Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 

Forums

(Test) Mass Effect 3
Arnaud
MMOtiste
Redac 3574 msgs
Cela fait cinq ans que Mass Effect, premier du nom, est sorti. Cinq ans, trois jeux, c’est dense. Mass Effect proposait une excellente histoire, décrivant un univers bien conçu et cohérent, mais souffrait d'un gameplay approximatif. Mass Effect 2 introduisait une redéfinition plus "shooter" du titre, au prix d’une histoire franchement pas terrible. Est-ce que Mass Effect 3 conclut la série en rassemblant le meilleur de ses deux prédécesseurs ?

La suite dans le Test de Mass Effect 3

Lire la suite sur le site : (Test) Mass Effect 3.
 
FuckingBlueBoy
Membre Factor
Membre 99 msgs
Le debut est pour moi, assez mauvais (enfin l'intro est clairement ratée..en meme tps vue celle du 2eme opus, difficile de faire mieux) de meme que la fin : torchée a mes yeux (tjs en comparaison avec les precedents volets).
Le scenar ne collent pas avec les choix effectués de l'épisode meme (ahaa les quariens). C'est dommage, car malgre la "linearite" du soft et son coté "Michael bay / Emmerich represente!" la montée en puissance est réelle & tres plaisante jusqu'a cette fin daubée (qui tient sur un roulot de PQ usagé).
"A lot of speculation from everyone"
 
__MaX__
David Croquette
Admin 3812 msgs
Qu'est-ce-qu'ils ont les Quariens ? Je vois pas en quoi le choix dans ME3 ne colle pas avec le scénar.
 
Athanor
Membre Factor
Membre 385 msgs
Oui voilà, dégradation du niveau d'écriture et côté RPG alors que c'est ce que je cherchais en premier lieu (des shooters du genre il y a en pleins). En fait il faudrait que j'arrête d'associer Bioware et Baldur's Gate dans ma tête.

J'aime bien la théorie de l'endoctrinement pour la fin, si c'est bien fait (je veux dire vraiment bien fait, avec des efforts derrière) ça peut éventuellement rattraper les fins pourries qu'on se tape. Et c'est vrai qu'avec autant de choix dans le jeu ça semble logique qu'on ait une fin à la Fallout ou Arcanum qui nous montre l'impact qu'on a eu sur le monde.
 
FuckingBlueBoy
Membre Factor
Membre 99 msgs
__MaX__ a écrit :
Qu'est-ce-qu'ils ont les Quariens ? Je vois pas en quoi le choix dans ME3 ne colle pas avec le scénar.



> Par rapport au but des moissonneurs. Qui anéantissent/ assimilent les especes les + developpées pour garder en memoire leur ADN et eviter qu'une confrontation organique-synthetique n'eclate ..et amene les 1er a totalement disparaitre de toute les galaxies.

SAUF que les Protheens via Jaavik, explique qu'ils ont deja eut affaire a un conflit avec une IA (qu'ils ont anéanti). Plus le conflit Geth-Quarien, que tu peux clore pacifiquement. Les quariens perdent leur veleités vis a vis des Geth qui les aident a se reinstaller sur rannoch + participation a l'effort de guerre (si conciliation dans 2 et 3eme opus).
 
Genova
Vampire intérimaire
Membre 519 msgs
url

En même temps entre les notes presse (94) et joueurs (47), on sent comme un léger décalage :p
 
Feed
Peter La Fleur
Redac 1131 msgs
Les gens, faudrait faire un peu attention à pas spoiler dans les commentaires, pour ceux qui n'ont pas fini.
 
narc
Membre Factor
Redac 368 msgs
Etrangement j'ai longtemps été un fervent defenseur de Mass effect 1 dans ces colonnes. Le jeu reste pour moi, ma meilleur expérience de jeu de ces 5 dernières années. Pleins de défauts certes, mais j'avais été complètement pris dans l'histoire et l'univers.

Le 2 fut une déception mais je gardais espoir pour le 3.

J'en suis à une vingtaine d'heures, je ne dois pas être loin de la fin au vue de ma jauge d'effort de guerre et je ressens depuis presque le début de l'ennui que je n'avais jamais ressenti dans cette série. Je n'ai pratiquement vibré que deux/trois fois sur les situations que l'on rencontre.

Je ne retrouve pas le côté exploration et découverte de l'univers que nous avions dans le 1 et surtout la redondance du déroulement me gène vraiment. en gros on débarque sur une planète en ruine pour dezinguer et repartir... Les maps sont minuscules pour la plupart, l'exploration n'existe plus et hormis peut-être le passage Geth/Qarriens rien n'est réellement intéressant.

Ca faisait longtemps que je n'avais été emballé comme ça par un jeu (Mass effect 1) et deçu à ce point par la suite envers son évolution kevinesque à mon sens (Mass effect 3)

P.S: j'ai même fait l'effort de l'acheter sur origin, c'est dire que je le voulais en plus...
 
