Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 

Forums

(Interview) Olivier Leonardi, Directeur Artistique de BRINK
Niko
Nostrach !
Admin 14102 msgs
On ne vous le cache pas, Brink, le nouveau Splash Damage, nous a vraiment tapé dans l'oeil. Un coup de coeur en premier lieu dû à l'identité graphique du titre, vraiment particulière. Ca tombe bien, nous comptons parmi nos gentils lecteurs Olivier Leonardi, le directeur artistique du jeu, qui a aimablement accepté de répondre à nos questions.

Sont évoqués son parcours, les influences du jeu, les risques d'un parti-pris graphique sortant des sentiers battus et quelques menus détails sur le jeu lui-même.

Lire la suite sur le site : (Interview) Olivier Leonardi, Directeur Artistique de BRINK.
 
EurynomE
Membre Factor
Membre 152 msgs
Interessant.
Et au dela du partie pris graphique d'un developpeur c'est toute l'industrie qui en sort grandit en cas de succés commerciale.
C'est bon que l'originalité paie parfois.
 
Cyberpunk
Membre Factor
Membre 3995 msgs
"Le style Brink est particulier, très différent des autres jeux de Splash. S'agit il d'une envie personnelle ou s'agit-il d'une décision collégiale ?

Il s’agit d’une envie toute personnelle "

\o/ ça fait vraiment plaisir à entendre!
 
Pixel Mort
Membre Factor
Membre 374 msgs
L'aspect visuel de Brink est fantastique, chapeau pour l'avoir porté à bout de bras. Effectivement on peut déjà mesurer l'ampleur de la prise de risque en lisant les commentaires des sites US, Kotaku en tête, où beaucoup de gens vraisemblablement élevés au comics manifestent leur incompréhension vis-à-vis du design. Une critique qui ressort souvent concerne l'absence de personnages féminins, est-ce que c'est dû à l'impossibilité d'adapter ce type d'esthétique aux donzelles ?
 
RaZ
Membre Factor
Membre 285 msgs
Tous ce qui à été dit et vu sur ce jeu donne vraiment "envie". Et ca fait super longtemps qu'un jeu m'avait pas fait ça.

Qu'il soigne leur gameplay autant que leur design et on signe les yeux fermé.

Chapeau bas.
 
Cyberpunk
Membre Factor
Membre 3995 msgs
Pixel Mort a écrit :
Effectivement on peut déjà mesurer l'ampleur de la prise de risque en lisant les commentaires des sites US, Kotaku en tête, où beaucoup de gens vraisemblablement élevés au comics manifestent leur incompréhension vis-à-vis du design.


[mode coup de gueule]Complètement vrai: les mecs qui se prennent pour des hardcores et qui rejettent tout ce qui ne ressemble pas à "leurs" références. Le problème c'est que ce sont des leaders d'opinion et c'est à cause de ces têtes de cul que des jeux comme Banjo 360, Psychonauts, Beyond Good and Evil, Brutal Legend...ne sont pas mis en avant et se vendent pas.[/mode coup de gueule]
 
SD4LIFE
Membre Factor
Membre 61 msgs
Cyberpunk a écrit :


[mode coup de gueule]Complètement vrai: les mecs qui se prennent pour des hardcores et qui rejettent tout ce qui ne ressemble pas à "leurs" références. Le problème c'est que ce sont des leaders d'opinion et c'est à cause de ces têtes de cul que des jeux comme Banjo 360, Psychonauts, Beyond Good and Evil, Brutal Legend...ne sont pas mis en avant et se vendent pas.[/mode coup de gueule]


remarque toute a fait pertinente et c'est assez rageant de voir que l'ouverture d'esprit qu'on peut avoir en europe vis a vis de la stylisation, du manga, de la bande dessinée en generale, des codes visuels ne se retrouve pas de l'autre coté de l'atlantique, c'est vraiment difficile de les convaincre de faire quelque chose de different. je me demandais comment ont performé des titres comme Killer7, madworld, okami ou no more heroes qui sont encore plus extremes en matiere de style visuel?

merci a tous pour les commentaires positifs!
 
D-Kalck
Membre Factor
Membre 2575 msgs
Cyberpunk a écrit :
[mode coup de gueule]Complètement vrai: les mecs qui se prennent pour des hardcores et qui rejettent tout ce qui ne ressemble pas à "leurs" références. Le problème c'est que ce sont des leaders d'opinion et c'est à cause de ces têtes de cul que des jeux comme Banjo 360, Psychonauts, Beyond Good and Evil, Brutal Legend...ne sont pas mis en avant et se vendent pas.[/mode coup de gueule]
Y'a pas qu'aux US que sortir du rang dérange, hein.
 
