Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 

Forums

Le club de lecture des pandas
Niko
Nostrach !
Admin 14196 msgs
Factornews, c'est aussi de la culture.
Comme vous savez apparemment lire et que vous avez bon goût, viendez donc parler du dernier essai de BHL que vous avez parcouru au coin de la cheminée, un bon vieux scotch à portée de main.

Pour une question de lisibilité, merci de mettre les titres des livres en gras.

/!\ Evitez le name dropping : il vaut mieux faire un bref résumé et dire ce que vous en avez pensé que de répertorier toute votre bibliothèque. Le but, c'est de faire découvrir des bouquins que vous avez trouvé chouettes aux autres gentils lecteurs (ou de discuter de lectures communes).
 
kakek
Membre Factor
Membre 928 msgs
Okay !

Voilà les titres et/ou auteur qui m'ont marqués ces derniers temps.
Notez que je lis en anglais. Donc je met les titre en VO, pas pour frimer. Mais parceque c’est comme ca que je les connais. Du coup notez aussi que je peut eventuellement parler de truc pas ou mal traduit (j’ai pas vérifié)

Pratchett: (tout)
Il n'écrira plus trés longtemps, monde merde. Je le met juste pour donner un point de repere sur mes gouts. C'est mon auteur favoris, et une des personne que je vénère. Je ne me fatigue pas a en parler plus, de toute facon vous connaissez surement. Sinon, allez sur wikipedia, et lisez. Et c’est le seul dont je peut dire avec certitude qu’il est bien traduit. C’est toujours meilleurs en VO, mais on ne perd pas grand-chose a la VF pour le coup.

Spin de Robert Charles Wilson. Il y a une suite, que je n’ai pas lut. Ca démarre le jour ou les étoiles disparaissent de notre ciel, et suit l’aventure humaine du héro dans un monde en pleine mutation, pendant que son meilleurs ami consacre sa vie a éclaircir le mystère de la disparition des étoiles.
A mon gout, c’est beaucoup trop drame humain, et trop peut SF. Mais la partie qui n’est pas consacrée aux sentiments du héro est bien. Et la révélation finale est très bonne, et rattrape presque le tout. Ca a plus d’envergure que les auteurs suivant, mais moi ce n’est pas celui que j’ai préféré.

Charles Stross : (Wiki link ! http://en.wikipedia.org/wiki/Charles_Stross )

Auteur assez récent, qui a écrit plusieurs séries dans différents genres. Ca peut être un peut lourd parceque les séries ne sont pas finies … mais certaines se lisent très bien comme ca.
Globalement pas mal d’humour, et un style rapide et direct, qui m’a fait penser a Pratchett par moment. (Juste un peut.) Les univers, en revanche, ne sont pas les mêmes. Et une grooooosse culture geek.

The bob howard – laundry serie :
Comprend the attrocity archives, puis the Jennifer morgue. Plus une ou deux histories courtes gratuites sur le net. Les histoires se suivent (même monde, même héro) mais ne sont pas liée entre elles. (Pas génant de ne pas encore avoir la suite)
L’histoire d’un agent d’une administration secrete britanique qui contrôle le retour des grands anciens. Ca reprend allégrement la mythologie Lovecraftienne, sur fond de conspiration et d’espionnage, avec un héro qui est avant tout un gros geek, et un fond d’humour.
Ce n’est pas « grand », genre ambitieux qui fait réfléchir. Non, c’est juste hyper fun, agréable a lire, rafraichissant et plutôt original. Ca pourrait presque être du delta green. Je le conseille très fort.
Edit : d'ailleurs, vous pouvez eventuellement lire la nouvelle "down on the farm" qui se passe dans ce monde. Elle est infiniment meilleurs quand on la lit dans la continuité des deux livres précédents. Mais elle tiens aussi toute seule. C'est une mission de Bob, qui peut techniquelment se positionner a n'importe quel momment dans la chronologie, même si elle a été publiée aprés.
http://www.tor.com/index.php?option=com_content&view=story&id=61

