Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 

Forums

Nouveau jeu : Dead Space 2
Prodigy
THE Duke
Membre 6078 msgs
Je soupçonne (mais je n'accuse pas) les gens qui trouvent que ce jeu ne fait pas peur d'avoir joué en normal voire en facile :o
 
Guy Yotine
Membre Factor
Membre 200 msgs
Prodigy a écrit :
Je soupçonne (mais je n'accuse pas) les gens qui trouvent que ce jeu ne fait pas peur d'avoir joué en normal voire en facile :o


Et en plein jour avec leur femme/enfant/pote dans les parages.

Dead Space est le jeu le plus flippant qui soit (avec Silent Hill 3). S'il ne vous fait pas peur, aucun jeu n'y arrivera.
 
cyanur
Membre Factor
Membre 597 msgs
STALKER (avec des mods) m'a fait plus peur que Dead Space.
En FPS, il parait que le summum de la peur est Call of Cthulhu Dark Corners Of The Earth (le fait d'écrire cette phrase me fait penser au jeu "the sum of all fears").
Du coup je n'ai jamais osé le tester.
 
Cowboy

 Superdupont 
Membre 870 msgs
J'ai le même grille-pain :!!§§§!
 
CBL
L.A.mming
Admin 14016 msgs
cyanur a écrit :
En FPS, il parait que le summum de la peur est Call of Cthulhu Dark Corners Of The Earth (le fait d'écrire cette phrase me fait penser au jeu "the sum of all fears"). Du coup je n'ai jamais osé le tester.


Stress, oui. Peur, non.
Stalker est bien plus flippant.
 
androide
Membre Factor
Membre 484 msgs
Celui qui m'a fait le plus flipper reste Alien trilogy (PC/PS1) malgré ses graphismes pas terribles (mais quelle ambiance notamment sonore).
 
montana
Membre Factor
Membre 3034 msgs
Prodigy> J'ai commencé le jeu en difficile, comme quasiment tous ceux que je commence. Promis :)

Guy Yotine> C'est bien là le problème, si ce n'est SH2 et 3 j'ai jamais eu vraiment peur dans un jeu. Et c'est presque pareil pour le cinéma. Rec c'est un peu mon Silent hill.
Ah et je joue à ce genre de jeu exclusivement dans le noir avec le 5.1 bien fort.
 
Prodigy
THE Duke
Membre 6078 msgs
Ben t'as de plus grosses coucougnettes que moi alors :p
 
System Five
Roi du Fake
Membre 1867 msgs
cyanur a écrit :
STALKER (avec des mods) m'a fait plus peur que Dead Space.
En FPS, il parait que le summum de la peur est Call of Cthulhu Dark Corners Of The Earth (le fait d'écrire cette phrase me fait penser au jeu "the sum of all fears").
Du coup je n'ai jamais osé le tester.

Pareil, c'est pas de la peur, mais du stress a cause de la maniabilité pourrave, l'IA de poulpe et la réalisation tres moyenne limite bien l'immersion, le grand interet c'est l'univers lovecraftien.
J'y ai quand meme passé un bon moment, si on considere que c'est un jeu modeste, c'est à classer avec les penumbra un peu, ou plus récemment Cryostasis.
 
__MaX__
David Croquette
Admin 3786 msgs
androide et lock-on ont écrit :
Je n'ai pas du tout aimé Dead Space que j'ai laissé tomber parce qu'il était trop prévisible et qu'il n'avait pas de personnalité propre.
Donc pour la suite je m'en tamponne légèrement le coquillard.

------

Mais une fois que ça a commencé à devenir bourrin, c'était fini quoi... Et ça ne foutait plus les jetons du tout. A part un peu de stress avec le boss invincible qui nous court après.


Yen a toujours un ou deux pour écrire ça sur les topics de jeu qui font chier dans le ben. Ou c'est pas innovant, ou le mec à la moitié droite du cerveau atrophié et ne ressent aucune émotion / n'a aucune faculté d'immersion.

