Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 

Forums

Nouveau jeu : Deus Ex: Mankind Divided
MaloneXI
Flatuphile
Membre 1260 msgs
Ce n'est qu'un jeu c'est net. Tout ce qu'on lui demande c'est de divertir. Après c'est plus une question d'affinité et d'exigence. Perso j'ai suffisamment été déçu des attentes sur d'autre jeux... aujourd'hui si je peux kiffer kkes heures sur un produit pas trop dégueu je prends.

Après nan ce sera pas exceptionnel, ce sera pas le frisson que j'ai eu sur dishonored et tant d'autres... umpf et après.

Aujourd'hui j'ai juste l'impression qu'il ne faut plus trop demander.
 
mustach_cuir
Membre Factor
Membre 54 msgs
That's cool and all, but I didn't ask for this...
 
channie
Membre Factor
Membre 574 msgs
Je suis tout de même satisfait de constater que l'annonce du nouveau DX fédère autant ici qu'un article sur le sexisme :]
 
MrPapillon
Membre Factor
Membre 1338 msgs
Je crois qu'on n'a pas eu un seul FPS qui s'élève au-dessus du joueur, plutôt que de le prendre pour un débile. Les FPS des années 90 inclus. FPS-RPG inclus.
Je me demande si on aura un jour un FPS avec une vraie prise de tête niveau scénar, des dialogues réellement classieux et un gameplay profond. Deus Ex 1 ça donnait un peu l'impression d'aller dans cette direction à l'époque, et puis plus rien, le néant. Y a vraiment un déséquilibre des genres : les survivals japs des années 90-2000 ont beaucoup moins de problèmes à installer un univers moins gnangnan et plus intéressant.

On commence à avoir de nouveaux débuts dans le jeu d'action avec Hotline Miami. C'est quand même déjà plus intéressant de singer Refn que Nolan ou Bay.
 
CBL
L.A.mming
Admin 14203 msgs
MrPapillon a écrit :
Je crois qu'on n'a pas eu un seul FPS qui s'élève au-dessus du joueur, plutôt que de le prendre pour un débile. Les FPS des années 90 inclus. FPS-RPG inclus.
Je me demande si on aura un jour un FPS avec une vraie prise de tête niveau scénar, des dialogues réellement classieux et un gameplay profond. Deus Ex 1 ça donnait un peu l'impression d'aller dans cette direction à l'époque, et puis plus rien, le néant. Y a vraiment un déséquilibre des genres : les survivals japs des années 90-2000 ont beaucoup moins de problèmes à installer un univers moins gnangnan et plus intéressant.


Bioshock.
 
MrPapillon
Membre Factor
Membre 1338 msgs
CBL a écrit :
Bioshock.


Nan, toi et moi on va pas être totalement d'accord. Bioshock y avait une volonté, mais au final ça se résume à une petite DA kawaï sympathique et c'est tout pour moi. Le traitement vaut pas le coup. C'est un peu comme un Peter Pan, le film avec Robin Williams.
 
CBL
L.A.mming
Admin 14203 msgs
Pourtant la narration était intéressante et laissait la place à l'imagination tout en abordant des thèmes assez graves, l'univers était bien construit, les dialogues étaient simples et efficace et le twist fonctionnait à merveille (surtout si on ne se rappelait plus trop de System Shock 2). Le gameplay était assez ouvert et la DA était démente (kawai ? vraiment ?).
 
fwouedd
Mylène Farmer Coréen
Redac 5387 msgs
Stalker SoC, même si il nous ressortait le coup de l’amnésique, il proposait un gameplay très solide et très immersif, une narration avec très peu de cut scènes et une histoire simple mais suffisamment mystérieuse pour rester acceptable (sans parler du fait qu'elle justifie tout un pan du gameplay ou qu'elle soit issue de Tarkovski (l'histoire des Strougatski est très différente) ).

D'ailleurs, juste avec le mod AMK dont, à mes yeux, les seuls ajouts vraiment vitaux étaient de rendre les anomalies invisibles et positionnées aléatoirement (ou presque) forçant à gérer systématiquement son déplacement ainsi que les blowouts (ce qui, cumulé, transforme la zone en pire boss du jeu) est ma meilleure expérience FPS solo.

Il rejoint mes préférences cinéma, je préfère une histoire simple qui prends le temps d'être bien traitée qu'un truc avec pleins de rebondissements. Les multiples rebondissements, c'est presque un aveux de faiblesse d'histoire et de narration, que sans ajouter des trucs qui sortent de nulle part, il retiendra pas l'attention (Et ça, Refn l'a visiblement bien intégré).
 
Le vertueux
J'aime les films de karaté
Redac 4764 msgs
elle soit issue de Tarkovski (l'histoire des Strougatski est très différente) ).

C'est plutôt l'inverse, le film n'a que peu de rapport, par contre le roman est assez proche, on y retrouve beaucoup d'éléments du background, les artefacts, les anomalies, le danger concret, les militaires, là où le film on se demande vraiment si ça ne raconte pas la balade en forêt de 3 poètes.