The eschaton serie :
Singularity sky et Iron sunrise
De la SF pure et dure cette fois. Bien trouvé a plusieurs niveaux. Et déjà plus sérieux et plus complexe que the laudry série. Je n’arrive pas a faire un pitch sans spoiler, mais j’attend avec impatience le tome suivant. Ca démare très bien.
EDIT : Je peut quand même expliquer ce qui donne son nom a la série. L'Eschaton est une entité qui est apparu au momment de la singularité. Alors que l'humanité s'aprette a inaugurer le premier voyage interstélaire plus rapide que la lumiere, et a modifier pour la premiere fois l'espace temps, 90% de sa population se volatilise. Un énorme monolythe de diamand apparait, sur lequel il est gravé :
"Je suis l'eschaton. Je ne suis pas votre dieu."
"Je descend de vous, et j'éxiste dans votre futur."
"Tu ne violera point la causalité dans mon cône-lumiere. Sinon."
L'histoire se passe des millénaire plus tard. L'humanité est devenu une puissance interstéllaire majeure, tout en respectant le commandement de l'Eschaton. Et les 90% de la population humaine qui s'était volatilisée est retrouvée petit a petit, disséminée au 4 coins de la galaxie.

Halting state
Seul dans sa série pour l’instant.
Dans un futur proche, ou la réalité augmentée est partout, un braquage est commis dans un MMORPG. Nous suivons le développeur que l’assurance recrute pour s’assurer qu’il n’y a pas eu de malversation. Bien sur, ce braquage viruel cache autre chose, et rapidement il s’accompagne d’une disparition bien réelle.
C’est recommandé par John Carmack ( oui oui ). C’est intelligent, le développement est agréable et cohérent. Et l’enquête policière tendance finance, et un paquet de référence au monde des geeks, ce n’est pas si courant.

Deuxieme auteur :
Jasper Fforde(Deux f, ce n’est pas un typo)
The Thursday Next serie, commence par the Jane Eyre affair.
Dans un monde alternatif ou les dodos ont été recréés génétiquement, mais ou les scientifique n’arrivent pas a savoir a quoi ressemblait les Canards disparus depuis des lustres, nous suivons Thursday Next ; agent de la brigade spéciale qui gère les crimes littéraires (contrefaçon, réécritures frauduleuse de la fin des livres …)
La encore, frais, agréable, et plein d’idées vraiment loufoques et originales. Ca mélange les voyages dans le temps, les mondes paralleles, les manipulations génétiques, avec un petit relent de steam punk léger par momment. Lisez le premier. Si vous aimez, le reste de la série est aussi bon. En fait, c'est un monde tellemetn inhabituel qu'on a un peut de mal a y rentrer au début. De fait, j'ai bien aimé le premier, mais ce n'est qu'au deuxieme que je suis vraimment devenu fan. On a aussi parfois l'impression que l'auteur a trop d'idées, et ne les explores pas assez en profondeur. Beaucoup de choses sont survolées, et l'auteur se repose sur l'imagination du lecteur pour construire un monde vraimment vivant avec les éléments fournis.
Mais c'est quand même dynamique et suprenant, avec des retournements inatendus sans être capillo-tractés.
 
Niko
Nostrach !
Admin 14196 msgs
Bon, je vais pas faire une grosse liste comme kakek, je vais juste parler du dernier que j'ai terminé.

Je suis plutôt SF en temps normal (l'HR avec les elfs, ça me gonfle), mais sur les conseils insistants d'un collègue, j'ai lu Le Nom Du Vent de Patrick Rothfuss.

Grand bien m'en a pris : pas d'elf ni de nain à l'horizon, plutôt de la HF médiévale avec un soupçon de magie (en l'occurence, de l'arcanisme).
En gros, tout au long de cette trilogie en devenir (il me semble que le second tome est prévu pour le milieu de l'année), on suivra les aventures de Kvothe, un arcaniste "tueur de rois". Le premier tome qui nous occupe s'étend sur l'enfance et l'adolescence de l'individu. Sans trop en dire, il y a un petit coté Harry Potter en moins niais.

Le héros n'est pas vraiment propre sur lui, le style est agréable et la narration habile : c'est le héros qui raconte son passé à un scribe, ce qui permet d'avoir une intrigue secondaire dans le "présent", et accessoirement de teaser des éléments qui sont racontés quelques pages plus loin.

Il n'y a pas vraiment de nouveaux éléments qui vont révolutionner le genre (enfin à priori, comme je l'ai dit, je suis un peu puceau en HF), mais franchement, c'est super chouette.
 
rEkOM
Membre Factor
Redac 955 msgs
J'étais très SF, HF plus jeune dévorant tout et n'importe quoi... J'ai eu un creux de 15 ans peut-être en lisant quelques Pratchett mais c'est tout. Récemment j'ai voulu me remettre à la SF et on m'a conseillé de lire la trilogie de Mars de . J'ai trouvé pas mal ce coté plus "prospectif" que SF on est dans un futur proche, l'humanité se décide à coloniser Mars.

