Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 

Forums

Le jeu vit des bas
CBL
L.A.mming
Admin 13881 msgs
11500. C'est le nombre de licenciements qu'a connu l'industrie du jeu vidéo depuis la fin 2008. Si vous avez suivi l'actu économique du milieu vous devez le savoir : l'année 2009 a été très mauvaise. EA a par exemple fait successivement deux plans sociaux et a liquidé 2500 emplois surtout chez Pandemic, EA Los Angeles, Mythic et EA Tiburon. 3D Realms a licencié presque tout son staff. Midway a coulé. Microsoft a fermé ACES Studio et Ensemble Studios. Jaleco a arrêté le jeu vidéo. Disney a restructuré ses studios. THQ s'est séparé de 24% de son personnel notamment chez Volition. Empire Interactive a fermé ses portes

Cette année a aussi été marqué par de nombreux rapprochements/rachats : Koei et Tecmo ont fusionné, Free Radical Design a été racheté par Crytek, Ubi s'est payé plusieurs studios dont Nadéo et a ouvert un nouveau studio à Toronto, Warner a récupéré ce qui restait de Midway, Square Enix a avalé Eidos, Namco a racheté D3 Publisher et récupéré l'activité de distribution d'Atari (dont il ne subsiste plus qu'un vague fantôme) et Bethesda s'est offert id Software.

Et cette liste n'est vraiment pas exhaustive. Le jeu vidéo s'est méchamment restructuré cette année en partie à cause de la crise. De manière simpliste, on peut dire que l'industrie du jeu vidéo ressemble de plus en plus à une autre industrie en déclin, celle du disque, avec quelques grosses majors qui prennent très peu de risques et qui trustent tout le marché. Comme dans l'industrie du disque, les petites perles se trouvent majoritairement chez les indies et une plate-forme de distribution numérique domine largement le marché. On ne sait pas ce que réserve 2010 mais on doute que ça s'améliore. Merci "Banned" Da Bitch.

Lire la suite sur le site : Le jeu vit des bas.
 
"Banned" Da Bitch
Membre Factor
Membre 122 msgs
A noter, pour être du milieu, que ce sont les Studio Third Party qui ont surtout morflés depuis 18 mois, les gros Editeurs (EA/UBI) ayant réduit de 70% l'Outsourcing de projets (différent de l'Outsourcing des Assests et autres Props qui eux se développent de plus en plus).

Pour Info, j'ai même vu des Editeurs proposer des Projets Wii a 120.000$ et PS3 à 500.000 €uros !!!
 
Krondor
Membre Factor
Membre 868 msgs
C'est bizarre mais ce que vous décrivez là ça fait 10 ans que ça dure et la crise n'a pas changé grand chose. Depuis la fin des années 90: on ne compte plus le nombre de studios talentueux rachetés puis fermés et le nombre d'éditeur ou éditeur/développeur très connus qui ont disparu (gt interactive, GOD, microprose, origin etc...) et la concentration (EA est le premier à l'avoir fait dans les années 90, suivit par ubi soft et bien d'autres).

Enfin la conclusion d'un marché fermé avec peu de risque et un gros manque d'innovation, ça fait 10 ans que c'est comme ça et l'arrivée du grand public en masse dans ce domaine n'a fait qu'accélérer les choses.

Pour moi cette décennie qui vient de se finir est une des plus noires au niveau de l'originalité et de la variété des genres malgré le boom de l'industrie.
 
CBL
L.A.mming
Admin 13881 msgs
C'est pour cela que je précise "de plus en plus". Et même si ce n'est pas nouveau, la crise a précipité les choses.
 
2vic
Membre Factor
Membre 1236 msgs
Juste une question très naïve : est-ce qu'il est possible de connaître le nombre d'embauches sur la même période ?

Je pense que la comparaison est ridicule, mais ça nous redonnerait un peu d'espoir (j'ai bien di "un peu")
 
amano
Membre Factor
Membre 763 msgs
Non ! pas Jaleco !
 
"Banned" Da Bitch
Membre Factor
Membre 122 msgs
Krondor a écrit :
C'est bizarre mais ce que vous décrivez là ça fait 10 ans que ça dure et la crise n'a pas changé grand chose.


Je t'assure que depuis Janvier 2009 on sent vraiement la différence. En France ce sont les Indés qui ont morflé, alors qu'en Angleterre et aux States, ce sont les services QA (redondant de par la baisse du nombre de projets développés) ainsi qu'une partie ds Staff des Executives (qui coutaient un bras) qui ont payés la note.
 
Cyberpunk
Membre Factor
Membre 3995 msgs
Et l'on en parle pas beaucoup, mais je pense qu'il doit y avoir pas mal de tout petits studios qui se sont créés et qui ont voulu surfé sur la vague Casual (j'avais passé quelques entretiens il y a 2 ans dans des petites boites françaises qui n'avaient QUE des projets Wii et DS: apprends à coudre, à faire la cuisine...) et qui je pense ont disparu aujourd'hui: crise + marché phagocyté par les gros editeurs tiers.
 
pyross
Membre Factor
Membre 875 msgs
Ouaip, ben je fais partie de ces 11500, et de savoir qu'on a ete autant, ca me donne pas grand espoir de retrouver un taff rapidement :(
 
Joule
Big boss
Admin 8793 msgs
Pareil que pyross, sauf que j'ai retrouvé du taf en deux semaines o/
 
pyross
Membre Factor
Membre 875 msgs
Chanceux! ;)

Vous avez pas besoin d'un GD, ascendant LD, qui connais un peu de C par hazard? ;)
 
D-Kalck
Membre Factor
Membre 2575 msgs
Oh purée le TALC.
 