E.Y.E était intéressant aussi, son background était dispensé par bribes de sorte que l'on devait mettre les pièces du puzzle soit même, cette espèce de cherche au trésor pour connaitre les tenants et les aboutissants était divertissante.
Je pense que beaucoup sont passés à côté surtout que la plus part des dialogues étaient mal écrits et qu'il y avait un petit côté amateur à l'ensemble du jeu.

Une histoire nébuleuse où toutes les réponses aux questions narratives fondamentales se trouvent quelque part dans le jeu, c'est ça que j'attends des jeux vidéos quel que soit le genre.
 
fwouedd
Mylène Farmer Coréen
Redac 5387 msgs
C'est une question d’interprétation visiblement l'histoire film / bouquin.
Perso, je fais plus de rapprochement entre les anomalies, les cordons militaires, la zone et la trame du film qui tourne autour de L'artefact et le jeu qu'avec l'aspect scientifique et surtout le rapport aux extra-terrestres qui reste central du bouquin.

De plus, la zone du film est très souvent assimilée à Tchernobyl même pour ceux qui ne jouent pas aux jeux vidéo là ou le bouquin parle de zones.
 
Le vertueux
J'aime les films de karaté
Redac 4764 msgs
Je ne vois pas comment tu peux faire des rapprochements entre les anomalies du film et celle du jeu, le film joue sur le fait que ces anomalies n’existeraient peut être pas, que ça serait une supercherie du passeur. Par contre dans le livre y en a des tonnes, elles sont variées et létales, on en a la démonstration.
Les stalkers ont tous des surnoms dans le jeu et le roman, rien dans le film.
Les stalkers dans le livre sont des trafiquants, ils vont dans la zone pour aller chercher des artefacts dans le but de les revendre au marché noir, comme dans le jeu. Dans le film ce ne sont que des guides touristiques.
Les stalkers dans le livre sont confrontés aux militaires, il y a un cordon et ils se battent à l’intérieur de la zone, y a pas de militaires dans le film.
Dans le jeu tout comme dans le livre, il y a la présence de scientifiques qui font des expériences, pas dans le film.

Dans le livre, la zone est le résultat du passage des visiteurs, dans le jeu c'est une conscience collective, dans le film rien n'est dit. Là pour le coup, les développeurs ont cherché l'inspiration ailleurs.
Le rapport aux E.T n'est pas du tout central, au contraire on en parle très peu dans le livre, ça n'a pas grande importance.

Dans le livre, on suit un stalker qui va dans la zone pour chercher des artefacts, il apprend l'existence d'un artefact qui exaucerait n'importe quel vœu, ça rappel fortement le jeu ! Tandis que dans le film, c'est une quête initiatique, il n'est pas question d'artefact, c'est un voyage qui mène à une pièce qui exaucerait les vœux.
L'un comme l'autre, le but final de l'histoire est plus ou moins le même mais au niveau du background, seuls le livre et le jeu tournent autour de l'idée d'artefact qui se commercent.

La zone du film n'a rien à voir avec Tchernobyl, ça n'est pas du tout le lieu de tournage et ça n'est pas la même époque Tcherno n'ayant pas encore explosé, aucune infrastructure dans le film n'y fait penser, ce ne sont que des lieux abandonnés comme on en trouve partout.

Globalement les stalker du jeu ressemblent à ceux du livre, ils ont le même comportement, le même vocabulaire tandis que ceux du film sont des sophistes/poètes misanthropes.

Bref, pour moi le film n'a pas été une source d'inspiration pour le jeu.
 
fwouedd
Mylène Farmer Coréen
Redac 5387 msgs
On est trop hors sujet. Mais pour le plaisir :
Tu me parles bien du bouquin dans lequel des extra-terrestres ont laissé des détritus et dont tout l'aspect réflexion tourne autour du fait qu'on puisse être tout juste digne de recevoir leurs merdes ?

Je te le répète, c'est juste une histoire d’interprétation. Et on est vraiment complétement HS.
 
Le vertueux
J'aime les films de karaté
Redac 4764 msgs
Il n'y a pas d'interprétation possible, ce sont des points de comparaisons rationnels et empiriques.

Au niveau de la réflexion, le jeu y a pas grand chose, voir rien du tout, le livre un peu, ça tourne effectivement autour de quelques humains (mais pas l'humanité) mais on n'est pas non plus dans le pathos au contraire du film où tu as envie de secouer tous ces sophistes pour qu'ils se réveillent.
 
Nouveau jeu : Deus Ex: Mankind Divided

Règles à suivre

Écrire dans un français correct et lisible : ni phonétique, ni style SMS. Le warez et les incitations au piratage sont interdits. La pornographie est interdite. Le racisme et les incitations au racisme sont interdits. L'agressivité envers d'autres membres, les menaces, le dénigrement systématique sont interdits. Éviter les messages inutiles

 
Rechercher sur Factornews