Néanmoins, et comme la majorité des auteurs SF, autant lorsqu'il "écrit" de la SF c'est du tout bon, autant quand il parle de philosophie, ou de politique, c'est vraiment de la discussion de comptoir...

C'est d'ailleurs (sans dévoiler l'histoire) ce que je reprochais dans la tribune à la suite de Hyperion, le délire sur l'amour truc j'ai trouvé ça très médiocre et ça m'a foiré ma fin de lecture...

Sinon évidement, la majorité de la production de Asimov, Fondation (mais les trois premiers, on a réellement l'impression que son éditeur lui a fait écrire une suite à succès qui est assez passable), et tout le cycle sur les robots.

En plus contemporain Neal Stephenson pape du "postcyberpunk" avec Snow Crash (le samurai virtuel en Français, sur les hackers dans un metavers, et l'âge de diamant (sur les nanotechs).

La encore autant j'aime bien les grandes fresques SF du type Dune, Asimov, où l'on sent vraiment les années 50-70, cette partie du XXème dans laquelle les sciences physiques en particulier se sont très fortement développées, autant les productions plus récentes sont je trouve, moins étonnantes, les bouquins de Simmons sont finalement assez basiques, ont dirait que tout à déjà été dit et écrit dans des productions plus anciennes.
Mais Stephenson vraiment, on sent qu'il puise son imagination dans des livres blancs de la DARPA et chez les prospectivistes de son époque, ses œuvres ont des racines très actuelles, il tire le fil du présent pour en faire des romans de SF et on s'en trouve plus "concerné".

Dans un tout autre style, j'aime bien aussi les romans "dystopiques", le meilleur des mondes, 1984, Farenheit 451, voire le neuromancien (en film Gattaca, en est un excellent exemple), qui pourrait tout aussi bien se dérouler dans notre présent qui aurait foiré. Même si ça fait un peu "grands classiques", j'ai tendance à croire qu'il faut avoir lu ces bouquins la et qu'ils peuvent nous éclairer sur des futurs possibles que l'on ne souhaite pas.
 
kornysam
Walter closets
Membre 537 msgs
Robin Hobb: Ses trois plus grosses séries que sont :
L'assassin royal, le soldat shaman et les aventuriers de la mer.

Glen Cook avec les annales de La Compagnie noire (de la dark fantasy très très bien écrite.)

Brent Weeks avec sa trilogie de l'Ange de la nuit!

Alain Damasio et La Horde du Contrevent.(Hyper original)

Mais il y a aussi Chuck Palahniuk(Fight Club et autres), Mathieu Gaborit (Les Chroniques crépusculaires), Roger Zelasny (Les princes d'Ambre)...
La série de Orson Scott Card sur la Stratégie d'Ender...
 
Strelok
Membre Factor
Membre 497 msgs
Pour ma part, je recommande Les Cantos d'Hypérion (8 bouquins en pocket), véritable bible de la SF, garanti en émotions (copyright David Cage 2010) jusqu'à la dernière page.

Pour la lolerie SF, bien sûr, Douglas Adams et son H2G2 : Le guide du voyageur intergalactique, mais aussi Frederic Brown et notamment son Martiens, Go Home!.

Pour la SF light et hyper accessible, je recommande la plupart des livres de Michael Crichton (Jurassic Park, Prisonniers du temps, Sphere, La proie...).

Hors SF, je recommande (comme tous les humains de cette terre) tous les bouquins de Terry Pratchett issus du Disque-Monde, mais aussi les autres comme Le Grand Livre des Gnomes.

Toute autre catégorie, l'Heure du Loup de Robert McCammon, mélange espionnage et loups-garous avec style, et Vampire de John Steakley, qui est incomparablement meilleur que le film de Carpenter (est-ce bien difficile ?).
 
Niko
Nostrach !
Admin 14196 msgs
kornysam a écrit :
Chuck Palahniuk(Fight Club et autre
Tiens, d'ailleurs, j'ai trouvé que les derniers Palahniuk étaient assez moyens. J'ai adoré Survivant, Choke et Fight Club, mais à partir de Berceuse, bof bof. Du coup, je ne me suis pas encore acheté Peste. Quelqu'un l'a lu ?
 
Hettar
Membre Factor
Membre 205 msgs
Edit : avec quelques détails en plus demandés par kakek.

hophophop, ça c'est du topic !

