Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 

Forums

Sanqua : Jeu vidéo et grand public
Niko
Nostrach !
Admin 14099 msgs
Le nouveau numéro de Sanqua , avec notamment la retranscription d'un débat croisé entre trois grands noms du jeu vidéo français pendant la Game Connection : David Cage (Fahrenheit, Nomad Soul), Florent Castelnérac (Trackmania, Virual Skipper) et Frederick Raynal (Alone in the Dark, LBA).

L'occasion de comprendre leur vision du jeu vidéo ... et de constater à quel point elles sont opposées. A lire.

Lire la suite sur le site : Sanqua : Jeu vidéo et grand public.
 
harold
Membre Factor
Membre 401 msgs
Mais justement elles ne sont pas opposées ! Rho...
 
hohun
Membre Factor
Redac 4714 msgs
"F.Raynal : (...)je trouve que
David manque pas d’air quand il
parle des scènes cinématiques
à éviter : quand même, dans
Fahrenheit, il y a énormément de
scènes cinématiques, c’est pas
parce qu’on bouge trois touches
pendant la scène qu’elle n’est plus
cinématique…
David C. : Ouuuu…"

Mort de rire.

Sinon bon dossier.
 
lutinbleu
Membre Factor
Membre 141 msgs
harold a écrit :
Mais justement elles ne sont pas opposées ! Rho...

Je suis assez dans le sens ou "opposées" voudrait dire que les gars se tirent dans les pattes...
Alors qu'ils ont plutôt l'air de se respecter pour le travail accompli et la vision des choses. Le mot juste serait peut être "divergentes"?
 
Nadeo
Membre 331 msgs
avec 11 lettres, c'est sur que c'est un grand nom
y faut pas abuser ^_^
florent
 
Nighty
Trackmaniaque
Membre 291 msgs
j'adore le passage ou Raynal casse Cage, c'est trop vrai, fahrenheit est un film interactif en fait
 
meduz'
Membre Factor
Membre 1197 msgs
Ce fut vraiment une lecture intéressante.
 
Sidoine
Développeur de petites bouses sans intérêt sur décodeur.
Redac 1643 msgs
Intéressante, la conférence. Ils sont même pas bêtes, les gens qui parlent, étonnant pour des gens qui font des jeux vidéo.

Par contre, rédacteurs de Sanqua, vous avez pas honte, il y a des phrases en français dans votre magazine !
 
hohun
Membre Factor
Redac 4714 msgs
Oui, c'est vrai que la retranscription des propos aurait gagné a être moins "sur-le-vif" quand même :)
 
Sidoine
Développeur de petites bouses sans intérêt sur décodeur.
Redac 1643 msgs
hohun a écrit :
Oui, c'est vrai que la retranscription des propos aurait gagné a être moins "sur-le-vif" quand même :)

Mmm, je sais pas si tu réponds à mon message, mais dans ce cas, je précise que je faisais de l'ironie (ahah) en faisant référence aux "Nothing is good enough" et autres "Star team" qui jalonnent ce magazine et qui font plutôt puéril.

-- Sidoine "Nice guy" Dupont
Do not believe what I say
 
ekianjo
Membre Factor
Membre 1002 msgs
Je tiens à répondre sur les phrases en anglais.
Tout d'abord je suis un intégriste de la VO. Ensuite, toutes les phrases en anglais sont des citations, d'où la non-traduction. Il y avait eu une phrase en espagnol dans un des précédents, dans la même lignée. Ce sont générallement des citations tirées de chansons, de films, de livres ou autres. Bref, rien de notre composition.

"Star Team" est un clin d'oeil historique lié aux débuts de Sanqua, c'est tout. Si nécessaire on fera un numéro spécial un jour pour expliquer tout ces détails, si ça intéresse une personne dans la salle :)
 
ekianjo
Membre Factor
Membre 1002 msgs
hohun a écrit :
Oui, c'est vrai que la retranscription des propos aurait gagné a être moins "sur-le-vif" quand même :)


Sache mon cher Hohun que l'interview a quand même été réécrite un minimum pour éviter les répétitions, les phrases qui sont à moitié-commencées et puis qui passent à l'attrape, et j'en passe et des meilleures.

