Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
TEST

Crimson Skies : High Road to Revenge

GeekMate par GeekMate,  email  @Geekmate75
Après un premier épisode sorti uniquement sur PC, FASA Studio s’est décidé a nous sortir une suite uniquement sur Xbox ! L’achat du studio par Microsoft n’est sans doute pas étranger à cette décision. Mais les possesseurs de la grosse boite noire de Microsoft peuvent s’en réjouir car il s’agit d’un des meilleurs jeux du genre et peut être même un des meilleurs jeux de cette fin d’année !

Décollage immédiat


Dans l’univers alternatif de Crimson Skies, les pirates de l’air sont rois. Le ciel est devenu le seul moyen d’acheminer de marchandises ou de transporter des passagers. Le monde de Crimson Skies, s’il n’est pas si original que ça, a au moins l’élégance d’avoir un charme très particulier ! Il nous rappelle autant les films d’aviation durant la seconde guerre mondiale que les grands films d’aventures épiques à la Indiana Jones !

Le gameplay est finalement assez arcade, très intuitif et facilement appréhensible grâce à une vue à la troisième personne très agréable ! Le Y permet d’accélérer, le B de freiner, les gâchettes de tirer, le stick gauche permet de manœuvrer à sa guise et le stick droit de réaliser des figures spectaculaires très pratiques pour échapper à ses adversaires. A tout moment le joueur peut aussi prendre le contrôle de tourelles disposées à plusieurs endroits sur la map. Outre une maniabilité aux petits oignons, la grande force de Crimson Skies se situe bien dans la diversité de ses missions. Si les environnements ne sont pas très nombreux, les missions sont légions sur chacun d’entre eux. Escorter un zeppelin, repousser une attaque ennemie, attaquer une base, récupérer des objets, faire la course… J’en oublie sûrement ! Et pour récompenser le joueur de ses efforts, il est possible de gagner une bonne dizaine d’avions et surtout de les améliorer avec l’argent gagné tout au long de la progression. Et ce n’est pas tout ! De magnifiques cut scenes tout en synthèse vous content une histoire à rebondissements multiples !



Les chevaliers du ciel


Techniquement, c’est un très bel objet qui nous est donné en pâture. Les avions, outre leur design fantaisistes, sont magnifiquement modélisés et s’apparentent à des objets de collection ! C’en est même un vrai calvaire de les voir s’enflammer en plein combat aérien sous un déluge d’effets de lumière. Les environnements sont crédibles, donnant ce cachet et cet ambiance si personnels à l’univers de Crimson Skies. Rien à dire, la Xbox est vraiment une console un cran au dessus et ce titre lui fait honneur.

Pour finir, si le solo sera un peu court pour la majorité des joueurs, sachez que la qualité de jeu ne faiblit jamais et que l’aventure reste très intense au court des 8/9 heures de jeu. 4 niveaux de difficultés modifiables à tout moment permettent de trouver le bon équilibre entre progression constante et challenge valable. Et si vous trouvez toujours le jeu trop court, le mode multi splitté devrait vous permettent de passer de bonnes soirées entre copains. Pour les mieux équipés, sachez que le mode online du jeu est tout simplement excellent avec assez peu de lag (choisissez les bons serveurs) et des parties à 16 endiablées comme jamais !

Crimson Skies fait assurément parti des nombreux hits de fin d’année ! Les amateurs de sensations fortes ne peuvent passer à coté. Quand à ceux qui aimeraient s’essayer à un jeu d’avion, c’est le moment ou jamais !

SCREENSHOTS

Rechercher sur Factornews