Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
PREVIEW

Le Trône de Fer : Genesis

ClémentXVII par ClémentXVII,  email  @ClementXVII
 
Vu que nous étions quand-même dans les locaux de Cyanide pour découvrir leur RPG dans l’univers du trône de fer, on en a profité pour jeter un fameux coup d’œil à A Game of Thrones : Genesis, le jeu de stratégie temps réel prévu pour cet été.

Avec la sortie du nouveau tome en juillet, de la série en avril et des deux jeux Cyanide dans un futur proche, cette année est bénie pour les fans du trône de fer.

For our english-speaking friends, the english version of our preview can be seen here. Just click on the red text to toggle the visibility.
S'il y en a parmi vous qui ne connaissent pas cette excellente saga, je leur conseille d'aller faire un tour à la bibliothèque du coin, ou bien d'attendre quelques semaines que l'adaptation de HBO arrive sur nos petits écrans. L'histoire se déroule sur le continent de Westeros, où de nombreuses familles luttent pour le pouvoir à coup d'alliances, de mariages arrangés, de diplomatie, de traitrîse et de guerres. Le monde est résolument médiéval mais très peu fantastique : vous n'y verrez aucune elfette en string, ni de sorts impressionnants. Les seules créatures liées à la magie que vous y rencontrerez sont les Dragons, ces immenses créatures contrôlées par la famille Targaryen.



Dans Le Trône de Fer : Genesis, vous aurez l'occasion de revivre les moments les plus importants dans l'histoire de Westeros, démarrant aux environs de -750 avec l'arrivée de la Reine Nymeria sur les côtes de Westeros, en passant par l’an 1 et l’invasion d’Aegon Targaryen qui réussit à unifier le continent pour enfin se terminer avec la révolte et le couronnement du jeune Robert Baratheon en l'an 283, soit quelques années avant les intrigues présentées dans les romans. Il n'est donc pas nécessaire d'avoir lu et relu les romans de George R.R. Martin pour apprécier le jeu.

Avant de commencer à décrire le jeu, précisons que, même si nous utilisons le terme RTS dans cet article, Le Trône de Fer : Genesis est très différent des RTS classiques, et risque de dérouter les aficionados de Starcraft, C&C ou Supreme Commander. En effet, dans la mesure où la puissance militaire n’est qu’un des outils qui vous mènera à la victoire, fourberie, traitrises et alliances seront de la partie.

En cela, on pourrait plutôt comparer une partie d’Le Trône de Fer : Genesis à une partie de jeu de société tel que Risk ou Diplomacy. En plus de la partie stratégie qui se passe sur le plateau, les joueurs passent des alliances entre eux, se promettent monts et merveilles mais in fine, c’est toujours le gain personnel qui prime et ces alliances se défont aussi vite qu’elles se font. Cyanide a donc tenté d’intégrer ces composantes dans la base du gameplay de Genesis. Les missions se jouent donc en deux temps : une phase de paix pendant laquelle l’on se prépare à l’affrontement, puis une phase plus militaire où l’on ne peut plus passer d’accords avec les villages environnants. Quand on arrive sur la carte, on se retrouve dans un équilibre de paix précaire. Un indicateur en haut de l’écran permet de suivre l’évolution de cette paix en fonction des actions commises. Des escarmouches à gauche et à droite sont possibles pendant ce temps-là, mais chaque mort fait pencher la balance vers l’état de guerre. On peut retarder l’avancée de la guerre en effectuant des actions positives (libération de prisonniers sans caution, reconnaissance officielle de bâtards,…), mais tôt ou tard il faudra bien prendre les armes.

Vous allez donc commencer par envoyer des messagers dans les villages voisins pour tenter de consolider votre présence sur la carte, ou envoyer des courtisanes dans les villages voisins afin d’arranger des pactes de sang avec les seigneurs des environs. Il faut aussi s’assurer de produire assez de vivres pour nourrir vos troupes, elles en auront besoin pendant la phase de guerre.



Lorsqu'un village passe un pacte avec vous, une route commerciale est créée automatiquement, et un marchand se met en route pour apporter des richesses dans votre cité. Rien de bien nouveau là-dedans, ce sont des composantes qu’on a déjà vu dans d’autres jeux tels que les Settlers ou autres Anno. Mais, comme le dit si bien Cersei Lannister : « Lorsqu'on s'amuse au jeu des trônes, il faut vaincre ou périr. Il n'y a pas de moyen terme. » et, dans le jeu, vous devrez être sans cesse sur vos gardes, car les apparences sont trompeuses...

