Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 

Forums

Ubisoft et l'état dansent le Mango
Cyclope
Binoculaire
Membre 749 msgs
Merci pour vos réponses.
 
System5
Le Fléau©
Membre 1660 msgs
Ah vous allez l'avoir votre assassin's creed à la bastille en 1789, mais en serious game! on y jouera Gislaine Gavroche, descendante d'Altaïr qui a des pouvoirs de télékinésie et qui voit dans le futur par l’intermédiaire d'une boule à neige philosophale. (oui parce que bon serious game ok, mais UBI quand meme, faut pas deconner non plus)

Premier WIP
 
Tonolito_
Cancanier
Membre 1414 msgs
System5 a écrit :
Ah vous allez l'avoir votre assassin's creed à la bastille en 1789, mais en serious game! on y jouera Gislaine Gavroche, descendante d'Altaïr qui a des pouvoirs de télékinésie et qui voit dans le futur par l’intermédiaire d'une boule à neige philosophale. (oui parce que bon serious game ok, mais UBI quand meme, faut pas deconner non plus)

Premier WIP
http://forum.zbrush.fr/index.php?action=dlattach;topic=7121.0;attach=21217;image


et qui fera du bonnet C
 
utr_dragon
Membre Factor
Membre 257 msgs
On est en train de parler d'un acteur du jeux vidéo français qui se prépare à créer un moteur pour la prochaine génération de consoles pour ne pas être dépendant du bon vouloir de firmes étrangères (comme Epic Games qui a fait la pluie et le beau temps sur le monde du middleware avec l'Unreal Engine depuis 2006) et vous trouvez encore le moyen de râler ? Et en plus, le gouvernement à négocié pour que le moteur puisse être utilisé à des fins de recherche par ses principaux organismes que sont le CNRS et le CEA, qui, comme le précisait "redtiger" ont de très nombreuses équipes qui travaillent sur la question. Moi, je vois pas spécialement le problèmes. Pour les subventions, on a également beaucoup parlé de fuite des cerveaux dans ce thread. Je rappelle au passage que la fuite des cerveaux au Canada, elle est savamment organisée par les autorités régionales. Par exemple, le gouvernement du Québec a investi plus de 17 millions de dollars pour aider Ubisoft en 2005 et lors de l'ouverture d'Ubisoft à Toronto, l'Ontario s'est engagé à payer l'équivalent de 37,5% des salaires en subvention. Faudrait sortir du monde des bisounours les gars. Les subventions, c'est mieux ailleurs aussi ?
 
System5
Le Fléau©
Membre 1660 msgs
utr_dragon a écrit :
Par exemple, le gouvernement du Québec a investi plus de 17 millions de dollars pour aider Ubisoft en 2005 et lors de l'ouverture d'Ubisoft à Toronto, l'Ontario s'est engagé à payer l'équivalent de 37,5% des salaires en subvention. Faudrait sortir du monde des bisounours les gars. Les subventions, c'est mieux ailleurs aussi ?

Il dit qu'il voit pas le rapport.
 
Paulozz
Membre Factor
Membre 1288 msgs
Genre un certains Stéphane Marchesin qui était à l'origine du driver Nouveau sur Linux


C'était min boss de projet quand j'étais en M2 (et lui en thèse), 36 15 mavie ^^
 
redtiger
Membre Factor
Membre 138 msgs
Non mais c'est très bien dans le principe hein!
Sauf que les équipes ne seront pas ou mal coordonnées, que pleins de mecs seront 10% sur le projet parce qu'ils ont des publi ou des coups de feu sur autre chose, que le financement ne dure que 2 ans et qu'au final les protos seront à moitié exploitable et qu'une partie des gens qui seront gardés iront au Canada.
En fait le problème c'est "après" le projet.
 
karakistou
Membre Factor
Membre 508 msgs
En fait le problème avec les subventions, c'est toujours l'après subvention, suffit de voir l'industrie photovoltaïque française.

Il me semble que l'Ontario propose un crédit d'impôt a toutes les boites de jeu vidéo, et pas une en particulier. Peut-être a t-il fait une fleur spécifiquement a Ubisoft? Je l'attaquerais alors avec la même verve.

Si l'État veut miser sur les jeux vidéo comme perspective d'avenir, pourquoi pas (même si j'imagine que d'autres corps de métier puissent se sentir lésés), mais a ce moment tu ne crées pas de la concurrence déloyale en ne subventionnant qu'une grosse boite, tu les aides toutes en baissant les taxes par exemple.
 
channie
Membre Factor
Membre 568 msgs
Exact karakistou. D'ailleurs l'Ontario a octroyé une "petite" bourse de 260 millions de dollars afin qu'ubi puisse croître en toute quiétude et ramasser 800 employés. T'imagines même pas la tronche qu'ont tiré Digital Extremes et Silicon Knights :]
 
Tonolito_
Cancanier
Membre 1414 msgs
Oui mais c'est parce que aux ils ont fait que des jeux qui ne se sont pas vendus.
Vous en connaissez bcp des boites qui prêtent de la thune a des sociétés inconnues et ou en difficultés???
 
utr_dragon
Membre Factor
Membre 257 msgs
System5 a écrit :

Il dit qu'il voit pas le rapport.


C'est vrai qu'on ne parles absolument pas de subventions publiques au secteur du jeu vidéo dans cette news.

@karakistou : L'Ontario fait les deux. Ils ont une sorte de fond d'investissement pour les oeuvres culturelles (bien doté) et négocie spécifiquement avec certains acteurs comme Ubisoft. La politique, c'est assurer la transition des emplois entre l'industrie traditionnelle qui se pète la gueule et l'industrie du numérique.

J'ai mentionné l'Ontario, mais Québec c'est pareil. En 1997, Ubi a bénéficié d'un programme spécifique, avec un soutien financier sur 13 ans comportant à la fois un crédit d'impôt remboursable de 37,5 % et une aide financière de plus de 37,4 millions d'euros.
 
System5
Le Fléau©
Membre 1660 msgs
Nan je voyais pas le rapport avec ce que je disais, j'ai du comprendre de travers.
 
BeatKitano
Bite qui tanne haut
Membre 4745 msgs
Tonolito_ a écrit :
Oui mais c'est parce que aux ils ont fait que des jeux qui ne se sont pas vendus.
Vous en connaissez bcp des boites qui prêtent de la thune a des sociétés inconnues et ou en difficultés???



Oui, très souvent, si leur savoir faire est très intéressant. Bien sur on en parle pas avant que ce soit intégré dans un plus gros groupe qui lui fait parler de lui.
 
karakistou
Membre Factor
Membre 508 msgs
utr_dragon a écrit :
J'ai mentionné l'Ontario, mais Québec c'est pareil. En 1997, Ubi a bénéficié d'un programme spécifique, avec un soutien financier sur 13 ans comportant à la fois un crédit d'impôt remboursable de 37,5 % et une aide financière de plus de 37,4 millions d'euros.


Donc Ubi mange a tous les râteliers et trouve le moyen d'être limite limite sur ses bénéfices nets une année sur deux, le jour ou les robinets d'argent public seront coupés, la chute sera dure.
 
Ubisoft et l'état dansent le Mango

Règles à suivre

Écrire dans un français correct et lisible : ni phonétique, ni style SMS. Le warez et les incitations au piratage sont interdits. La pornographie est interdite. Le racisme et les incitations au racisme sont interdits. L'agressivité envers d'autres membres, les menaces, le dénigrement systématique sont interdits. Éviter les messages inutiles

 
Rechercher sur Factornews