Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 

Forums

Les series TV du moment
Palido
Carloser
Membre 858 msgs
Crusing a écrit :
Bein non, la série est diffusée là où elle touche au mieux sa cible.
Et donc sur TF1 en France. Breaking Bad c'était sur Arté. CQFD.


Ben... oui et non. La série est diffusée là où elle a le potentiel de mieux toucher sa cible. Et c'est là que CBS s'est planté : le network croyait acheter une série drama-cop traditionnelle plutôt qu'une série de SF. Quant à TF1, cela ne m'étonnerait pas qu'il ne s'agisse que d'un simple deal avec CBS (la chaîne diffusant pas mal de séries du network). Une fois qu'ils se sont rendu compte que ce n'était pas le cas, CBS a imposé à la prod' de garder les "enquêtes de la semaine", dégradant la qualité de la série. A force d'adapter la série à son public habitué aux CSI et autres Criminal Minds, les critiques sont devenues moins enthousiastes tandis que l'audimat s'est effrité. Résultat : CBS a décidé de ne pas renouveller la diffusion de la série. Tout ça pour dire que malgré les efforts de CBS pour adapter la série à son public, Person of Interest n'a pas survécu. Et pour cause : Person of Interest est une série de SF et n'est pas un drama cop.

... Ce qui m'amène à parler du format : une vingtaine d'épisode par saison, c'est trop, surtout aujourd'hui. C'est pour cela que beaucoup (dont vous, Cruising et Le Vertueux) ont le sentiment d'avoir des épisodes bouche trou.

Person of Interest, diffusé sur une autre chaîne, avec un nombre d'épisode réduit : toutes les conditions auraient été là pour en faire une série culte.

Le Vertueux a écrit :
Tu peux véritablement zapper la plus part des épisodes, ça ne changera rien à la compréhension de l'intrigue principale.

Tu peux effectivement. Mais c'est comme The X-Files : je ne le conseille pas. Parce qu'à partir de la saison 3, les épisodes "fillers" permettent de renforcer le background des persos (...), et introduisent pas mal de petites choses pour la suite : des personnages qui reviendront, des noms d'entreprises. Mais comme la série est diffusée sur CBS, ce n'est pas un prérequis. Mais c'est mieux parce que la narration est en réalité plutôt subtile.
 
Crusing
Membre Factor
Membre 3049 msgs
Sauf que pour moi ça n'est plus une série SF dès la fin de la S1. Et c'est quasi du niveau des merdes genre ncis bones et consorts.
 
Palido
Carloser
Membre 858 msgs
Tu n'as pas vu la suite ?
 
Le vertueux
J'aime les films de karaté
Redac 4764 msgs
Parce qu'à partir de la saison 3, les épisodes "fillers" permettent de renforcer le background des persos (...),

Je ne suis pas d'accord étant donné que le background des persos est profondément inintéressants. Mention spéciale à Reese et ses états d'âmes affligeants et sa relation amoureuse la plus incrédible et niaise de l'Histoire de la télévision.
A partir du moment où l'on commence à suivre l’intériorité ou les origines des persos ils me perdent totalement, ça ne fonctionne pas car ce sont des persos formatés série policière random, c'est rempli de clichés et le traitement est lisse, quelconque.

En tout cas je n'arrive pas voir une quelconque subtilité dans les enchevêtrements de la série. Non louper des persos et des noms d'entreprise ne va pas rendre l'intrigue moins profonde, Ça ne changera rien. Je pense notamment à Ben (de lost) qui sauve un jeune génie que l'on retrouve plus tard à l'origine d'unsuper mega ultra winrar, ça n'est pas ça être subtil, c'est basique et peu stimulant d'autant plus que le perso est un jeune premier, lisse, insipide. Et c'est comme ça à chaque fois.
Il n'y a aucune subtilité dans cette série et la narration suit un schéma beaucoup trop systématique et évident, la machine ne dit pas pourquoi elle veut sauver certaines personnes, mais ça parait évident qu'ils vont être utiles plus tard parce que ce sont trop des génies.