__MaX__
David Croquette
Admin 3812 msgs
Je comprends mieux où tu veux en venir, et effectivement moi aussi, cela me conforte dans l'idée que la fin de ME3 est inachevée volontairement, et plus spécialement quand tu lis la théorie de l'endoctrinement.

Quand tu écoutes et que tu prends littéralement la signification de ce que "le gamin" te dit à la fin c'est :

"Pour que les synthétiques ne détruisent pas les organiques, j'ai créé des synthétiques, pour détruire les organiques tous les 50 000 ans".

Après 30 heures de jeu, ça à fait "WTF" dans mon crâne et j'ai immediatement cherché sur le net d'éventuelles théories.

Donc, t'as deux points de vue : ou l'écriture est effectivement foireuse, leur fin est un paradoxe complet entre ce qui se passe dans les trois premiers épisodes. Ou, la fin est bien plus ingénieuse que ça et cache quelquechose que EA va se faire un plaisir de nous faire taxer.

La relation de paix qui débute avec les Quariens et les Geths est paradoxale avec ce que prône le gamin qui est que les synthétiques doivent systématiquement exterminer les organiques. La relation IDA / Joker est aussi un symbole de l'entente des synthétiques / organiques.

Et si le scénar est vraiment fini là, ce qui me dérange c'est pas vraiment ce genre d'incohérence dans la trame. Mais plutôt ce flot d'informations partielles que tu reçois en dix minutes. Après 3 épisodes, soudainement tu prends l'explication de la présence de Sovereign, des récolteurs et moissonneurs en pleine face alors que ça fait un peu quatre vingt heures qu'on a même pas laissé transpirer que le problème du conflit provient de la soit disante suprémacie des synthétiques ou l'impossiblité de cohabiter pacifiquement avec eux.
 
FuckingBlueBoy
Membre Factor
Membre 99 msgs
__MaX__ a écrit :
Je comprends mieux où tu veux en venir, et effectivement moi aussi, cela me conforte dans l'idée que la fin de ME3 est inachevée volontairement, et plus spécialement quand tu lis la théorie de l'endoctrinement.

Quand tu écoutes et que tu prends littéralement la signification de ce que "le gamin" te dit à la fin c'est :

"Pour que les synthétiques ne détruisent pas les organiques, j'ai créé des synthétiques, pour détruire les organiques tous les 50 000 ans".

Après 30 heures de jeu, ça à fait "WTF" dans mon crâne et j'ai immediatement cherché sur le net d'éventuelles théories.

Donc, t'as deux points de vue : ou l'écriture est effectivement foireuse, leur fin est un paradoxe complet entre ce qui se passe dans les trois premiers épisodes. Ou, la fin est bien plus ingénieuse que ça et cache quelquechose que EA va se faire un plaisir de nous faire taxer.

La relation de paix qui débute avec les Quariens et les Geths est paradoxale avec ce que prône le gamin qui est que les synthétiques doivent systématiquement exterminer les organiques. La relation IDA / Joker est aussi un symbole de l'entente des synthétiques / organiques.

Et si le scénar est vraiment fini là, ce qui me dérange c'est pas vraiment ce genre d'incohérence dans la trame. Mais plutôt ce flot d'informations partielles que tu reçois en dix minutes. Après 3 épisodes, soudainement tu prends l'explication de la présence de Sovereign, des récolteurs et moissonneurs en pleine face alors que ça fait un peu quatre vingt heures qu'on a même pas laissé transpirer que le problème du conflit provient de la soit disante suprémacie des synthétiques ou l'impossiblité de cohabiter pacifiquement avec eux.


I agree totalement. 2 choix :
Soit seconde lecture sur la fin et paye ton DLC! Soit les scenaristes sont des veaux.

Dans les 2 cas : le denouement et le consommateur sont baisés.
 
Temujin
Membre Factor
Membre 2149 msgs
Je suis persuade de la theorie de l'endoctrination maintenant. Surtout a causes des arbres fantomes qui apparaissent dans la premiere scene qui correspondrait a la partie lutte interne.

Au final la seule chose qui me decoit dans ce mass effect 3 c'est Que ce soit la citadelle le catalyst... serieusement... c'est deja le portail central qui devait faire arriver les reapers, maintenant c'est aussi la piece maitresse d'une arme inventee par des gens qui ne l'ont pas cree... vraiment pas credible.
 
__MaX__
David Croquette
Admin 3812 msgs
Le truc qui me fait bizarre par rapport à la théorie, c'est que après la lettre ouverte de Muzyka, en aucun cas il ne laisse transparaître une quelconque idée de contenu qui aurait été prévu ou une suite directe à ME3 toujours avec Shepard qui donne suite à ces évènements.

Il dit juste qu'ils se posent des questions sur la manière de répondre aux interrogations des joueurs. Donc...