Groomy
Membre Factor
Membre 564 msgs
Je vois pas vraiment ou le fait qu'une industrie se regroupe en grande entité, ni le fait qu'elle est perdu bcp d'emploi en 2009 (car c'est loin d'être la seule durant la crise) est significatif de son déclin. Les gros qui mangent les petits ça a toujours fait ça dans notre société, le jeu vidéo est jeune donc ça s'est fait plus tard que d'autres secteurs d'activités mais ça devait être prévisible et est ce que ça veut dire baisse de la qualité, il y a pas du syndrome "c'était mieux avant" la dedans ?

Ensuite je trouve un peu hypocrite le fait de dire que les perles sont chez les gentils indés, que les gros éditeurs sont des méchants (je caricature un peu) puis voir parler sur la page actuelle que de gros projet (Natal, Splinter, Alan Wake, AC2, Killzone, Zelda..).
Bien sur c'est qu'un exemple, factornews parle souvent de "petit jeu" mais les jeux indés me semblent très à la mode, parfois surestimé pour moi, mais restent un peu parqué au rayon du fond. On en parle mais au final on va mettre ses 50 euros dans Bayonneta, son Guitar Hero ou Call of Duty (des très bon jeux au demeurant).
Surtout que ce sont les jeux qui se vendent, dont tout le monde parle, et qui vont récolter le plus de commentaires lors de leur annonce. Par contre faut surtout pas qu'une texture soit un peu raté sinon le jeu devient tout d'un coup mauvais.
A coté de ça va y avoir des excellents jeux indés (ou pas) qui vont rester invisible.

Conclusion, je trouve qu'il y a un léger décalage entre certains discours et les faits.
 
Krondor
Membre Factor
Membre 868 msgs
"Banned" Da Bitch a écrit :


Je t'assure que depuis Janvier 2009 on sent vraiement la différence. En France ce sont les Indés qui ont morflé, alors qu'en Angleterre et aux States, ce sont les services QA (redondant de par la baisse du nombre de projets développés) ainsi qu'une partie ds Staff des Executives (qui coutaient un bras) qui ont payés la note.

Oui pour les emplois mais pour les jeux ça fait 10-12 ans que le marché s'est réduit à 4 genres qui trustent plus de 90 % du marché (FPS, RTS, MMO et TPS) là où avant on avait plus de 10 genres qui se battaient pour beaucoup à arme égale en terme de nombre (simus avion, auto (simus et arcade), RPG, flipper, jeux de baston, jeux de plateforme, shoot'em up, FPS, RTS, aventure, TPS, wargame, jeux d'echec, jeux de gestion + les nombreux genres annexes moins présents mais présents à cette époque). Le manque de prise de risque et d'innovation depuis 10-12 ans avec le passage d'une industrie au statut de poinds lourd a été préjudiciable pour ça car si un jeu n'est pas rentable voir aujourd'hui très rentable (même rentable c'est parfois jugé comme une déception) il n'a aucune chance de voir le jour.

Le jeu vidéo se formate de plus en plus et si ça continue dans 10 ans je n'ose m'imaginer ce qui se passera vu la dégringolade de ces 10 dernières années que j'observe sans pouvoir rien y faire.
 
Krondor
Membre Factor
Membre 868 msgs
CBL a écrit :
C'est pour cela que je précise "de plus en plus". Et même si ce n'est pas nouveau, la crise a précipité les choses.

Oui pour les développeurs et éditeurs même si au niveau du catalogue de jeux vidéo j'ai pas vu grande différence entre avant la crise et maintenant.
 
Sir_carma
Fils de pute ©
Redac 1002 msgs
Très joli titre ! Quel talent.
 
D-Kalck
Membre Factor
Membre 2575 msgs
Krondor a écrit :

Oui pour les emplois mais pour les jeux ça fait 10-12 ans que le marché s'est réduit à 4 genres qui trustent plus de 90 % du marché (FPS, RTS, MMO et TPS).
Si tu parles en nombre de sorties, je pense que tu peux virer les RTS et les MMO. Si tu parles en termes de vente, tu peux virer les RTS, je pense, ou alors y'a d'autres genres à rajouter : jeux de sport, jeux de bagnoles et action/aventure.
 
CBL
L.A.mming
Admin 13881 msgs
Groomy a écrit :
Ensuite je trouve un peu hypocrite le fait de dire que les perles sont chez les gentils indés, que les gros éditeurs sont des méchants (je caricature un peu) puis voir parler sur la page actuelle que de gros projet (Natal, Splinter, Alan Wake, AC2, Killzone, Zelda..).


On ne dit pas que les gros éditeurs sont méchants mais qu'ils prennent de moins en moins de risques. Après on ne crache pas sur les L4D2/AC 2 car ce sont d'excellents jeux mais on est encore plus contents quand ils sortent des Prototype/Borderlands.

Là où tu as raison c'est qu'on ne parle pas assez des jeux indies mis à part les "gros indies" comme Telltale.
 
teki
Membre Factor
Membre 193 msgs
je me demande combien il y a de membres de cette industrie qui fréquente Factors ?

Aller hop sondage
 
2vic
Membre Factor
Membre 1236 msgs
CBL a écrit :
on est encore plus contents quand ils sortent des Prototype


Ah bon ?
 
Vous devez être connecté pour pouvoir participer à la discussion.
Cliquez ici pour vous connecter ou vous inscrire.

Règles à suivre

Écrire dans un français correct et lisible : ni phonétique, ni style SMS. Le warez et les incitations au piratage sont interdits. La pornographie est interdite. Le racisme et les incitations au racisme sont interdits. L'agressivité envers d'autres membres, les menaces, le dénigrement systématique sont interdits. Éviter les messages inutiles

 
Rechercher sur Factornews