Je suis d'accord pour dire qu'il y a quelques bonnes idées, mais tout est gâché par le traitement, par les personnages, par le pg13, par l'atmosphère série policière random.
 
Palido
Carloser
Membre 858 msgs
Je ne suis pas d'accord étant donné que le background des persos est profondément inintéressants.

Je suis d'accord, d'où mon "(...)".

Il n'y a aucune subtilité dans cette série et la narration suit un schéma beaucoup trop systématique et évident, la machine ne dit pas pourquoi elle veut sauver certaines personnes, mais ça parait évident qu'ils vont être utiles plus tard parce que ce sont trop des génies.

La machine n'a pas besoin de le dire, elle le fait parce que Harold le lui a appris. Et tout ça, c'est la thématique des saisons 4 et 5. Je me permets néanmoins de te dire que non, ce n'est pas parce que ce sont trop des génies. Mine de rien, les deux dernières saisons abordent des sujets qui n'ont définitivement pas leur place sur CBS.
 
Crusing
Membre Factor
Membre 3049 msgs
Palido a écrit :
Tu n'as pas vu la suite ?

J'ai vu jusqu'à la 3 il me semble, et c'était devenue vraiment trop insipide avec une vacuité qui prouve que ça aurait du stopper à la S1, j'avais déjà du me forcer à la 2, ou alors j'avais rien à voir à cette période.
A coté Continuum est un chef d'oeuvre.
 
Le vertueux
J'aime les films de karaté
Redac 4764 msgs
Bah si, c'est pour ça, parce que ce sont des génies dans leur domaine et qu'ils vont lui être utiles.
J'ai vu la saison 4 entièrement, il n'y a pas grand chose à sauver et niveau thématique on reste plutôt dans la lutte entre le bien et le mal, effectivement on peut entrevoir que tout n'est pas blanc ou noir des deux côtés mais le traitement est trop superficiel et les persos qui gravitent autour trop caricaturaux pour que ça soit stimulant.
 
Crusing
Membre Factor
Membre 3049 msgs
Ouais enfin en gros, OSEF de person of interest, l'idée de base était sympa d'où l'engouement ici même au tout début, avec ce coté jeu video adapté en série. Mais ça se retrouve pas sur TF1 par erreur.

Bon et sinon c'est fini GoT, une saison en demi-teinte, un bon début, deux épisodes de fin très bons, dont un grandiose en terme de prod, amha du jamais vu à la "TV", mais alors au milieu, on oscillait entre du santa barabara et de l'épisode filler.
L'ouverture sur Littlefinger me saoule déjà par avance par contre.
Et j'ai toujours du mal avec l'omniscience et l'omniprésence de Varys, c'est lui le vrai magicien de la série.

La prochaine saison devrait avoir moins d'épisodes (comprendre batailles / plus de budget) et ça sera pas un mal.
 
BeatKitano
Bite qui tanne haut
Membre 4760 msgs
J'ai envie de dire si vous n'avez pas vu les 4-5 derniers episodes de POI, vous pouvez pas en parler parce que vous avez raison, y'a eu un max d'épisodes filler, mais putain la série est couillue sur la dernière saison.
 
Crusing
Membre Factor
Membre 3049 msgs
Tu comprendras donc aisément qu'on a pas envie de se taper 50 épisodes de remplissage mous de la bite parce qu'il y'aurait un dénouement sympa.
 
BeatKitano
Bite qui tanne haut
Membre 4760 msgs
Ouais enfin vous passez juste a coté d'un truc relativement bien écrit. Réussir a faire revenir des intrigues "anodines" de la s2 pour expliquer que les numéros sont pas sortis au hasard c'était relativement bien vu et pas forcément tiré par les cheveux en plus.
Bref, oui y'a pleins de trucs dispensables mais y'a un sacré bon taf et des thèmes abordés qui vont devenir importants a l'avenir, mais là encore... il a fallu qu'un Snowden dénonce la surveillance de masse pour que les gens s'intéressent à la série(après que le show n'en parle en terme plutot précis et réalistes, étonnant)... donc je m'attends pas a ce que les gens tiltent.
 