Tout d’abord, les marchands ou émissaires peuvent être éliminés par votre adversaire. Ce n’est pas un problème si vous apercevez l’assassin ou l’escouade ennemie qui vient de l’occire, vous pourrez lui rendre la monnaie de sa pièce. C’est autrement plus difficile si un assassin est passé avec une lame empoisonnée à côté de votre marchand il y a dix minutes et que ce dernier meurt maintenant dans d’atroces souffrances dans votre camp, vous n’aviez rien remarqué.
Une famille adverse peut aussi décider de passer un accord avec l’un de vos villages, source de ressources nécessaires à la phase militaire. Pas de problème, c’est indiqué sur la carte et vous le recapturez. Mais dans d’autres situations, votre adversaire pourrait avoir passé un accord secret avec ce village. Dans ce cas, le village semble toujours vous appartenir, mais plutôt que d’envoyer les richesses chez vous, il les envoie chez l’un de vos adversaires ! Et quand la balance bascule vers la guerre totale, le village que vous croyiez acquis se révèle en fait appartenir à l’ennemi !

Un indicateur en haut de l'écran vous montre à tout moment l'état de vos caisses, ainsi que votre revenu par minute. Inutile de dire que si vous possédez dix villages, mais que votre revenu est quasi nul, il serait temps de vérifier l'état de ces alliances. AGoT : Genesis impose de surveiller ses arrières à tout moment, sous peine de se retrouver Gros-Jean comme devant. Être parano peut être d’un grand secours.

Maintenant, Le Trône de Fer : Genesis est un RTS un peu à part. Pour gagner une partie, il n’est pas nécessaire de raser tous les villages environnants. En effet, ce qui intéresse le plus les familles de Westeros, c’est la puissance, le prestige, de pouvoir régner sur le trône de fer. Si cela peut se faire militairement, c’est tant mieux mais ce n’est pas nécessaire. Il y a quatres façons de gagner du prestige : par la diplomatie (en possédant le plus de vassaux), l’économie, les faits de guerre, ou en invoquant le support des Septons. Un Septuaire (le sanctuaire des Sept, les dieux de Westeros) se trouve au centre de chaque carte. Il faudra le conquérir et le tenir pour faire monter la valeur de votre prestige. En période de paix, des objectifs annexes permettent de gagner du prestige, ce qui sera nécessaire si vous voulez avoir une longueur d’avance sur les autres familles. Sur le côté de l’écran, on voit à tout moment le prestige des différentes familles. Dès qu’une famille atteint le maximum, la partie s’arrête.



Chacun joue le rôle d’une des grandes familles de Westeros. Depuis le castel principal, votre suzerain dirige la base des opérations. Ce suzerain est le personnage le plus important du jeu. S’il meurt sans héritiers, vous avez perdu, c’est aussi simple que ça. Heureusement, votre suzerain peut tout à fait prendre épouse afin de produire un héritier. S’il tarde trop à se marier, il ne produira que des bâtards. Ces bâtards font très mauvaise impression sur votre popularité et diminuent fortement votre prestige. Moyennant monnaie sonnante et trébuchante, vous pouvez reconnaître l’un de vos rejetons illicite, ce qui en fera un héritier. Ce genre d’actions est très appréciée de la population et vous fait gagner du prestige.

Le Trône de Fer : Genesis semble un jeu complexe, aux mécaniques bien huilées. En multi, on pourra voir s’affronter jusqu’à huit joueurs sur la même carte. De la même façon que dans la partie solo, des alliances pourront se faire et se défaire à tout moment, en toute discrétion. Le but de chaque famille étant évidemment de récolter le plus de prestige. S’il faut pour cela laisser tomber votre allié, eh bien vous savez ce qu’on dit au sujet des omelettes et des œufs : c’est toujours embêtant d’être l’œuf.

Pour ceux que la complexité du jeu effraie, la campagne solo se veut un véritable tutoriel, une préparation au mode multijoueur dans lequel le titre semble tirer toute sa saveur. Si vous êtes de nature intègre, que vous respectez vos accords et que vous tenez parole, c’est très bien pour vous, mais vous ne survivrez pas longtemps dans l’univers de Westeros. La fourberie et les coups bas font partie intégrante du gameplay et les mécanismes proposés par Cyanide (les parties en deux temps, la tension qui monte inexorablement jusqu’à atteindre l’état de guerre) semblent proposer la richesse d’un jeu de plateau dans un jeu video sans temps mort. Il est toujours difficile d’adapter un univers dans un RTS (finalement, ce sont toujours des unités qui s’affrontent sous le principe du « pierre, papier, ciseaux », avec d’autres skins) mais c’est la première fois que les mécanismes de trahison semblent si bien intégrés au gameplay. Le Trône de Fer : Genesis nous a en tout cas fait une très bonne impression. Sauf catastrophe de dernière minute, le jeu devrait être disponible dans toutes les bonnes crèmeries dès cet été.