Hum, alors quelques retours (perso évidemment, à prendre avec un grain de sel donc) sur quelques recommandations précédentes :
* Pratchett: un classique maintenant, mais tellement original et décalé ! à lire absolument (pour les deux du fond qui ne l'ont pas lu)
* La compagnie noire : sympa, mais pas un truc que je relirais.
* Le cycle d'Ender : divers enfants (dont Ender) sont sélectionnés et enrôlés par l'armée pour devenir tacticiens de combat spatial dans le cadre d'un conflit avec des aliens (je l'ai lu il y a longtemps, mais ça ressemble à ça iirc). On suit l'évolution d'Ender et du conflit en parallèle, c'est captivant et ça se lit très bien !
* Hypérion / Endymion : plutôt bien, mais c'est du Dan Simmons, j'ai du mal à accrocher au style. Ca reste un grand classique à lire ! Il y a aussi Illium et Olympus du même auteur.
* Les Michael Crichton : j'en ai lu quelques uns, ça se lit bien et s'oublie aussi vite. C'est parfait pour le train (sans vouloir passer pour un élitiste).
* Robin Hobb : reconnu, mais j'ai pas terminé l'assassin royal... on va dire que c'est pas mon style. J'ai trouvé ça fade.
* La trilogie de Mars : pas mal du tout, très orienté politiques de colonisation, assez réaliste (pas simplement "on est arrivé sur Mars, tout le monde est gentil et on va s'organiser facilement, laissons nos conflits terriens derrière nous").

Ensuite, quelques favoris qui valent le coup (encore à mon avis):
* L'aube de la nuit et le cycle de Pandore, de Peter F Hamilton : deux gros cycles de SF style space-opéra. Il y a une trame principale que l'on suit au travers de nombreux points de vue (chaque groupe de personnage vit les évènements de son point de vue, avec ses moyens) qui finissent par se rejoindre / croiser partiellement. C'est du solide, bien carré, difficile de s'arrêter, mais il faut prendre le temps, c'est dense et long !
Dans l'aube de la nuit, les esprits des morts reviennent, au travers d'une déchirure dans l'espace-temps, posséder les vivants. Ils envahissent la Fédération par ce biais et s'en suit une lutte à mort. ça a l'air con dit comme ça, mais c'est vraiment excellent et très bien ficelé.
Dans le cycle de Pandore, les humains assistent à l'enveloppement d'une étoile par une sphère de Dyson, amenant les humains à construire un vaisseau inter-sidéral (la technique classique de déplacement dans la fédération ne permettant pas d'atteindre l'étoile) pour explorer ce phénomène... ouvrant ainsi la boîte de Pandore.
* Les dieux eux-mêmes, La fin de l'Eternité... : L'inévitable Asimov, mais autre chose que Fondation et Robots. Deux romans, l'un sur les univers paralèlles et la possibilité d'exploiter les différences de constantes fondamentales entre ceux-ci, l'autre sur la maîtrise du voyage dans le temps par l'humanité et l'inévitable aseptisation de la vie qui s'en suit.
De la SF classique dans l'écriture, mais très efficace.
* Carbone modifié et la suite : de la SF, centrée sur les aventures d'un simili-mercenaire (ancien de forces spéciales iirc). Il est possible de se sauvegarder et d'être injecter dans des enveloppes humaines plus ou moins adaptées à des situation (rajeunissement, combat...). C'est pêchu, moderne, original, et très sympa.
Il y a au moins deux tomes en français.
* Calculating God : SF écrit récemment mais avec une touche de SF des années 60. Des scientifiques aliens débarquent dans un musée de paléontologie pour examiner des fossiles pour leurs recherches. Cela aborde le thème du créationnisme et de l'évolution comparée de plusieurs civilisations extra-terrestres. Un seul bouquin.
* The Wheel of Time : de la fantasy, mais un cran au-dessus de tout (y a pas d'elfes ou de nains :p) ! Le pitch est classique, un gros méchant se réveille, qui veut non pas dominer le monde, mais briser la roue du temps et anéantir la création. Des personnages qui évoluent énormément au cours de l'histoire, une trame narrative très dense, beaucoup de symbolismes et de foreshadowing, de nombreux sites de fans sur le sujet (il y a pas mal de sujet abordés qui ne sont jamais complètement explicités, laissant la place à la discussion et à la spéculation), un monde très riche et fouillé, personne n'est blanc, personne n'est noir. Bref, mon coup de coeur ^^ Attention, on en est au tome 11/13, mais on va finir par y arriver !