Maintenant, il est sympa de garder un style oral à ce genre de retranscriptions, comme ça on a pas l'impression que ces gens s'expriment 100 fois mieux que tout un chacun, même s'ils ont des choses bien intéressantes à dire.
 
ekianjo
Membre Factor
Membre 1002 msgs
lutinbleu a écrit :

Je suis assez dans le sens ou "opposées" voudrait dire que les gars se tirent dans les pattes...
Alors qu'ils ont plutôt l'air de se respecter pour le travail accompli et la vision des choses. Le mot juste serait peut être "divergentes"?


Ce que j'ai aussi bien aimé dans le débat c'est qu'après chaque tir groupé dans les pattes, il y avait systématiquement un drapeau blanc sous la forme "de toute façon j'adore ce que tu fais..." ou "je respecte énormément tout le reste" - qui pouvaient donner des airs de fausse convergence - c'est plus par politesse et par humilité, sans doute.

Mais il y avait bien 3 visions du jeu vidéo représentées par chaque intervenant. Dire qu'elles sont opposées ou divergentes... "opposé" marquerait une sorte de confrontation d'idées. "Divergent" donne plutôt l'impression que chacun va dans son sens avec une relative liberté.

Je crois que Niko a choisi le bon mot en fait. Personne ne développe dans son coin sans regarder ce qui se fait ailleurs. Raynal avait développé LBA en "opposition" aux Dooms et clones qui sortaient à l'époque. Cage se place clairement dans ses dires en opposition des jeux "jouets" (puisqu'il trouve qu'on peut dire des trucs plus intéressants avec le jeu vidéo) tandis que Florent semble se situer à l'opposé du superflu proposé par exemple dans les jeux de caisses des dernières années.
 
Nadeo
Membre 331 msgs
">c'est plus par politesse et par humilité, sans doute"

heu, pour Frederic, je témoigne qu'il m'a déjà complimenté sur le premier TrackMania, et pas dutout par politesse. Compliment-trophé que j'avais rapporté à l'équipe par ailleur. Il m'avait dit qu'il m'acheterait le prochain si on pouvait telecharger des circuits directement depuis le jeu. On l'a fait.

Et pour ma part, j'ai beaucoup aimé la prise de risque et le résultat de Farenheit, je l'ai fini et j'en garde un très bon souvenir. La notion d'oeuvre lui va bien et elle est aussi lié à l'importance que David a dans le projet. De notre côté, c'est un travail d'équipe bête et méchant, mais avec des individus tous géniaux de mon point de vue.

J'ai aussi terminé LBA et je l'ai refilé à tous mes amis. J'avais chourré pleins de boite sur une fete à bord d'une péniche lorsque Adeline Software s'est fait racheter par Sega. Le jeu donnait le vertige pas son dev, son originalité, son histoire etc.
 
lutinbleu
Membre Factor
Membre 141 msgs
ekianjo a écrit :
Je crois que Niko a choisi le bon mot en fait. Personne ne développe dans son coin sans regarder ce qui se fait ailleurs. Raynal avait développé LBA en "opposition" aux Dooms et clones qui sortaient à l'époque. Cage se place clairement dans ses dires en opposition des jeux "jouets" (puisqu'il trouve qu'on peut dire des trucs plus intéressants avec le jeu vidéo) tandis que Florent semble se situer à l'opposé du superflu proposé par exemple dans les jeux de caisses des dernières années.


Affirmer que ces gens ont créé des jeux simplement parcequ'il pensait aller a contre courant ou voulait s'opposer à une idée serait un peu réducteur. Je pense plutot qu'ils ont chacun eu des idées originales dans leur domaine respectifs. Et je pense que c'est bien ce qui sépare ces créateurs, ils n'évoluent pas dans le même registre.
J'ai posté sur le forum de Sanqua en disant: "c'est comme si on avait fait une table ronde regroupant Spielberg, Uwe Boll, David Lynch et Mike Myers et qu'on leur demandait de décider ce que serait l'avenir du cinéma..." On voit tout de suite pourquoi les avis seraient différents et le jeu vidéo étant un média assez récents, on a du mal a comprendre ce qui fait que leurs points de vue divergent alors qu'ils devraient se serrer les coudes pour faire reconnaitre leur média auprès du grand public.
Là ou je pinaille sémantiquement c'est comme tu le disais que le terme "opposé" signifie qu'ils se livrent bataille, alors qu'au final les trois ont réussi a imposer leur vision et a avoir du succès avec leurs productions. Il y a donc de la place pour tout le monde et c'est tant mieux.
J'attribue les alternances de canardages et de drapeaux blancs au fait que ce ne sont pas des gens très à l'aise dans ce genre d'exercice et du coup leurs réflexions ne sont pas très pesées et plus dues à l'émotion du moment (cf quote de hohun).

ps: Oui je me cite, c'est très prétentieux mais bon... Je l'ai tellement bien dit :)
 
ekianjo
Membre Factor
Membre 1002 msgs
Nadeo a écrit :
">c'est plus par politesse et par humilité, sans doute"

heu, pour Frederic, je témoigne qu'il m'a déjà complimenté sur le premier TrackMania, et pas dutout par politesse.