SCREENSHOTS

 

Commentaires

Masquer les commentaires lus.
Joule
 
ENGLISH VERSION:

So we were visiting Cyanide's studios last week, checking on their offerings in the Game of Thrones universe. We covered the unnamed RPG, but also got the opportunity to check out on A Game of Thrones – Genesis, their real-time strategy game due to for release this summer. With the new book coming out in july, the HBO series in april and two games from Cyanide for the not too distant future, this year really is blessed for Song of Ice and Fire fans.

If there's still anyone out there that doesn't know this great saga, I urge them to pay a visit to their local library, or to check out on HBO's series starting next month. The stories take place on Westeros, a huge continent where the biggest families fight for power by using any means necessary : Alliances, strategic weddings, diplomacy, treachery and sometimes even war. That world is definitely medieval with a hint of fantasy. You won't find any scantily clad elves, nor impressive spells. The only creatures linked to magic you'll ever encounter are the Dragons, these huge creatures controlled by the Targaryen family.

A Game of Thrones : Genesis retells the key story points of the world, starting in -750 with Queen Nymeria's landing on the coasts of Westeros, year 1 and Aegon Targaryen's unification of the Seven Kingdoms up until 283 and Robert Baratheon crowning at the end of his rebellion against the Targaryen rule, a few years before the events told in the books. It's therefore not needed to have read the books in order to enjoy the game.

Before we start describing the game, I'd like to point out that, even if the term RTS is used throughout this article, AGoT Genesis is quite different from what you'd expect from a classical RTS. It's definitely no Starcraft, C&C or Supreme Commander. Indeed, military power is but one of the tools that will lead you to victory. In order to play the game of thrones and win, you'll have to be cunning, treacherous and ready to make and break alliances as you go along without having second thoughts. As a wise woman once said : in the Game of Thrones you either win or die, there is no middle ground.

In this aspect, a Genesis could be compared to a board game like Risk or Diplomacy. In addition to the strategic and military forces deployed on the game map or board, there's also the player's alliances and discussions around the board that create a great experience. You can promise anything to your fellow players but in the end, your turn comes, you still have to protect your personal interests (i.e. scoring better than the others), and alliances can be broken. Cyanide really tried to integrate these features into Genesis' gameplay. Missions are therefore played in two parts : during the first part, you prepare for war during a seemingly peaceful era and once war has been declared, you can't annex new villages anymore and have to wage the war with the resources you managed to secure during the first phase.

The duration of this first phase depends on the peaceful status of the different families on the map. An indicator on top of the screen shows the balance between peace and war, depending on the actions that took place on the map. You can send out small troops to carry out skirmishes, but every negative action pushes the balance towards the « war » status. You can delay this by performing positive actions (by freeing some prisoners without asking for a reward, by officially recognizing your bastards,...), but eventually war will start, and there's no turning back.

During the first phase, you will most probably start sending messengers to surrounding villages in order to secure your presence on the map, or marry of women from your court in order to secure blood alliances. You'll also need enough resources to feed your troops, they will need it in time of war.

When you secure a pact with a local landlord or village, a trade route is created automatically, and a local merchant starts bringing resources to your city. Nothing new under the sun here, we've already seen similar features in Settlers or Anno games. But to paraphrase Cersei Lannister : « When you play the game of thrones, you win or you die, there is no middle ground » and, in the game, you'll be on the lookout for anything because deceit is everywhere...

First of all, your merchants or messengers could be killed off by your opponents. Not a problem if you can see the assassin or an enemy troop running away, you could still retaliate. However, if the merchant died from poisoning because an assassin wounded him with a poisoned dagger some ten minutes ago, you won't have a clue as to who launched the attack.
Another family could also decide to strike a deal with one of your villages or local landlords. No problem, you'll see the change in allegiance on the map and can still recapture it. However if your opponent strikes a secret act with the village you won't see anything. The village will still display your colours, but the merchant will go to your opponent's city instead of yours ! And when the war starts, any village you thought loyal could suddenly display your opponent's colours, and there's no way of gaining him back.

