Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 

Forums

1
Mieux que le travail en équipe, le Steamworks
CBL
L.A.mming
Admin 14004 msgs
Histoire d'attirer encore plus de développeurs sur sa planche à billets Steam, Valve vient de mettre gratuitement à disposition des éditeurs/développeurs le middleware Steamworks. C'est un ensemble d'outils facilitant la distribution, le suivi et l'élaboration d'un mode multi pour un jeu. Au programme : système anti-piratage, mise à jour automatique, chat vocal, matchmaking, succès, contrôle territorial (!), organisation de bêta, ...

Il ne sera pas obligatoire de distribuer le jeu via Steam mais l'usine à vapeur de Valve servira à distribuer l'exécutable final et les mises à jour, limitant ainsi les possibilités de piratage.

Lire la suite sur le site : Mieux que le travail en équipe, le Steamworks.
 
Nyu
Membre Factor
Membre 495 msgs
wai wai et avec ca cs et dod sont passé payant et même garry mod

Ct'une honte :(

c'etait le coup de gueule du jour.
 
dùnedain
Membre Factor
Membre 113 msgs
Une honte ?

Que ça soit garry mod, cs ou dod ils ont la même origine, ce sont tous le travail de bénévoles qui ont passé des centaines d'heures sur leur mod pour des gas comme toi qui ne savent que profiter sans jamais la moindre considération.

Qu'ils finissent par tirer profits leur travail je trouve que c'est une excellente chose.
 
Nyu
Membre Factor
Membre 495 msgs
sauf que bon à la base ils ont fait ca car ils aimaient le faire pour pouvoir s'amuser et non en tire profit

c'est juste que dès que ca parle d'argent bah tous le monde retourne sa veste :)
 
Skizomeuh
 Rédacteur Premium 
Admin 7778 msgs
Le profit minimum qu'espère un créateur de mod c'est la perspective d'être remarqué et engagé par un studio, donc vivre de sa passion. Arriver à commercialiser un mod c'est encore mieux ! Y a pas à les blâmer.
 
channie
Membre Factor
Membre 568 msgs
Nyu découvre l'industrie du jeu, bienvenue à toi :)

Ca va aider surtout les développeurs indés cherchant à faire la promo de leurs jeux, et ça n'est pas un mal.

Après, d'ici à ce que steam devienne un équivalent du XBLA, il va falloir laisser passer quelques années imo.
 
CBL
L.A.mming
Admin 14004 msgs
Perso j'avais pris le Source Premier Pack à l'époque : HL 2, HL 1 Source, HL 2 Deathmatch, CSS et DoDS pour 60 euros. Pas de quoi crier au scandale.

channie : c'est déjà l'équivalent. Tu as plein de jeux arcade/indé/rétro pas chers.
 
Skizomeuh
 Rédacteur Premium 
Admin 7778 msgs
Canardplus soulève des remarques très intéressantes sur Steamwork.
Première remarque :
Le fait que cette annonce intervienne à la veille de la GDC (Game Developper Conference) indique bien à quel point c'est avant tout aux développeurs que Valve s'adresse. On peut parier que les couloirs de la GDC vont être très, très animés... et les gars de Valve très présents.

Deuxième remarque :
Le piratage n'est pas forcément la victime la plus importante de cette nouvelle. Nous savons tous que les jeux Steam sont piratables et piratés, au moins dans leur composante non-multi. Reste une chose très importante pour les développeurs : avec Steam, il n'y a pas de piratage un mois avant la sortie du jeu ! Et ça, c'est vital pour l'économie du marché des jeux PC, un marché qui -MMORPG à part- est doucement en train de crever, comme en témoigne la raréfaction des titres dans les linéaires.

Troisième remarque :
Les outils d'analyses post-vente, de stats en temps réel, de protection, de mise en relation (matchmaking, ladders, messagerie, etc.), d'update automatique... j'en passe et des meilleurs, sont des éléments difficiles à mettre en place, qui prennent beaucoup de temps dans les planning de production (et de programmation) d'une équipe de développement. Avoir une suite d'outils qui a fait ses preuves gratuitement, c'est un atout considérable pour les petites et moyennes équipes. Ce sera peut-être un formidable encouragement pour la créativité du jeu sur PC, en permettant à de "petits" jeux (et même aux moddeurs) de se hisser à un niveau de qualité auparavant inatteignable par leur propres moyens. Je me prends par exemple à rêver au carton qu'aurait fait l'excellent "Act of War" s'il avait été distribué via STeam et surtout s'il avait bénéficié du support multijoueur adéquat...

Quatrième remarque :
Ceci est l'arrêt de mort de Gamespy. Crève charogne !

Cinquième remarque :
Ces outils ressemblent fort à une partie de ce que Microsoft a mis en place et propose sur le Xbox live et le XBLA. On sous-estime en France l'importance qu'est en train de prendre le XBLA et le fait qu'il permet à de petites équipes de dév de vivre correctement de leurs efforts, comme il y a 10 ou 15 ans, ou comme le font les développeurs pour DS (clin d'oeil à Load Inc et Arkedo). Valve veut clairement pousser Steam comme un standard unifiant pour le PC via une démocratisation de ses outils et de son accès.

Sixième remarque :
Un avantage peu évident pour les joueurs, mais qui va surement faire saliver les développeurs, c'est le fait d'avoir enfin un accès direct et détaillé à toutes les statistiques lié au jeu : localisation, config utilisées, nombre de partie, durée des parties, etc. Cela n'a l'air de rien, mais c'est vital à la fois pour améliorer un jeu existant et pour mener un beta-test efficace. Là encore, disposer d'une telle logistique de haut niveau représente potentiellement une fabuleuse économie en temps et en argent.

