Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
 
PREVIEW

[E3 2016] Premiers wheelings dans Moto Racer 4

Joule par Joule,  email  @j0ule  
Développeur / Editeur : Microids Artefacts Studio
Supports : PC / Xbox One / Playstation 4
Microids était présent sur le salon pour présenter plusieurs titres, dont le nouveau Moto Racer 4 développé par les lyonnais d'Artefacts Studio. Il s'agissait d'une petite session hands off d'une vingtaine de minutes où l'on a pu poser un maximum de questions. Et grâce à un double 6 sur un lancer de persuasion, nous avons même pu faire quelques tours de piste.
Après une petite séquence nostalgie à se souvenir des premiers épisodes de la grande époque Delphine Software, on fait un rapide tour d'horizon des features du jeu. On peut y jouer bien évidemment en solo, mais aussi en multi local à deux en écran splitté et jusqu'à 10 en ligne. Les modes de jeux sont nombreux, comme on vous le détaillait dans une news précédente. Côté technique, l'ambition est bien évidemment de dompter l'UE4 pour tourner constamment à 60 FPS que ce soit sur PC ou consoles. 

La petite vingtaine de pistes est découpée en deux catégories : asphalte et cross. Dans la première, on doit se faufiler au milieu du trafic avec une conduite ultra rapide. Bien évidemment, les wheelings permettent d'avoir un petit boost, mais on peut en récupérer également en prenant des risques, comme par exemple en frôlant les véhicules. En mode cross, on dispose de deux boutons supplémentaires pour déraper et effectuer des tricks en l'air. 

Un système de points a d'ailleurs été implémenté, permettant de débloquer de nouvelles personnalisations pour son perso ou ses motos. On récupère ces points grâce aux tricks, aux risques mais aussi via des challenges lancés par les adversaires en temps réel dans les courses. On peut également envoyer un peu dans le décor ses opposants, à la manière d'un Road Rash light, sachant que ceux-ci s'en souviendront, créant ainsi une rivalité.

Une fois la manette en main, malgré les soucis inhérents à une version pas encore optimisée, on a déjà pu ressentir de bonnes sensations d'arcade. La compatibilité Playstation VR, récemment annoncée mais que l'on a hélas pas pu essayer, devrait permettre de renforcer ces bonnes vibes.

Moto Racer 4 semble bien parti pour réveiller les passionnés de courses d'arcade un poil trop sevrés récemment. Reste à espérer qu'il trouve son public pour pouvoir profiter comme il se doit d'un mode multijoueur très fourni. Réponse à partir du 7 octobre prochain.
Rechercher sur Factornews