You'll see the status of your resources at the top of the screen, so if you own ten villages but your your production rate is close to zero, it's time to check on your allegiances. A Game of Thrones : Genesis will force you to be paranoid and check everything, because if you're not careful you might be back to square one.

So, AGoT : Genesis is not your usual RTS. In order to win the game of thrones, you don't have to level the surrounding villages and towns to the ground. What the Westerosi families strive for, is power, prestige. If they have to use the military option for sitting on the iron throne, so be it, but it's by no means necessary. There's four ways to earn prestige points : diplomacy (by having the most loyal landlords), economy, warfare or obtaining support of the Septons. A Sept (sanctuary for the Seven gods of Westeros) can usually be found on the center of the map, controlling it gives a steady increase in prestige points. It's also possible to build up your prestige points by completing secondary missions at the start of the game. At the side of the screen, you can check the prestige status of all families. Once a family gets to the maximum prestige level, the game ends.

You play as one of the great families of Westeros. From their main castle, the liege lord controls the operations. That lord is the most important character of the game. If he dies without any offsprings, you lose, it's as simple as that. However, during the peace phase, it's possible to get married in order to get an heir. If you don't marry soon enough, you will start « producing » bastards. Illegal offprings have a negative impact on your popularity and reduce your prestige. Acknowledging these childs will help restore your popularity but costs money.

A Game of Thrones : Genesis seems like a complex game with deep mechanics. Multiplayer games can see up to eight families playing the game of thrones on the same map. Just like in the solo game, alliances can be made and broken at all times, and very discreetly. Each family strives to get the most prestige. No need to feel bad about leaving your precious allies behind, they might do the exact same thing to you.

For those who are afraid the game might be too complex, the solo campaign plays as a real tutorial, preparing you for the multiplayer games, where the real fun starts. If you are too honest, stay true to your word and respect your allies, it's all very well, but you won't survive a long time in Westeros. The game expects you to be deceitful and cunning, and Cyanide seems to have integrated core boardgame mechanics into a videogame. It's always difficult to adapt an existing universe into an RTS (in the end, it all comes down to units fighting in a Rock, Paper, Scissors scheme), but it's the first time that treachery mechanisms have been integrated as core gameplay mechanic, what really impressed us. Unless last-minute catastrophes, AgoT Genesis should be available on your PC in the summer of 2011.
Message masqué
narc
 
celui là à l'air plus intéressant que le premier
Toninus
 
Oui, ça a l'air intéressant, surtout vu le peu de STR prévus cette année. Maintenant si ça pouvait avoir l'air joli ce serait encore mieux...
Valanthyr
 
Pourtant pas un grand joueur de RTS, et en plus de cela je risque de souffrir parce que j'ai plutôt une vision politique à la Ned Stark (fidélité, honneur, etc.), mais en tout cas la preview donne vraiment très envie.
Akinatsu
 
Ca me rassure un peu, ça ne sera pas un n-ième clone de RTS à la warcraft/starcraft et c'est tant mieux.
Groomy
 
Le simple fait que ce soit Cyanide est suffisant pour je n'attende rien du jeu. Au moins pas de déception et une bonne surprise si par miracle ça devient un bon jeu.
ClémentXVII
 
Valanthyr a écrit :
... j'ai plutôt une vision politique à la Ned Stark (fidélité, honneur, etc.), mais en tout cas la preview donne vraiment très envie.


Tu tiendras probablement aussi longtemps que lui alors
Blutch
 
Heu... le mur est en pierre ?
J'ai toujours cru, a la lecture des romans, qu'il était entierement constitué de glace.
Bon ben , j'ai plus qu'a les relire tiens...
full_tera
 
Un RTS ... ça sent la mauvaise bonne idée! C'est pas du tout le type de jeu que j'imaginais avec cet univers
ClémentXVII
 
Blutch> Pour moi, le mur est un mélange de mur en pierre et de glace. La partie glace étant du côté Nord, du côté des sauvageons, mais il y a aussi toujours eu des pierres je pense.

full_tera> Ce n'est pas un "RTS" classique. Les alliances et la diplomatie prennent une part bcp plus importante que la force militaire dans ce jeu, comme dans les bouquins. Enfin, c'est ce que j'ai essayé de décrire dans la preview.
Vous devez être connecté pour pouvoir participer à la discussion.
Cliquez ici pour vous connecter ou vous inscrire.
Soutenez Factornews.com