Sinon un autre truc a propos de la Citadelle, c'est tout le mystère autour des veilleurs dans le premier épisode, puis plus aucune information à ce sujet, genre "hophop c'était juste pour brouiller les pistes mais on y répondra pas".
 
Feed
Peter La Fleur
Redac 1131 msgs
@__MaX__ :
Les keepers (veilleurs en français?) sont une ancienne race subjuguée et modifiée par les reapers pour les servir et maintenir la citadelle, qui est le point crucial de leur piège tendu à chaque cycle,
tout comme les collecteurs sont des prothéens modifiés.
 
Arnaud
MMOtiste
Redac 3574 msgs
Temujin a écrit :
Je suis persuade de la theorie de l'endoctrination maintenant. Surtout a causes des arbres fantomes qui apparaissent dans la premiere scene qui correspondrait a la partie lutte interne.


Les tentacules sont une indication visuelle de The Illusive Man qui tente d'indoctriner Shepard et Anderson, pas une indication que Shepard hallucine toute la scène.
 
Arnaud
MMOtiste
Redac 3574 msgs
Feed a écrit :
@__MaX__ :
Les keepers (veilleurs en français?) sont une ancienne race subjuguée et modifiée par les reapers pour les servir et maintenir la citadelle, qui est le point crucial de leur piège tendu à chaque cycle,
tout comme les collecteurs sont des prothéens modifiés.


C'est d'ailleurs complètement con car si Star Child est dans la Citadelle, il n'a pas besoin des Keepers pour lancer l'invasion (cf. ME1).
 
Feed
Peter La Fleur
Redac 1131 msgs
Arnaud a écrit :


C'est d'ailleurs complètement con car si Star Child est dans la Citadelle, il n'a pas besoin des Keepers pour lancer l'invasion (cf. ME1).


Tout à fait d'accord, ça fait partie des moult incohérences.
 
FuckingBlueBoy
Membre Factor
Membre 99 msgs
Arnaud a écrit :


C'est d'ailleurs complètement con car si Star Child est dans la Citadelle, il n'a pas besoin des Keepers pour lancer l'invasion (cf. ME1).



^^. D'ou le scenar baclé. Par contre je me pose tjs l'interrogation sur l'interet sur le choix de laisser Anderson crever ou pas.
Ca n'apporte strictement rien de le laisser se faire tuer ou pas si lecture plate de la séquence. Cependant dans le cas de l'endoctrinement ca peut evoquer la confusion de Shepard sur sa "bonne (anderson) / mauvaise conscience (Illusive man)"...en meme tps la fin avec le vieux & le gamin, vient foutre en l'air cette hypothese de l'endoctrinement, fin elle-meme refoutue en l'air, avec la video de Shepard vivant (gravats de Londres ou de la citadelle??)

A lot of speculations from everyone.
 
Hot-D
Membre Factor
Membre 656 msgs
Ouais bon, je sais pas si Bioware a réussi son coup en vous faisant parler de la fin comme pas possible mais une chose est sure, c'est pas Shepard qui est en train d'être indoctriné pour bouffer du DLC.
 
Arnaud
MMOtiste
Redac 3574 msgs
Hot-D a écrit :
Ouais bon, je sais pas si Bioware a réussi son coup en vous faisant parler de la fin comme pas possible mais une chose est sure, c'est pas Shepard qui est en train d'être indoctriné pour bouffer du DLC.




Quand les gens parlent de Mass Effect, ils 1) voulaient savoir quand la démo sortait 2) la date de sortie 3) le contenu de la version collector 4) se renseigner sur la fin.

Ca t'étonne qu'on parle de la fin, vu que les 3 autres points sont maintenant passés ? Tu notera aussi que je critique EA/BioWare pour éventuellement lier la fin à un DLC.
 
Arsh
Membre Factor
Membre 420 msgs
Perso la fin ne me déçoit qu'à moitié.
Pas déçu parce que je m'y attendais un peu:le creuset qui n'est pas vraiment une arme, choisir de laisser les moissonneurs en vie ou pas, Shepard qui meurt style Bruce Willis dans Armaggeddon...
Déçu parce que je m'y attendais un peu et surtout pour le coté on balance toutes les explications plus ou moins foireuses en 5min chrono

Sinon bon Mass effect qui m'a quand même fait passer un bon moment et avec enfin une IA repensée. Pour la 1ere fois j'ai vraiment du utiliser les pouvoirs de Shepard à chaque combats (dans le 2, même en vétéran je ne faisais limite que du ball-trap)
 
Vous devez être connecté pour pouvoir participer à la discussion.
Cliquez ici pour vous connecter ou vous inscrire.

Règles à suivre

Écrire dans un français correct et lisible : ni phonétique, ni style SMS. Le warez et les incitations au piratage sont interdits. La pornographie est interdite. Le racisme et les incitations au racisme sont interdits. L'agressivité envers d'autres membres, les menaces, le dénigrement systématique sont interdits. Éviter les messages inutiles

 
Rechercher sur Factornews