En fait, avant je trouvais que l'un et l'autre étaient ou mythomanes ou très bêtes... maintenant, je suis navré pour vous que vous ne puissiez pas vivre une expérience du genre, je vous plains :(
 
toof
XBOX 360 & macfag
Membre 7391 msgs
Nan mais montana il se faisait surement sucer en jouant à Dead Space, c'est pour ça qu'il a pas eu peur.
 
D-Kalck
Membre Factor
Membre 2575 msgs
toof a écrit :
Nan mais montana il se faisait surement sucer en jouant à Dead Space, c'est pour ça qu'il a pas eu peur.
Jaloux.
 
Cyberpunk
Membre Factor
Membre 3995 msgs
cyanur a écrit :
STALKER (avec des mods) m'a fait plus peur que Dead Space.
En FPS, il parait que le summum de la peur est Call of Cthulhu Dark Corners Of The Earth (le fait d'écrire cette phrase me fait penser au jeu "the sum of all fears").
Du coup je n'ai jamais osé le tester.


Tu as lu ça où??

Cthulhu ne fait pas peur du tout (rien à voir avec Dead Space), stresser au pire (et souvent à cause de la maniabilité) comme dans scène de la fuite de la chambre tirée du Cauchemard d'Innsmouth, mais c'est tout.

Le jeu vaut seulement pour son body awareness, son ambiance et la qualité d'écriture (ils ont réussi à condenser une demie douzaine de bouquins de Lovecraft, chapeau).

Et bizarrement, moi aussi la 1ère fois que j'ai fait Dead Space, je n'ai pas eu peur ni ni vraiment apprécié: je jouais comme un shooter basique, avec ma copine dans la pièce et la lumière allumée...Quand je l'ai recommencé seul dans le noir avec le casque à fond, j'ai compris ma douleur!
 
D-Kalck
Membre Factor
Membre 2575 msgs
Cyberpunk a écrit :
Et bizarrement, moi aussi la 1ère fois que j'ai fait Dead Space, je n'ai pas eu peur ni ni vraiment apprécié: je jouais comme un shooter basique, avec ma copine dans la pièce et la lumière allumée...
Je t'aurais tué, pour ça.
 
Cyberpunk
Membre Factor
Membre 3995 msgs
D-Kalck a écrit :
Je t'aurais tué, pour ça.


Que de souvenirs! \o/
 
Lock-on
Membre Factor
Membre 459 msgs
__MaX__ a écrit :


Yen a toujours un ou deux pour écrire ça sur les topics de jeu qui font chier dans le ben. Ou c'est pas innovant, ou le mec à la moitié droite du cerveau atrophié et ne ressent aucune émotion / n'a aucune faculté d'immersion.

En fait, avant je trouvais que l'un et l'autre étaient ou mythomanes ou très bêtes... maintenant, je suis navré pour vous que vous ne puissiez pas vivre une expérience du genre, je vous plains :(


Non y a des jeux qui me foutent les jeton, je ne sais même pas jouer à un silent hill pour cette raison... Dead Space me faisait flipper mais une fois qu'on a commencé à être bien equipé, et que les streums arrivaient par dizaines ben j'ai été vite blazé. Et j'ai joué en difficile.

Franchement vous faisiez dans votre froc quand ça défouraillait à tout va ?

Enfin ça n'empêche que j'ai trouvé le jeu vraiment excellent, et j'attends la suite avec impatience.
 
Prodigy
THE Duke
Membre 6078 msgs
Quand tu viens de te taper une salle blindée de monstres dont 3 ou 4 nécromorphes noirs bien énervés, que t'as presque plus de vie, que tu cours pour choper le peu de munitions qui restent au sol tellement t'as plus rien, que ton perso se traîne comme une merde en haletant comme un tuberculeux et que t'entends des hurlements et le bruit de bouches d'aération qui pètent, ouais, franchement :o
 
Cyberpunk
Membre Factor
Membre 3995 msgs
"Quand la peur de la peur de mourir fait plus peur que la peur de périr...de la mort!"
 
Hypraïon l'Omnibougre
Membre Factor
Membre 40 msgs
@Prodigy

Bah non, tu sais que t'as fini la salle (Souvent indiqué par un doux : "Quarantine lifted"), et que tu peux revenir en arrière au shop sans plus aucun nouveau mob' qui spawn.