Palido
Carloser
Membre 858 msgs
En fait, on est tous d'accord pour dire que la série a clairement des défauts : écriture de personnages, épisodes qui servent à remplir les saisons trop longues, réalisation qui slalomme entre le très bon et le passable... Mais de là à dire que la série est du niveau de "NCSI, Bones et consorts"... La structure des saisons n'a pas grand chose à voir, de même concernant les thèmes abordés. (Tiens, d'ailleurs... c'est valable pour la comparaison de Game Of Thrones avec ... Santa Barbara ?!).

Après, je comprends parfaitement le fait que certains n'aient pas eu envie d'aller plus loin que quelques saisons, sans parler du rythme de diffusion chaotique de la série sur les 2 dernières.

Mais encore une fois, Person of Interest est globalement une série clairement sous-estimée. J'ai réellement adoré la dernière saison. Ce n'est pas pour autant que je la classerai au niveau des séries cultes, mais je n'irai pas non plus jusqu'à la dénigrer comme beaucoup le font.

(Crusing, je fais référence à quelques un de tes arguments, mais je sais, pour en avoir discuté avec des potes, que beaucoup d'autres ont les mêmes. J'ai surtout envie de redorer un peu le blason de la série.)
 
Crusing
Membre Factor
Membre 3049 msgs
Palido a écrit :
(Tiens, d'ailleurs... c'est valable pour la comparaison de Game Of Thrones avec ... Santa Barbara ?!)

Dans ce cas, c'est ce qu'on appelle une hyperbole.
Et je n'ai juste pas envie de débattre d'une série qui est au mieux très moyenne.
Je peux comprendre qu'on puisse aimer des séries moyennes, j'avais bien aimé being human par exemple, de là à en débattre. J'ai compris l'idée hein de "c'est pas si pourri". Si je dois reprendre une série que j'ai laissé tomber, ce sera plutôt Hell on Wheels.

Au passage y'a du mieux dans l'ép 5 de Preacher. Mais ça se cherche clairement dans le ton. A part fargo bien sur, ça me rappelle une autre série mais j'arrive pas à savoir laquelle (notamment le détail des tuyaux qui sorte du sol).
 
Le vertueux
J'aime les films de karaté
Redac 4764 msgs
On est d'accord pour dire que la série a clairement des défauts mais on ne les supporte pas du tout de la même manière.
Et oui je persiste à dire que ça ressemble à du random policier américain, de part les dialogues, l'acting, l'atmosphère, la photographie, la mise en scène, la chorégraphie des actions, le pg13, le physique des acteurs. On est bien plus proche du random que d'un breaking bad, un the wire, un fargo, un true detective.


. il a fallu qu'un Snowden dénonce la surveillance de masse pour que les gens s'intéressent à la série(après que le show n'en parle en terme plutot précis et réalistes, étonnant)... donc je m'attends pas a ce que les gens tiltent.


Ça n'est pas parce qu'on s’intéresse à des thèmes, à des concepts, à des problèmes de sociétés que l'on est obligé d'apprécier un show qui s'y rapporte.
C'est même souvent le contraire, d'autant plus qu'une série n'est pas qu'un ensemble de concepts de sociétés, sinon autant aller sur une page wikipedia et lire des articles de philosophie, non une série c'est une histoire qui est racontée avec tout un tas de contraintes, un antagonisme obligatoire, une atmosphère, une mise en scène, une photographie, des acteurs etc...
 
BeatKitano
Bite qui tanne haut
Membre 4760 msgs
On est d'accord, mais c'est clairement le genre de serie que j'ai envie de supporter et défendre parce que justement c'est pas QUE de l'entertainment. Ça en a la forme, mais clairement pas le fond. Quand chaque saison on t'apporte des idées qui sont développées par les chercheurs en sécurité informatique dans les mois qui suivent ou mis a jour par des donneur d'alerte... avec le passif de cbs, j'appelle ça plutot un appel a la prise de conscience.
D'ailleurs j'ai tendance a penser que malgré la forme qui pêche, si on avait pas eu POI on aurait probablement pas Mr.Robot qui en fin de compte est sur la même ligne de pensée (et qui d'ailleurs fait lui aussi appel a des consultants en sécu là ou POI fait appel a des anciens du renseignement, DIA notamment).