Cyberpunk
Membre Factor
Membre 3995 msgs
D-Kalck a écrit :
Y'a pas qu'aux US que sortir du rang dérange, hein.


Ah mais complètement d'accord, on a les même en France, le problème c'est qu'ils n'ont pas le même visitorat ni la même influence au niveau des ventes mondiales
 
Skizomeuh
 Rédacteur Premium 
Admin 7778 msgs
J'adore également. J'espère que ça aura plus de succès qu'ETQW, qui a été pour moi la meilleure expérience multi que j'ai eu depuis Tribes 2.

Brink semble reprendre pas mal d'aspects de ce dernier, vous n'avez pas peur que ça s'ajoute du mauvais côté de la balance en plus du style graphique ?
 
Cyberpunk
Membre Factor
Membre 3995 msgs
Skizomeuh a écrit :

Brink semble reprendre pas mal d'aspects de ce dernier, vous n'avez pas peur que ça s'ajoute du mauvais côté de la balance en plus du style graphique ?


Jamais Factornews n'aura affiché une question aussi triste...On est au bord du suicide collectif là.
 
tergat
Membre Factor
Membre 1022 msgs
Eh bien, le monsieur n' a pas la langue dans sa poche.
Interview intéressante et instructive.
MERCI FACTORNEWS
 
M0rb
Prof de math
Redac 2664 msgs
SD4LIFE a écrit :


remarque toute a fait pertinente et c'est assez rageant de voir que l'ouverture d'esprit qu'on peut avoir en europe vis a vis de la stylisation, du manga, de la bande dessinée en generale, des codes visuels ne se retrouve pas de l'autre coté de l'atlantique, c'est vraiment difficile de les convaincre de faire quelque chose de different. je me demandais comment ont performé des titres comme Killer7, madworld, okami ou no more heroes qui sont encore plus extremes en matiere de style visuel?

merci a tous pour les commentaires positifs!


C'est intéressant, innovant et plutôt couillu comme DA. Techniquement et artistiquement c'est vraiment impressionnant, mais de ce que j'ai vu c'est aussi assez austère : une belle galerie de sales gueules qui sentent le vécu. Autant je me vois admirer le boulot réalisé, autant je me vois pas m'attacher à l'un ou l'autre des personnages, par opposition à un TF2 par exemple (oué encore lui). On est dans la custo d'avatar et l'identification, c'est pas juste une gallerie de NPCs.

A titre perso et connnaissant les Splash Damage je me fais pas du tout de soucis quand à la qualité du jeu (gameplay et graphismes), par contre je le vois pas toucher le grand publique plus que ça, alors que c'est la cible avouée (X360 tout ça).
En gros : l'écueil de cette DA ça serait pas un manque de fashion/démago/consensuel ?
 
Anzy
Membre Factor
Membre 1172 msgs
Skizomeuh a écrit :Brink semble reprendre pas mal d'aspects de ce dernier, vous n'avez pas peur que ça s'ajoute du mauvais côté de la balance en plus du style graphique ?


Perso je pense qu'au contraire, avec brink Splash damage tient enfin sa revanche.

J'ai montré les vidéos et screens à tout un panel de personnes de ma connaissance, et pour l'instant il n'y a eu que des opinions favorables, chose très rare.

Juste par contre on a pas trop d'infos sur la taille des maps, et la linéarité. Même si justement vu le passif de SD je ne me fais pas trop de soucis là dessus.
 
Electronike
Membre Factor
Membre 512 msgs
Bravo c'est superbe.
 
D-Kalck
Membre Factor
Membre 2575 msgs
Anzy a écrit :
Juste par contre on a pas trop d'infos sur la taille des maps, et la linéarité. Même si justement vu le passif de SD je ne me fais pas trop de soucis là dessus.
C'est bien aussi de lire l'interview.
 
El Matador Y Tyrannos
Membre Factor
Membre 3 msgs
Un petit peu hors-sujet... Je sais pas si c'est possible d'en savoir plus vu qu'on n'a "qu'un DA" sous la main (qui en plus je pense n'y a pas contribué), mais quel est le son de cloche de la part de Splash Damage concernant le succès assez médiocre de ET Quake Wars ?

Doit-on seulement mettre ça sur le dos de la concurrence sorti à peu près au même moment (Team Fortress 2 et CoD4 pour ne citer qu'eux) ? Car j'ai beau cherché partout, je n'arrive pas à le comprendre... Justement les seuls retours négatifs qui me sautaient aux yeux ressemblaient fortement à du putch de ces fameux "leaders d'opinion" qui n'ont fait que critiquer les graphismes trop ternes et épurés du jeu soit disant critère premier de qualité... alors que pas mal de monde sait que l'important était le teamplay aux p'tits oignons...