Arf, si j'étais devant ma bibliothèque, j'en aurais d'autres...
Et merci pour les autres titres, je vais me les noter !
 
FolkenIII
Membre Factor
Membre 790 msgs
L'origine des espèces - DARWIN (Mais pas le texte intégrale hein)
Un livre qui relate la pensée d'un scientifique qui confirme bien ce que tout le monde pense tout bas : Même en voyage, les intellectuels ne pensent qu'à bosser. Livre long, pas facile à lire. Pas trop aimé perso.

Traité du Beau - DIDEROT présenté par Robert GANZO
Une certaine vision de Diderot sur l'art contemporain (peinture notamment) intéressant à comparer avec ce qu'il se fait de nos jours. Plus de 2 siècles plus tard, il avait raison sur pas mal de points.
La nausée - SARTRE (AWESOME)
Tout premier roman de Sartre, sous forme de journal de bord.

Le père de nos pères - WERBER (je les avais tous lu, sauf celui-ci. Ah et j'ai pas lu les fourmis mais celui ci m'attire pas en particulier)
Pas encore finis, mais en gros ici WERBER essaye de décomposer les 3 grandes questions de l'univers : Qui sommes nous ? Ou allons nous ? D'ou venons nous ? Intéressant, mais je m'attend à une fin minable, pour pas changer de Werber.
 
Niko
Nostrach !
Admin 14196 msgs
Hey, doucement sur le name dropping : il vaut mieux faire un bref résumé et dire ce que vous avez pensé d'une petite sélection plutôt que de répertorier toute votre bibliothèque. Le but (enfin, moi je le vois comme ça), c'est de faire découvrir des bouquins que vous avez trouvé chouettes (ou pas, d'ailleurs) aux autres gentils lecteurs.
 
kakek
Membre Factor
Membre 928 msgs
Tout a fait d'accord.
Le cycle d'ender (que j'ai lu) mérite plus de détails.

J'aimerai bien qu'on me parle plus de l'heure du loup.
J'aimerai savoir si les autre cycle de Peter F.Hamilton Sont un peut plus centré sur les evenements que Spin. Ha fuck, j'ai confondu, c'est pas de lui spin.
Les dieux eux-mêmes, La fin de l'Eternité, Carbone modifié et la suite, Calculating God, The Wheel of Time ... c'est comment ? Ca se compare a quoi ?

Sinon, je trouve aussi le style d'hyperion lourd a lire. Je n'en suis qu'au tout début, mais le momment ou ils lisent le journal du padre me fait déjà bizare. Le journal rédigé avec force métaphores et détails, ca ne me semble pas naturel du tout. En gros, le religieu écrit exactement comme Dan Simmons lui même. J'attend la suite, surtout que ca a l'air trés riche. Mais je trouve ce début un peut fastidieu.
 
kornysam
Walter closets
Membre 537 msgs
Niko a écrit :
Tiens, d'ailleurs, j'ai trouvé que les derniers Palahniuk étaient assez moyens. J'ai adoré Survivant, Choke et Fight Club, mais à partir de Berceuse, bof bof. Du coup, je ne me suis pas encore acheté Peste. Quelqu'un l'a lu ?


Ben je viens de l'acheté pour moi car je l'avais offert à un pot. Et il a adoré! Il le place au niveau de Survivant. Mais je t'en dirais plus après une bonne lecture!
 
kakek
Membre Factor
Membre 928 msgs
@Rekom :
Ha ouais ! ton post est bien plus intérréssant comme ca !

Du coup, je me demandais : Neal Stephenson, j'avais pensé a essayer. Mais j'avais lut que ce qu'il faisait etait plus proche du roman historique alternatif avec un soupcon de SF. (Mais ca s'applicait surtout a quiksilver / confusion / system of the world.) Aimant plutot la "vrai" SF et le fantastique, est ce que j'ai des chances d'y trouver mon compte ? Si oui, dans lesquels ?
 
Strelok
Membre Factor
Membre 497 msgs
kakek a écrit :
J'aimerai bien qu'on me parle plus de l'heure du loup.

On suit un espion anglais pendant la seconde guerre mondiale. Il peut se changer en loup quand il le souhaite, ce qui donne des scènes d'action plutôt sympathiques. À côté de ça, on découvre petit ce qui a fait de lui un loup-garou.