Florent, je ne dis pas que ce n'était pas sincère, mais ces remarques arrivaient quasiment systématiquement après une attaque, comme pour se justifier, d'où l'impression que ça a pu donner au public.

Maintenant, si effectivement vous pensez beaucoup de bien de ce que vous faites les uns les autres, tant mieux, il n'y a rien de pire que les petites querelles assassines.

Et ça serait si bien si un jour vous pourriez avoir un projet/jeu commun... je sais, je rêve.
 
ekianjo
Membre Factor
Membre 1002 msgs
lutinbleu a écrit :
Affirmer que ces gens ont créé des jeux simplement parcequ'il pensait aller a contre courant ou voulait s'opposer à une idée serait un peu réducteur.


Non mais c'est clair. Comme dans tout, il y a une part d'opposition et une part de libre arbitre. Je crois juste que ceux qu'on appelle les "créatifs" fonctionnent plus souvent par "réaction" que par leur propre impulsion. Mais les deux existent, et peu importe finalement, si la qualité est au rendez-vous au final.

Sinon quand je parlais d'opposition, c'est pas vraiment une opposition entre eux, mais plutôt face à la production en général (je caricature sauvagement) et je vois leur oppositions comme 3 réponses différentes à un désir de sortir du magma ambiant, mais nullement contradictoires entre elles.

Sinon, je te rejoints tout à fait sur ton dernier point : ils ne sont pas habitués à ce genre d'exercice. Ils essayent de répondre aux questions posées, au lieu de répondre aux questions qu'ils aimeraient bien se voir poser (comme le font les politiques). Pas étonnant que le débat parte dans tous les sens. Mais c'est finalement la beauté du chaos.
 
Nadeo
Membre 331 msgs
pour notre part, comme on avait aucun moyen, on a décidé de faire des super outils de construction pour pouvoir faire un jeu avec un seul infographiste comme on avait presque seulement des programmeurs. Au départ, c'était plus un gta like (gta3 n'était pas sorti), et la construction et la conduite ont fini par s'imposer quand un mec, Olivier, a mis ca en forme dans un proto ultra accrocheur, qu'aucun n'éditeur ne voulait.

je voulais insister à nouveau sur le fait que
1. les cinematiques ne sont pas inutiles de mon point de vue dans Farenheit
2. Farenheit est un embryon de jeu très grand public. je dirais que c'est un peu normal parce que c'est proche du cinema.

je suis d'accord avec toi Ekianjo, ça peut donner cette impression, et c'est certainement quelque chose que l'on fait: complimenter le jeu de l'autre mais soutenir notre vision. hehe, heureusement que les jeux en presences étaient vraiment sympa, c'est plus facile d'être faux cul. Huhu.

Florent
 
ekianjo
Membre Factor
Membre 1002 msgs
Tiens petite question pour toi Florent. Il y a deux softs que je rapproche de Trackmania, par le passé, et comme tu as connu l'Amiga, est-ce que tu pratiquais "Stunt car Racer" ? Et sur PC, il y avait aussi bien évidemment "4D sports driving", sur lequel on pouvait éditer ses circuits bout par bout - l'aspect conduite étant malheureusement beaucoup moins réussi que dans "Stunt Car Racer".

Alors, est-ce que tu as connu les deux ?
 
Nadeo
Membre 331 msgs
J'ai uniquement joué à stunt car racer, mais j'y ai tellement joué que ça compte pour deux. Une fois que tu as gagné les 4 divisions, ca recommence avec des circuits bleus. On jouait aussi en reseau.
 
Vous devez être connecté pour pouvoir participer à la discussion.
Cliquez ici pour vous connecter ou vous inscrire.

Règles à suivre

Écrire dans un français correct et lisible : ni phonétique, ni style SMS. Le warez et les incitations au piratage sont interdits. La pornographie est interdite. Le racisme et les incitations au racisme sont interdits. L'agressivité envers d'autres membres, les menaces, le dénigrement systématique sont interdits. Éviter les messages inutiles

 
Rechercher sur Factornews