Faute de monde il n'a donc jamais vraiment décollé, la communauté de moddeurs et mappeurs est restée muette et les serveurs se sont vus très rapidemment désertés... Et Dieu sait que j'adore ce jeu, je n'en suis que plus dégoûté !

Où je veux en venir : j'ai l'impression que c'est en mettant le paquet côté graphisme et design pour son prochain jeu, que Splash Damage souhaiterait corriger son erreur passé... Je me trompe ?
 
hypoglouton
Membre Factor
Membre 34 msgs
Anzy a écrit :
Juste par contre on a pas trop d'infos sur la taille des maps, et la linéarité.

C'est exactement la même chose que dans Quake Wars, avec des cartes tout de même un peu moins grandes.

SD nous vend un mode de jeu à la croisée des chemins du solo, du coop et du multi compétitif, mais en réalité c'est du Wolfenstein: Enemy Territory avec des bots qui peuvent être remplacés à tout moment par des humains.

Les attaquants doivent remplir des objectifs : détruire une porte, escorter un véhicule, planter une bombe, hacker un terminal. Les défenseurs doivent les en empêcher. Les objectifs sont placés les uns derrières les autres ; certains sont secondaires et permettent de faciliter la prise d'un objectif principal. Les joueurs peuvent changer de classe de personnage sur des terminaux : par exemple s'ils doivent escorter un véhicule et que ce dernier se fait immobiliser, ils passent ingénieur pour le réparer.

Mais c'est sûr que dit comme ça, ça fait tout de suite moins sexy pour le joueur lambda.
 
SD4LIFE
Membre Factor
Membre 61 msgs
El Matador Y Tyrannos a écrit :
Un petit peu hors-sujet... Je sais pas si c'est possible d'en savoir plus vu qu'on n'a "qu'un DA" sous la main (qui en plus je pense n'y a pas contribué), mais quel est le son de cloche de la part de Splash Damage concernant le succès assez médiocre de ET Quake Wars ?

Doit-on seulement mettre ça sur le dos de la concurrence sorti à peu près au même moment (Team Fortress 2 et CoD4 pour ne citer qu'eux) ? Car j'ai beau cherché partout, je n'arrive pas à le comprendre... Justement les seuls retours négatifs qui me sautaient aux yeux ressemblaient fortement à du putch de ces fameux "leaders d'opinion" qui n'ont fait que critiquer les graphismes trop ternes et épurés du jeu soit disant critère premier de qualité... alors que pas mal de monde sait que l'important était le teamplay aux p'tits oignons...

Faute de monde il n'a donc jamais vraiment décollé, la communauté de moddeurs et mappeurs est restée muette et les serveurs se sont vus très rapidemment désertés... Et Dieu sait que j'adore ce jeu, je n'en suis que plus dégoûté !

Où je veux en venir : j'ai l'impression que c'est en mettant le paquet côté graphisme et design pour son prochain jeu, que Splash Damage souhaiterait corriger son erreur passé... Je me trompe ?


Paul Wedgwood l'a dit dans pas mal d'interview: Quake wars etait trop confus, la courbe d'apprentissage trop raide et ca a completement rebutté certains joueurs mais ca a quand meme pas mal vendu sur pc (seul la version pc a ete faite chez splash) donc c'est effectivement un recadrage au niveau gameplay vers quelque chose de plus compact avec des objectifs dynamiques sans etre trop dirigiste et lineaire. C'est plus une evolution de wolfenstein enemy territory que de quake wars. Le style graphique, c'est un truc que j'ai amené quand j'ai rejoins SD.
 
cyanur
Membre Factor
Membre 597 msgs
Voila des déclarations qui me font de plus en plus douter.

Ce recadrage qui va permettre de toucher un plus grand public sera-t-il donc synonyme de simplification/automatisations comme c'est généralement le cas dans ce genre de situation ?

En faite, le joueur que je suis (grand fan des jeux Splash Damage et ayant trouvé que ETQW était la perfection du genre), risque de ne plus faire partie du public visé par SD, si je comprend bien.
 
Vous devez être connecté pour pouvoir participer à la discussion.
Cliquez ici pour vous connecter ou vous inscrire.

Règles à suivre

Écrire dans un français correct et lisible : ni phonétique, ni style SMS. Le warez et les incitations au piratage sont interdits. La pornographie est interdite. Le racisme et les incitations au racisme sont interdits. L'agressivité envers d'autres membres, les menaces, le dénigrement systématique sont interdits. Éviter les messages inutiles

 
Rechercher sur Factornews