Un excellent bouquin :)
 
rEkOM
Membre Factor
Redac 955 msgs
@Kakek

Je n'ai pour le moment lu que ces deux là, effectivement, c'est un peu ce que tu décris, c'est plus de la prospective enfin quand même vraiment poussée que de la SF (on est en 29540483, on voyage à des vitesses subluminiques avec des aliens de partout). C'est clairement un avenir "proche".
J'ai préféré l'Age de Diamant à Snow Crash. Les deux ouvrages partagent un univers assez commun, Snow Crash se déroule avant, mais les histoire sont indépendantes. J'ai lu dans "l'ordre" mais je suis pas persuadé que cela soit nécessaire.

Bon moi j'aime vraiment l'univers qu'il décrit, le contexte géopolitique, les rapports humains, etc.
 
kakek
Membre Factor
Membre 928 msgs
@Hettar : thanks.
en fait je me souvient de ce qui m'avait arrêté sur peter F hamilton. La mention de scenes de cul nombreuses et détaillées. C'est pas que ca me choque, mais quand ca prend trop de place dans un bouquin ca me donne l'impression de tourner au voyeurisme et ca m'agace.
dans le doute, j'etais donc partit sur du Dan Simons a la place.

ESt ce que ca reste raisonnable, et surtout est ce que c'est bien intégré ?
 
Hettar
Membre Factor
Membre 205 msgs
kakek a écrit :
@Hettar : thanks.
en fait je me souvient de ce qui m'avait arrêté sur peter F hamilton. La mention de scenes de cul nombreuses et détaillées. C'est pas que ca me choque, mais quand ca prend trop de place dans un bouquin ca me donne l'impression de tourner au voyeurisme et ca m'agace.
dans le doute, j'etais donc partit sur du Dan Simons a la place.

ESt ce que ca reste raisonnable, et surtout est ce que c'est bien intégré ?


Euh, ben ça m'a tellement pas marqué que ta remarque m'étonne... effectivement, les personnages sont assez libérés si on veut (on n'est clairement pas dans un revival victorien), mais ça ne m'a pas choqué et je ne suis pas fan de scènes de ce style. Les bouquins dont je te parle ne sont clairement pas centrés sur le cul, c'est sûr. Si il y a de telles scènes, elles sont courtes et cadrent avec l'histoire des persos.
 
kakek
Membre Factor
Membre 928 msgs
OK, ben merci pour vos réponses a tous.

Ca fait un paquet de trucs a lire. J'ai de quoi occuper mon compte amazon.com quelque mois.

Et du coup, je ne me forcerais pas a continuer sur Endymion si j'en viens a m'être fait chier pendant les deux tomes d'hypérion. Puisqu'apparement je ne suis pas le seul a trouver ca un peut lourd comme style, et que ca ne s'arrange pas forcément dans la suite.

C'est un peut le probleme : un paquet d'auteurs dignes d'intéret, et pas forcément le temps de tous les tester.
 
fwouedd
Mylène Farmer Coréen
Redac 5387 msgs
Solaris de Stanislas Lem, ce bouquin de SF raconte une histoire dont la démesure du sujet principal nous renvoi en pleine tronche notre petitesse dans l'univers.

C'est crédible, gigantesque, oppressant, étrange, à la fois très simple et très complexe. Mon livre préféré de SF.

Sinon pour revenir sur le bouquin Fight Club, c'est proprement incroyable que Fincher ait réussi à l'adapter aussi fidèlement (le bouquin n'a pas trop d'intérêt si on a vu le film, en dehors d'une seule différence secondaire dans le déroulement).
 
kirk.roundhouse
White Goodman
Membre 1567 msgs
Ouais vos listes sont sympas, mais ce sont que des titres/classiques très connu qu'on peu retrouver facilement en référence sur amazon, ou que la plus part des gens appréciant les genres sf/fantastique/fantasy ont déjà lu.

Donc finalement ça n'a aucun intérêt et ça n'aide personne à trouver quelque chose d'original.
 
Vous devez être connecté pour pouvoir participer à la discussion.
Cliquez ici pour vous connecter ou vous inscrire.

Règles à suivre

Écrire dans un français correct et lisible : ni phonétique, ni style SMS. Le warez et les incitations au piratage sont interdits. La pornographie est interdite. Le racisme et les incitations au racisme sont interdits. L'agressivité envers d'autres membres, les menaces, le dénigrement systématique sont interdits. Éviter les messages inutiles

 
Rechercher sur Factornews