Fin bref', je m'égare il est vrai mais j'aimerai vraiment que les gens s'intéressent un peu a ce qui se dit dans le fond parce qu'il y a des choses a en tirer.


Pour revenir sur le topic, je rattrape mon retard en serie animée débiles, et niveau rigolage je conseille fortement Rick&Morty et Archer si vous n'avez pas déjà vu (doit pas rester grand monde). Les deux en VO par contre, c'est tellement meilleur en VO :)
 
Le vertueux
J'aime les films de karaté
Redac 4764 msgs
Fin bref', je m'égare il est vrai mais j'aimerai vraiment que les gens s'intéressent un peu a ce qui se dit dans le fond parce qu'il y a des choses a en tirer.

Oui mais il est fort probable qu'on n'en tire pas les mêmes conclusions ni même que l'on croit qu'un système sécuritaire dirigée par une entité entraine forcement des externalités négatives fortes.
C'est un système narratif avec antagonisme obligatoire. Comment pourrions nous faire une fiction sur une IA qui contrôle le monde de façon utopique avec une population épanouie et qui évolue ? Ça n'est pas possible narrativement, 1984 se doit forcement d'être dystopique sinon ça serait inintéressant à lire. C'est pour ça que la fiction n'est pas un terrain de réflexion viable, ça peut même entretenir des peurs. Ça reste de l'art, pas de la philosophie.
 
Crusing
Membre Factor
Membre 3049 msgs
BeatKitano a écrit :
D'ailleurs j'ai tendance a penser que malgré la forme qui pêche, si on avait pas eu POI on aurait probablement pas Mr.Robot qui en fin de compte est sur la même ligne de pensée (et qui d'ailleurs fait lui aussi appel a des consultants en sécu là ou POI fait appel a des anciens du renseignement, DIA notamment).)

Oh je suis sur qu'il y a des consultants très pointus dans NCIS et son générique sublime à base de Robert Miles qui donne envie de danser en slip chaussette, tel un homme baudruche aux bras ondulants, fenêtre ouverte, un verre de Palermo tiède à la main ou Bones... :)

Hate de voir ce que va donner la S2 de Mr Robot, j'ai bien peur que ça perde de sa fraîcheur.
 
Le vertueux
J'aime les films de karaté
Redac 4764 msgs
Preacher ep 5, je continue d'apprécier sans réelle baisse d’intérêt.
Cela dit je trouve que les 5 épisodes ressemblent quand même aux 10 premières minutes d'un film, il ne se passe pas grand chose.
L'ambiance est posée, les codes probablement pas tous à mon avis, mais il est temps de mettre un objectif aux persos, un antagonisme et de faire avancer l'intrigue. 3 plombes pour raconter une histoire, on se croirait dans games of thrones, heroes ou Olive et Tom, (mais en moins chiant quand même).
 
GTB
Membre Factor
Membre 1602 msgs
Histoire de voir les 2 fameux épisodes de la saison 6 de Game of Thrones, je me suis enfin décidé à la commencer. Je constate que la série s'enfonce toujours dans le Santa Barbara fantastico-medieval.
 
Captain America
Membre Factor
Membre 1587 msgs
Hello,

Je viens de finir The Leftover saison 1. J'ai trouvé ça a chier sur l'ensemble, (Tout proportions gardées. Essentiellement sur le fond, Le jeu d'acteur et la mise en scène m'ont plus.) alors que les com' sont dithyrambiques. Est ce que je suis normal ?

Merci.
 
Vous devez être connecté pour pouvoir participer à la discussion.
Cliquez ici pour vous connecter ou vous inscrire.

Règles à suivre

Écrire dans un français correct et lisible : ni phonétique, ni style SMS. Le warez et les incitations au piratage sont interdits. La pornographie est interdite. Le racisme et les incitations au racisme sont interdits. L'agressivité envers d'autres membres, les menaces, le dénigrement systématique sont interdits. Éviter les messages inutiles

 
Rechercher sur Factornews