Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 

Forums

Hotline Miami 2 : Wrong Classification
MrPapillon
Membre Factor
Membre 1333 msgs
Du coup la justification de vouloir créer une ambiance poisseuse devrait te convenir. Donc pas "cool" ou "fun". Dans Hotline Miami, tout le côté trash sert l'ambiance. Ou alors tu veux peut-être parler d'une justification spécifiquement scénaristique.
 
Dimitri2401
Membre Factor
Membre 91 msgs
MrPapillon a écrit :
Du coup la justification de vouloir créer une ambiance poisseuse devrait te convenir. Donc pas "cool" ou "fun". Dans Hotline Miami, tout le côté trash sert l'ambiance. Ou alors tu veux peut-être parler d'une justification spécifiquement scénaristique.


Si c'est bien fait, oui, la création d'ambiance est une justification tout à fait convenable. Tout en rappelant qu'on n'a pas forcement besoin d'être très explicite pour créer l'ambiance (c.f. la scène de la tronçonneuse dans Scarface).

J'avoue regarder assez peu de films d'horreurs ou de films à violence gratuite, car l'excès de representation visuelle m'insupporte (sur un plan artistique, probablement lié à mes valeurs morales). Tout comme l'absence totale de representation visuelle (comme les films américains où on fait l'amour tout habillé, ou encore les films où on meurt de manière toute propre, sans sang, rapide, sans douleur, etc...).

Le problème ici, c'est que pour moi, dans le cas d'Hotline Miami, la scène de viol n'apporte rien à l'ambiance (sur la vidéo de Devolver, la version sans contenu sexuel ne me semble pas faire diminuer l'ambiance). D'autant plus, comme le rappelait un Factorien plus haut, qu'il y a quand même pour beaucoup de gens une échelle dans la violence (le viol s'y situant assez haut).

Tout ceci n'enlève évidemment pas à Hotline toutes ses qualités ludiques. J'ai beaucoup aimé le premier, et c'est justement parce que ce jeu me tient à coeur que je suis plutôt critique envers lui.
 
Boudin
Membre Factor
Membre 32 msgs
Apparemment le jeu ne sera pas censuré, il ne sortira juste pas officiellement en Australie :
http://torrentfreak.com/hotline-miami-2-censored-so-pirate-it-devs-say-150116/
 
amano
Membre Factor
Membre 763 msgs
si le deuxième est un film sur le premier, alors peut-être c'est une critique (volontaire ou non) sur la surenchère des médias, c'est un ajout spectaculaire, publicitaire et morbide du scénariste, ce qui expliquerais le fait que l'on puisse jouer avec ou sans les dites scènes.
 
JeanBourrin
Membre Factor
Membre 38 msgs
Quelle mesure dans cet article, on sent presque la gêne et le tiraillement de ce bon CBL... c'est presque touchant :p
Passé la taquinerie, sur le fond, ça pose une grosse question quand même. Comment faire la différence entre une œuvre voulant questionner la (les...) société actuelle et le pur opportunisme.
Sans pouvoir l'expliquer, je penche étrangement pour la deuxième solution. Mais je n'ai pas tellement aimé le premier opus, ça doit jouer.
 
MrPapillon
Membre Factor
Membre 1333 msgs
La volonté de vouloir questionner la moindre scène choquante, je la ressens exactement de la même façon que quand j'entends des américains devenir fous à cause du F-word ou d'un sein dans leurs grosses chaînes bien populaires.
 
CBL
L.A.mming
Admin 14205 msgs
JeanBourrin a écrit :
Quelle mesure dans cet article, on sent presque la gêne et le tiraillement de ce bon CBL... c'est presque touchant :p


Ba tu m'étonnes j'ai adoré le premier opus. L'absence de temps mort entre deux essais et le côté ultra-nerveux du gameplay fait qu'on a l'impression de se prendre de l'adrénaline en IV à chaque partie. Après j'ai une tolérance à la violence assez étrange que ce soit films/jeux. Si 600 personnes se font dessouder même trippes et boyaux, je m'en tape. Voire même j'apprécie quand c'est bien fait. Par contre la torture je bloque.

Pour ceux qui l'ignorent, dans le premier jeu, le héros sauve une fille qui devient sa copine. Quand on la sauve, elle a les même fringues que l'actrice qui se fait violer dans le 2. En gros cette séquence est une version cauchemardesque des evenements du premier. Est-ce que c'est nécessaire pour autant ? Je ne pense pas. En plus ce n'est pas trop le style des slashers.
 
Hotline Miami 2 : Wrong Classification

Règles à suivre

Écrire dans un français correct et lisible : ni phonétique, ni style SMS. Le warez et les incitations au piratage sont interdits. La pornographie est interdite. Le racisme et les incitations au racisme sont interdits. L'agressivité envers d'autres membres, les menaces, le dénigrement systématique sont interdits. Éviter les messages inutiles

 
Rechercher sur Factornews