Dead Space te surprend, te stress et t'amène à assimiler ses mécanismes de peur. Donc la première fois tu flippes, la deuxième tu notes, la troisième tu anticipes.
Mêmes schéma, pour les spawns, les lieux et même les "boss".

Le jeu se veut flippant, et pourtant tellement d'éléments sont rassurants dans les mécanismes. Ne serait-ce que le Level Design. Tu identifies avec une telle facilité les zones où il peut y avoir du spawn des autres (Et surtout quand vont se déclencher les scripts), les munitions sont bien réparties pour que tu te doutes de ce qui va se passer après, chaque objet à sa place, rien n'est superflu (Stase, O² ... ), si bien que tu sens la présence du LD Angélique qui veille à ne jamais te laisser bloquer.

Tu perds l'impression de menace grouillante, tout est trop flagrant et au final le stress disparaît.

J'ai eu quelques remontés de stress à certains moments imprévisibles : des bruits de pas qui sortaient du pattern général. Sauf que c'était juste des corps qui se coinçaient dans les portes, donnant l'impression d'une présence.

Le son est très sympa. Je suis particulièrement fan des chuchotements en style "annonce du vaisseau" (Qui changeaient de langue chez moi oO). Mais idem, on décrypte rapidement les éléments ambiances, du gameplay.

Les autres, qui meurent toujours au bon moment. Tu es sensé galérer à tuer quelques necro-connards, dans un vaisseau où chaque porte met 5 bonnes secondes à s'ouvrir, et où tous les autres accès sont blindés de necro-saloperies et des gens peuvent s'y balader limite en slip' et prendre le temps de te téléphoner. C'est cool.

Toujours la même chose, on ne veut pas trop bousculer le joueur, on ne veut pas trop s'attaquer à ses habitudes. On veut lui faire peur, mais d'un autre côté on en prend bien soin, on veille sur lui.

Et pourtant j'y ai joué dans les pires conditions possibles. D'une traite, la solitude, le casque, et une lampe de chevet qui saute régulièrement à cause d'un court-jus.

Puis merde, la fin quoi. Que ce soit le boss de fin moisi, comme la cutscene prévisible à deux années lumières (Bonjour Planète Hurlante !).
 
Prodigy
THE Duke
Membre 6078 msgs
Hypraïon l'Omnibougre a écrit :
Bah non, tu sais que t'as fini la salle (Souvent indiqué par un doux : "Quarantine lifted"), et que tu peux revenir en arrière au shop sans plus aucun nouveau mob' qui spawn.


Oui enfin des fois faut tenir jusqu'au "quarantaine levée" :D

Tu identifies avec une telle facilité les zones où il peut y avoir du spawn des autres (Et surtout quand vont se déclencher les scripts)


Hmm, ça dépend. Des fois oui, des fois pas du tout (le bras tentaculaire qui te choppe à plusieurs reprises, par exemple). Y'a effectivement des routines typiques d'un jeu vidéo, mais bon, voilà, ça reste précisément un jeu vidéo. Il n'est pas révolutionnaire et ne change pas radicalement la formule d'ailleurs personne ne l'a dit je pense, mais c'est super efficace amha.

Dommage que le scénario donne dans le cliché absolu (j'en suis au chapitre 10 ou 11 je sais plus, donc bientôt la fin), ça a diminué l'intensité de l'expérience pour moi mais j'ai quand même souvenir de moments de flipette assez intense.

Et pourtant je suis un grand garçon costaud, je peux mater un épisode de Plus belle la vie en entier, même pas peur.
 
Vous devez être connecté pour pouvoir participer à la discussion.
Cliquez ici pour vous connecter ou vous inscrire.

Règles à suivre

Écrire dans un français correct et lisible : ni phonétique, ni style SMS. Le warez et les incitations au piratage sont interdits. La pornographie est interdite. Le racisme et les incitations au racisme sont interdits. L'agressivité envers d'autres membres, les menaces, le dénigrement systématique sont interdits. Éviter les messages inutiles

 
Rechercher sur Factornews