Tribune

choo.t
(00h57) choo.t Valve publie le Steam Audio SDK : [steamcommunity.com]
choo.t
(00h44) choo.t ah, c'est les deux joy-con et la connection sans fil est plus que mauvaise/sensible : [reddit.com] [youtu.be] [youtu.be]
choo.t
(00h32) choo.t Apparemment, le joy-con gauche de la switch souffrirait de déconnexions intempestives , ça va piquer pour Nintendo si ce n'est pas corrigeable via un nouveau firmware.
jeudi 23 février 2017
Le vertueux
(23h46) Le vertueux Quel superbe jeu. Et après on vient me dire que je n'aime plus les jeux vidéos.
Le vertueux
(23h46) Le vertueux Je te conseille best of the best et taekwondo sur snes d'ailleurs. Mais surtout K1 grand prix pocket 2 sur gba.
Le vertueux
(23h45) Le vertueux The Real Phoenix > ^^ hihihi
LeGreg
(23h07) LeGreg C'est un mode de fonctionnement assez fréquent du groupe (ex-)gawker, les gens qui se loguent juste pour corriger c'est du trafic supplémentaire.
The Real Phoenix
(23h03) The Real Phoenix LeGreg > Le pire c'est que toute les touches fonctionnent pour skipper ^^
The Real Phoenix
(23h02) The Real Phoenix Le vertueux > Si j'avais les compétences de programmation pour le faire, je n'aurai pas fait un lapin clone de sonic, mais une simulation de karaté, tu penses bien!
LeGreg
(23h01) LeGreg En même temps press start to play c'est la plaie des jeux PC consolisés :)
Le vertueux
(23h00) Le vertueux J'accuse The Real Phoenix d'avoir créer ce jeu récemment et fait croire que c'était un jeu abandonné il y a 20 ans !
Le vertueux
(22h59) Le vertueux Etonnant quand même que ce jeu soit encore préservé aujourd'hui, qu'il n'ait pas complètement disparus.
The Real Phoenix
(22h49) The Real Phoenix LeGreg > Mais clair. En plus ca censure sec dans les commentaires. :)
LeGreg
(22h46) LeGreg MrPapillon > The Real Phoenix > Cette tempête dans un verre d'eau encore :/
choo.t
(22h34) choo.t Mimyke > ptitbgaz > L'écran d'accueil n'été pas présent à la base, c'est plus un ajout qu'une modif.
MrPapillon
(21h25) MrPapillon On peut offrir l'asile politique à The Real Phoenix ? Vu la tronche du scandale, y a moyen que la grande partie des trolls réservistes US s'intéresse à lui.
Crusing
(21h07) Crusing kmplt242 > Bein il a un grosse audience d'ado, et puis c'est peut etre son kiff de faire comme ce qu'il écoutait ado j'en sais rien, après je suis pas spécialement ses streams.
Mimyke
(20h58) Mimyke ptitbgaz > Il a juste modifié le header interne et l'écran d’accueil. Pas de quoi fouetter un chat, donc.
ptitbgaz
(20h47) ptitbgaz The Real Phoenix > Si je comprend bien, t'as dégoter une rom non sortie de SNES dont tu as légèrement modifié le code pour ne pas qu'on remonte pas jusqu'à ta source ? C'est quoi ces modifs ? Je suis pas fluent en anglishe...
kmplt242
(20h32) kmplt242 Sans parler de ses feat. Julien C
kmplt242
(20h32) kmplt242 Crusing > Je trouve Benzaie de plus en plus detestable depuis qu'il stream beaucoup. Et surtout ses plans -18 dignes de doc et difool.
The Real Phoenix
(20h30) The Real Phoenix Et ma reponse dans à article a bien sur été censuré! ^^
choo.t
(20h13) choo.t La réponse de The Real Phoenix que Kotaku n'a pas publié dans son intégralité : [assemblergames.com]
choo.t
(20h10) choo.t En gros, le mec de Kotaku chie dans la colle pour un écran titre, alors que tout le rest du jeu est à l'identique.
choo.t
(20h03) choo.t The Real Phoenix > Pour les flemmards : [kotaku.com]
GTB
(19h58) GTB Le vertueux > Pour le coup c'est pas si différent que le sucre en fait. C'est pas parce tu file du sucre à ton gosse qu'il va choper le cancer. C'est à risque.
The Real Phoenix
(19h17) The Real Phoenix Ha ha l'Article de kotaku sur Quik que j'ai trouvé est formidable!
miniblob
(19h15) miniblob Après mon expertise ne va pas au-delà des trois ans, et à cet âge là l'excitation ça se traduit vite par taper n'importe quoi...
Le vertueux
(19h08) Le vertueux miniblob > Tu confonds agité et violent.
