Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
 
PREVIEW

EGX 2019 : ​Premiers écureuils grillés face caméra dans NUTS

billou95 par billou95,  email  @billou_95
Développeur / Editeur : Joon Pol Muutsch et Char
Support : PC
De la France à l'Islande, le quatuor Joon, Pol, Muutsch et Char sort enfin de sa cachette pour présenter au monde lors de l'EGX 2019 son jeu d'aventure dans la peau d'un zoologiste : NUTS. C'était pour nous l'occasion de prendre en main une version plus aboutie du prototype de puzzler à la première personne développé lors de la Global Game Jam 2018 et qui trainait sur Itch depuis l'année dernière.
Si on a peu d'informations sur l'objectif final de notre expédition mis à part le fait que l'on y découvrira un secret enfoui au plus profond des bois, NUTS nous demandera de planter notre caravane de surveillance à l'orée d'une grande forêt et d'aller installer en journée du matos de surveillance (des appareils photo) sur un trépied ou directement fixés sur les arbres pour suivre à la nuit tombée les allées et venues des sympathiques petits rongeurs de noisettes. En début de partie, notre interlocutrice au bout du fil, professeur en zoologie, nous envoie le contenu de notre mission par fax : repérer la destination des écureuils lors de leurs escapades nocturnes. A partir de là, on attrape son GPS pour localiser le point de départ, les 3 réflexs à notre disposition et en avant pour une balade champêtre.

La première phase du jeu consiste donc à disposer les appareils de manière à couvrir le plus d'espace possible, histoire de faire un premier repérage et de voir par où part la bestiole. Fort heureusement, l'écran LCD des appareils permet de voir à peu près ce que l'on va pouvoir shooter. Une fois déployés et de retour à notre caravane, on s'installe confortablement et on attend patiemment la nuit tomber (en vrai, on clique juste sur REC sur un magnétoscope). Les 3 écrans de contrôle présents nous permettent ensuite de visionner/rembobiner 35 secondes d'enregistrement. Si on couvre un assez grand angle, on arrive à saisir au moins pendant un instant la direction prise par l'écureuil, et c'est reparti pour un tour. Jour 2 : on retourne sur place, on change l'orientation voire l'emplacement des caméras puis on retourne passer la nuit devant nos outils de surveillance.

En répétant ces opérations sans trop prendre de risque, on arrive finalement au bout d'une dizaine de jours à trouver la destination finale du rongeur. Il suffit ensuite d'imprimer une belle capture d'écran présentant l'animal et de la faxer à notre responsable pour terminer la mission. Bon, il reste encore pas mal de choses à clarifier dans NUTS, son twist scénaristique (s'il y en a un) et les challenges que l'on devra accomplir au fur et à mesure de notre progression. En tout cas cette première approche avec l'étude de l'écureuil dans son milieu naturel nous a conquis, que ce soit par son propos, son game design ou une palette de couleurs unique qui fait son petit effet et on est curieux de voir jusqu'où l'équipe pourra pousser le concept.

Rechercher sur Factornews