impose comme une référence. Les possibilités sont nombreuses et la liberté d’action laissée est impressionnante. Mais surtout on reste ahuri devant la logique implacable de ce jeu. Courir devant les gardes alors que vous êtes incognito… Mauvaise idée, ils vont se méfier ! Eteindre la lumière pour ne pas se faire repérer… Bonne idée, il y a moins de chance d’être vu. Se débarasser de ses armes pour pénétrer une villa… Bonne idée, les gardes pourraient vous fouiller ! Laisser les corps inertes à porté de vue… Très mauvaise idée, on aura vite fait de savoir que vous êtes un imposteur !



La seule chose à sauver : la partie…



Non vraiment, il y a de quoi faire et refaire les différents niveaux. Les solutions pour arriver à ses fins sont multiples et la lassitude ne gagne jamais le joueur. Bourrin ou méthodique, tout est possible ! Finalement, à une époque ou les jeux s’adressent de plus en plus au grand public, cette liberté d’action va presque à l’encontre du jeu. On ne se rend pas toujours compte de l’étendu des possibilités et de la richesse du gameplay. Bonne nouvelle, les sauvegardes se font quand le joueur le décide. Cela évite d’avoir à recommencer un tableau depuis le début. Il est aussi possible de reprendre une mission pour en venir à bout différement.



La mort vous va si bien



Techniquement, le jeu est assez agréable à regarder. Cela ne casse pas des briques non plus mais disons qu’il est dans la bonne moyenne des jeux Xbox du moment. Les personnages disposent d’une bonne modélisation et les décors intérieurs sont assez beau. Les extérieurs sont par contre beaucoup moins réussis. Rien de très grave non plus, le tout reste largement valable. On découvre également la dynamique des corps absolument sensationnelle. Trainer un cadavre n’est pas de tout repos, mais on peut s’amuser à vérifier que chaque partie du corps est bien indépendante des autres. En somme, un bien joli travail à tous les niveaux.

Eidos ne se loupe pas et fait de 47 un héros charismatique. Pour son réalisme jusque boutiste, ses niveaux variés et ses possibilités nombreuses, Hitman 2 fait sans aucun doute parti des hits du moment. Si vous avez un regard de glace, un sang froid hors du commun et des envies de meurtres (mais pas trop quand même).

SCREENSHOTS

Rechercher sur Factornews