Crusing
(19h07) Crusing Non mais ça en fait peut etre des voyous en blouson en jean sans manche qui jette des poubelles sur les gens et qui mange du gigot à même le trottoir pour améliorer leur santé.
miniblob
(19h04) miniblob Ca veut pas dire que les jeux de baston font forcément des gamins des sociopathes ultra violents.
miniblob
(19h03) miniblob La notion de bon ou mauvais est tout relatif en matière d'éducation, ça dépend ce que tu veux transmettre.Je suis plutôt porté sur la non-violence et je constate que mes enfants sont plus calmes s'ils me voient jouer à Abzu plutôt qu'à un jeu de baston.
Crusing
(19h01) Crusing Le vertueux > Le mieux pour etre sur c'est de le forcer à regarder Mr Pickles avec le son très fort, et en lui injectant du coca directement avec une sonde.
Crusing
(18h58) Crusing miniblob > Oui mais là c'est plus un problème de l'exposer à de la violence, plutot à un mauvais jeu, ou à un multi d'abrutis aux voix aigues.
Le vertueux
(18h58) Le vertueux C'est surtout le rapport entre comportement et jeux violents à bas âge. Beaucoup d'hypothèses et de croyances traditionnelles assez peu argumentées. Finalement donner du sucre à son gosse est peut être bien pire que de le faire jouer à gta.
miniblob
(18h57) miniblob N'empêche que je laisserai pas mes gosses toucher à un CoD (exemple tout à fait pris au hasard...) avant que l'adolescence ne les titille.
miniblob
(18h56) miniblob Vos objections sont fondées, je dois être un poil embourbé dans un ethnocentrisme temporel qui me fait dire un truc du genre "la violence, c'est plus ce que c'était !"
choo.t
(18h53) choo.t Crusing > (18h44) Exactement.
Le vertueux
(18h47) Le vertueux GTB > Heu oui, tu n'as pas le droit de cracher par terre par exemple, mais ça n'est pas vraiment le sujet, si ?
choo.t
(18h47) choo.t miniblob > La violence d'une oeuvre n'est pas estompée par sa qualité technique, sinon le discourt de ton gosse à ses gosses, sera que de son temps les jeux n’étaient même pas en VR, donc il ressentait bien moins la violence que dans COD 25 VR édition.
Crusing
(18h46) Crusing LeGreg > on ets loin de Totally Accurate Battle Simulator
Crusing
(18h44) Crusing choo.t > Et Sade ce ne sont que des mots.
choo.t
(18h43) choo.t miniblob > (18h02) non mais si on part comme ça, rien n'est violent, La Nouvelle Justine ce n'est que du papier, Men Behind the Sun a des effets spéciaux datés, Doom est un ama de pixels et Rapelay n'utilise même pas de physically-based rendering.
LeGreg
(18h42) LeGreg "ultimate epic battle simulator" : [youtube.com]
GTB
(18h40) GTB Le vertueux > Je pense qu'il voulait juste dire que interdits et règles font partie de la construction d'un gosse. Je suis assez d'accord.
Le vertueux
(18h30) Le vertueux (18h10) miniblob > ça n'est pas que c'est vieux jeu, c'est juste que pédagogiquement c'est un peu faible.
Crusing
(18h28) Crusing miniblob > "En ce moment je parierais que tu t’imagines déjà que tu suces ma bite au rythme des coups de fouet de mes couilles sur ta gueule"
miniblob
(18h24) miniblob Crusing > Nan je me respecte, je m'inspire seulement du porno vieille école avec des poils et des jeux de mots cheloux.
Crusing
(18h20) Crusing (17h47) miniblob > Ha! et aujourd'hui tu fais des talc à base de tags de pron!
miniblob
(18h10) miniblob Après vous avez le droit de dire que je suis vieux jeu avec ces histoires de règles et de transgression, mais j'assume mieux mon côté réac depuis que j'ai pondu ma marmaille.
miniblob
(18h03) miniblob C'est pour ça que je prends l'exemple du cinéma, perso je me cachais pour voir des films d'horreur, et mon frère s'est pris une chasse quand mes parents ont appris qu'il m'en montrait.
miniblob
(18h02) miniblob En même temps la violence des jeux quand on était jeune était toute relative, même Doom ça reste pas loin de l'amas de pixels.
Le vertueux
(17h52) Le vertueux D'ailleurs j'étais plutôt de caractère sage pendant l'enfance.