Septième, et dernière remarque pour aujourd'hui :
Plus de jeux sous Steam, plus de statistiques sur les joueurs PC et leurs habitudes, c'est un pas vers une meilleure connaissance du marché et une diminution du handicap que représente pour les développeurs l'hétérogénéité des machines PC par rapport à l'univers stable (hardware et logiciel) d'une console. Et si en plus c'est gratos au lieu de devoir acheter des solutions toutes faites, ou de se faire racketter par des éditeurs qui ont les ressources (ou prétendent les avoir...), ça peut permettre aux développeurs d'être plus indépendants et de vivre mieux. Pour nous, les joueurs, ça ne peut être que bon.
 
Prodigy
THE Duke
Membre 6078 msgs
J'abonde (James).
 
toof
XBOX 360 & macfag
Membre 7391 msgs
Steam devient peu à peu le Xbox Live du PC (et gratos - pour le moment)
 
Ze_PilOt
Membre Factor
Redac 3280 msgs
un système payant ne marcherait jamais sur pc. Enfin j'ai déjà du mal à croire qu'il marche sur xbox.
 
toof
XBOX 360 & macfag
Membre 7391 msgs
J'ai confiance en eux, ils trouveront bien des features bien alléchantes à faire payer.
 
Anzy
Membre Factor
Membre 1172 msgs
La question est : Est ce que ça sauvera le marché du jeu sur pc ?

En tout cas ça risque de pas mal faire bouger les choses.
 
factus
Membre Factor
Membre 135 msgs
Nyu : tu peux toujours jouer aux vieilles versions de dod et de cs gratos, non ? Idem pour Red Orchestra ou The Ship. Ce que Steam a permis, c'est de financer le développement de ces mods pour en faire des jeux payants, que personne te force à acheter d'ailleurs.
 
CBL
L.A.mming
Admin 14004 msgs
Je pense qu'il faut arreter de penser que le marché PC se limite à l'échec de quelques blockbusters. La production indie de qualité (gratuite et payante) n'a jamais été aussi importante sur PC, les jeux de niche continuent de trouver leur public et les MMO font que le jeu sur PC ne se cassera jamais la gueule.
 
Prodigy
THE Duke
Membre 6078 msgs
Le simple fait que les développeurs peuvent vendre un jeu sur PC sans payer de royalties ou de droits à qui que ce soit (Sony, MS, Nintendo, rien pour être sur leurs consoles) fait que le PC ne disparaitra jamais.
 
Anzy
Membre Factor
Membre 1172 msgs
Prodigy a écrit :
Le simple fait que les développeurs peuvent vendre un jeu sur PC sans payer de royalties ou de droits à qui que ce soit (Sony, MS, Nintendo, rien pour être sur leurs consoles) fait que le PC ne disparaitra jamais.



Tu te leurres pas mal, pas de royalities ? Ah ? Il faut alors que le dev se distribue lui meme, meme par numérique... par exemple si tu passes par steam valve te pompe au passage, beaucoup moins qu'un éditeur ou distrib classique, mais y'a quand même un coût, faut pas rêver.


Sinon je ne dis pas le contraire, mais le modèle actuel définit par le système massif et "symbiotique" éditeur/dev/budget de taré/ piratage fait qu'il faut remarquer que c'est devenu très dur pour un studio de convaincre un éditeur de sortir un jeu sur cette plateforme.

Meme le FPS, genre fanatisé sur PC, c'est compliqué de trouver preneur, on peut toujours expliquer que le marché allemand garanti un paquet de ventes, et en europe plus généralement, mais pour rentrer dans les frais d'une prod par exemple à 2M de dev, et encore cette somme en pubs et divers, c'est vraiment vraiment devenu hardcore.

Donc on peut imaginer pour des jeux de style moins porteur.

On me répondra "ouais mais y'a le multiplatforming sa maman", certe, suffit de voir ID qui mise tout la dessus par exemple, mais le résultat est souvent à la défaveur de nos amis les pc.

Alors que l'indies se porte bien, et les mmo aussi, yep j'abonde, ma question était plus -> les jeux traditionnels survivront ils ? Ou le modèle de prod va t il changé, et en quoi ? Et quel role va jouer steam la dedans.

Car y'a un autre truc que faut pas oublier concernant steam, grosso modo, et après ca doit dépendre des négoces avec big valve, mais un dev qui vent un jeu 50 euros doit toucher environ 20 - 30 euros, contre 5 s'il passait par la case éditeur. Du coup ça facilite les fonds de roulement et tout le bordel, mais comme d'hab faut avoir les moyens de lancer le premier bousin et avoir assez de moyens pour le finir (dans la tradition c'est là qu'intervient mr les éditeurs avec leurs "avances" sur recette)...

Et il ne faut pas se leurrer, ça reste un buisness, et le nombre de vente reste LE facteur.

Bref, juste que je me demande à quoi va ressembler le paysage pc dans 2 ans.
 
Mieux que le travail en équipe, le Steamworks
1

Règles à suivre

Écrire dans un français correct et lisible : ni phonétique, ni style SMS. Le warez et les incitations au piratage sont interdits. La pornographie est interdite. Le racisme et les incitations au racisme sont interdits. L'agressivité envers d'autres membres, les menaces, le dénigrement systématique sont interdits. Éviter les messages inutiles

 
Rechercher sur Factornews