Le vertueux
(17h52) Le vertueux En tout cas, pour moi, jouer à des jeux vidéos violents quand j'étais gosse ne fait pas partie de la case "connerie".
Le vertueux
(17h51) Le vertueux Tu veux dire que les parents sont là pour interdire des choses afin que les enfants les transgressent ? Sinon ils ne transgressent pas ? Je n'ai pas compris.
miniblob
(17h48) miniblob Apprendre à un gosse à se servir d'un couteau ça ne veut pas dire qu'on va forcément lui en filer un pour son anniversaire et fermer les yeux sur la façon dont il va jouer avec.
miniblob
(17h47) miniblob Je regardais des films de boules à 12 ans, mais c'est pas pour autant que j'en montrerai à mes gamin. Les parents sont là pour poser des interdits, sinon il n'y a pas de transgression possible.
miniblob
(17h46) miniblob Il faut faire la part des choses, c'est pas parce qu'on faisait des conneries en étant gamin qu'il faut inciter nos propres enfants à en faire aussi.
lirian
(17h43) lirian donc apprenez à vos enfants à aiguiser des couteaux, assembler des cartouches et fabriquer des explosifs, c'est mieux que de ne pas savoir le faire hihi
lirian
(17h41) lirian +e
lirian
(17h41) lirian l'éducation sera toujours supérieur à l'ignorance, je pense que ça s'applique à tout et n'importe quoi
lirian
(17h38) lirian je pense qu'à partir de moment où l'enfant fait la différence entre le réel ou pas, il ne doit pas y avoir de problème majeur
Le vertueux
(17h38) Le vertueux Je faisais des dessins hyper gore en primaire, puis ça m'est passé.
Le vertueux
(17h38) Le vertueux GTA à 8 ans y a pas de problème, c'est l'environnement social qui détermine tout.
lirian
(17h37) lirian je jouais à diablo à mes 11-12 ans, duke 3D, doom etc
lirian
(17h37) lirian je jouais au petits soldats, je refaisais le débarquement avec des chars, embarcations, soldats, mitrailleuses.. juste avec l'imagination, mais c'étaienttpas des images de boyaux et cervelle explosées
lirian
(17h36) lirian pour les jeux vraiment violent je saurais pas déterminer à quel age ce serait acceptable. j'ai joué à plein de jeux "violents" mais pas dans le sens gore, je parlais de desert strike l'autre jour..
Crusing
(17h11) Crusing Sauf que tu oublies un point majeur : GTA et Doom, c'est vraiment kewl.
thedan
(17h08) thedan auprés de la mére...Car je lui ai dit ma façon de penser
thedan
(17h07) thedan C'est pas pour faire vieux con mais bon... L'un des camarades / ami de mon fils (classe de CE1): "viens à la maison, tu joueras à la play à GTA et à Doom, tu verras c'est bien..." Conclusion : il est pas allé mais en plus je suis passé pour un con
thedan
(17h05) thedan lirian > ah mais là c'est pas pareil... 200% d'accord avec toi. C'est exactement le même phénomène que les parents qui donnent gta à leur fils de 7 ans "parce que c'est cool". J'ai eu exactement ce phénomène dans la classe CE1 de mon fils
lirian
(16h41) lirian je pensais aux pré ados qui allaient voir les spectacles de cyprien et squeezemyballs
lirian
(16h40) lirian ah 16 ans c'est trop tard oui, en plein dans l'age sombre
lirian
(16h39) lirian ah merci de me rappeler que j'ai des intérêts financiers et des relations à brosser dans le sens du poil, merci de me le rappeler :)
thedan
(16h39) thedan lirian > A 16 ans, va dire à ta fille quoi regarder, tu vas passer pour un vieux con (et elle aura raison). Néamoins ça l'a fait marrer et elle ira pas acheter (elle) pour autant un jeu... Elle le sait tries bien que c'est de la pub. MAis elle a 16 ans...
noir_desir
(16h31) noir_desir lirian > trump sort de ce corps
lirian
(16h15) lirian je les ajouterais volontiers à ma liste de gens à executer après les politiques et les banquiers tiens, les influenceurs sous perfusion d'argent, #liriandictator2017
lirian
(16h08) lirian c'est pire que de la pub directe
lirian
(16h07) lirian ou alors faut vraiment expliquer au gamin ce qu'il regarde, et qu'il est là pour démonter ton cerveau et mettre un produit dedans
lirian
(16h04) lirian on ne laisse pas ses enfants regarder les mauvaises chaines aussi, laisser regarder un influenceur/soumis c'est laisser son gamin regarder de la pub h24, c'est à mon humble avis très mauvais
Laurent
(14h45) Laurent Dks > Plus qu'à espérer qu'il soit bien accueilli et qu'ils nous refassent wonderboy 5 dans la foulée
Dks
(14h43) Dks Laurent > fini aussi sur master system, le jeu est super relooké, je pense qu'il sera aussi facile, mais bon ils méritent mes sous là.
thedan
(14h27) thedan J'imagine que tu peux rapidement tomber dnas le coté "homme sandwich" (sans vouloir les excuser car ils se disent journalistes les mecs)
thedan
(14h26) thedan apres le milieu de journaleux de JV doit quand même pas étre facile : entre les sollicitations marketing, les peu de moyens de plus en plus, le milieu jeune et relativement peu reconnu. Un critique de ciné est reconnu, celui de jv, je pense pas..
Crusing
(14h24) Crusing Pour les autres youtubeurs de moins de 20 qui se définissent eux meme comme influenceurs, j'y connais rien, j'ai pas 14 ans. Mon instinct tenderait à vouloir leur donner une fessée de prime abord
Crusing
(14h21) Crusing Ouais enfin benzaie est pas le meilleur exple du pire en déontologie hein, même ses échanges avec chièze il garde sa ligne, c'est justement pour faire un versus aigri/bisounours, après oui c'est pour lui faire de la visibilité, oh! le salow!
thedan
(14h18) thedan jouer à des jeux vidéo.... Elle ne sais meme pas à quoi il joue mais il y joue donc c'est trop bien !
thedan
(14h17) thedan Crusing > ah mais ca c'est les fameux influenceurs... Regarde le redac chef de gamekult, le disait : aujourd'hui les grands marques (xbox, playsation, etc etc...) préfèrent passer par eux car t'as pas de filtre... Ma fille regarde squeezie en train de
thedan
(14h14) thedan c'est plus que limite malhonnete... Apres si t'es freelance et que tu veux bouffer à tous les râteliers, ok mais que tu revendiques pas une certaine vertu !
Crusing
(14h13) Crusing c'est Webédia... le problème vient surtout du fait que bcp prennent les youtubeurs pour des role model qui devraient se nourrir d'air et de commentaires.
thedan
(14h13) thedan A la limite, ça ça m'a pas choqué ( à la limite, tu sais qu'il est faux cul puis bon le salaire) mais que pendant quasiment un an, à chaque fois, on présente le mec comme "trunk de gamekult" alors que c'est le directeur des programmes Webtv de webmédia
thedan
(14h10) thedan bixente > Bah tu sais, regarde Trunks de Gamekult. Surement pour un meilleur salaire, il est parti chez Webmédia dont l'ethique n'est plus à faire...Alors que GK essaye de faire de son mieux pour être exemplaire
Laurent
(13h42) Laurent Ca c'est du remake ! (wonder boy) [youtube.com] Dans une autre vie, je l'avais fini sur master system
zouz
(13h39) zouz bixente > Je suis désolé de te l'apprendre aussi brusquement mais c'est nul depuis le début... Tu grandis voilà tout. Un peu comme quand j'ai commencé à trouver Bioman mal branlé et trop répétitif.
Crusing
(13h34) Crusing Calme toi, it's gonna be aaaalright.
bixente
(12h33) bixente Le type crache sur le système des gros sites de JV putaclic mais fricote avec julien Chièze. Il vient même d'adhérer à la TV de JV.com. Un putain de faux-cul.
bixente
(12h28) bixente C'est devenu un type condescendant et vulgaire. Il bouffe à tous les râteliers et est d'une mauvaise foi sans nom.
bixente
(12h25) bixente J'appréciats beaucoup Benzaie. Mais
Crusing
(11h38) Crusing (10h23) kmplt242 > Oui c'est très mauvais, après il devait pas etre trop en mode sketch/montage là bas, Chroma y'en a toujours un tous les 1 mois et demi, le dernier est assez récent.
Le vertueux
(10h35) Le vertueux Carrément et niveau émulation les logiciels sur windows sont très fiables contrairement à certaines consoles portables où j'ai du mal à faire tourner une snes par exemple.