Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 

Forums

Hatred : beaucoup de bruit pour rien
MrPapillon
Membre Factor
Membre 1333 msgs
gogol a écrit :

sinon oui je vois pas en quoi c'est plus fasciste qu,un Call of ou Battlefield


Les civils innocents et le nihilisme revendiqué.
 
Crusing
Membre Factor
Membre 3039 msgs
Merde on tue des vrais gens dans hatred?! Comme dans les vraies guerres? Ou comme dans gta?
 
lirian
Membre Factor
Membre 661 msgs
Crusing a écrit :
Merde on tue des vrais gens dans hatred?! Comme dans les vraies guerres? Ou comme dans gta?

Tu sais.. y'a deux types de tueurs
 
gogol
Membre Factor
Membre 389 msgs
MrPapillon a écrit :
le nihilisme revendiqué.



décidément les forums Factor c'est vraiment pas le lieu pour parler philo ou politique !
 
hohun
Membre Factor
Redac 4799 msgs
Edhen a écrit :
hohun a écrit :
Enfin s'offusquer du fascisme, on a un gouvernement soi-disant de gauche qui a fait voter une loi de surveillance généralisée et qui veut faire passer la délation de chômeurs, et tout ça sans passage chez le juge, et personne n'en avait rien à carrer. Du coup oui effectivement le fascisme ou le totalitarisme les gens sont plutôt d'accord, du moment que ça commence soft.


Les USA sont à fond dans la surveillance, et toutes leurs agences pseudo gouvernementales n'en peuvent plus de manipuler, mentir, piquer des infos et organiser eux-mêmes des crimes et trafics en tout genre pour justifier leur existence.

Les USA sont donc fascistes et totalitaristes ?


À vrai dire, non, pas fascistes. Par contre, terroristes, oui.
On parle quand même du pays qui a tenu sous sa coupe la moitié du monde pendant 40 ans (plus si on inclut le plan Marshall), a enlevé et torturé des gens dans des prisons secrètes, envoyé des forces spéciales renverser des gouvernements légitimes, utilisé des armes chimiques sur des civils, déclenché des guerres sur la base de preuves inexistantes au vu et au su de tous, laissé des pays en ruines et exsangues (un très bon moyen de garantir l'instabilité et le terrorisme) et qui comme tu le dis surveille et manipule à gogo tout le monde ? Si t'es américain c'est cool, mais vu de l'extérieur ça fait bien penser à un gros dictateur (ou un gros moucheron, pour reprendre l'expression à l'origine de cette discussion) qui met les pieds où il veut, et c'est souvent dans la gueule. Après, avec le terreau législatif genre patriot act, et pareillement en France avec la loi sur le renseignement, si d'aventure un petit nazillon décide de se pointer à la présidence il aura ce qu'il faut sans forcer. Et presque tout le monde s'en fout, tant que ça n'attente pas à leurs libertés "pratiques". C'est pour ça que je disais que le fascisme soft, ou, pour reformuler, l'aliénation soft, les gens s'en fichent. Et que crier au loup du fascisme sur un jeu idiot pendant qu'on te sabre tes libertés à la hache sans aucun problème, faut vraiment pas avoir de jugeote.

Après, dans la pratique, faut pas se voiler la face : la chance d'arriver à une dictature avec ces lois/histoires/produits est extrêmement faible. On a du mal à voir un président façon Dead Zone tenir plus de 2 jours sans se faire destituer, dans l'état actuel des choses. Ensuite, le FN, on crie au loup, mais quand ils seront élus, ça va être incompétence, malversations et pots-de-vin, comme tout le monde, avec une exacerbation des traits nationalistes et racistes plantés par Sarko et sa bande de branques. On risque quand même moins à piquer dans la caisse et à cracher sur les immigrés qu'à mettre en place un système fasciste.
 
MrPapillon
Membre Factor
Membre 1333 msgs
hohun a écrit :
[...] déclenché des guerres sur la base de preuves inexistantes au vu et au su de tous.[...]


Il faut se méfier de la communication d'un pays. Il semblerait qu'il y ait un doute sur l'existence réelle d'armes "de destruction massive" en Irak.
(un exemple de sources)
Une motivation toute simple pourrait être qu'il fallait effectivement éviter de retrouver des armes chimiques ou biologiques distribuées/vendues à des groupes terroristes. Après on peut trouver d'autres raisons avec les théories du pétrole ou autre, mais j'imagine que des décisions de cette envergure sont un mélange de beaucoup de choses très complexes.
Les "preuves", ça sert surtout pour l'ONU et l'opinion internationale. Le renseignement extérieur peut très bien avoir des preuves confidentielles, voire les faire partager à d'autres pays sans que le public ne soit au courant. On parle de géopolitique quand même, c'est pas vraiment un truc qui peut s'analyser à la va-vite.

Sinon pour la NSA, le scandale actuel est assez amusant. La vraie nouveauté dévoilée par Snowden c'est que la NSA surveillait les américains à grande échelle, ce qui est une nouveauté. Ça fait depuis un bail que les US et d'autres pays espionnent les pays ennemis. Quand on entendait parler d'Echelon, il y avait moins de scandale, alors que c'était la même chose. Et j'ai du mal à croire aussi que les gens soient étonnés que des pays cherchent à espionner d'autres pays. On connaît l'espionnage, on connaît la CIA, il y a même eu des documentaires à la télé française sur des commandos qui font des expéditions illégales en vue de collecte de renseignement dans des pays étrangers, etc... On s'amusait même dans les années 90 à parler de hackers recrutés par les gouvernements. Vrai ou faux, tout ça était déjà dans l'imaginaire. Et pendant que tout le monde s'émeut par rapport à la NSA, Facebook et Google ne provoquent aucune gêne bien évidemment.

Je pense qu'il est naturel que les gens n'en aient rien à foutre de la surveillance, Facebook ou NSA. Par contre, ce qui est étonnant c'est le sursaut émotif après une histoire un peu romanesque d'un gars qui n'a fait que donner des chiffres et quelques faits à un truc tout à fait banal. Ce qui me dérange ce n'est pas le côté "ignorant", "pigeon", c'est plutôt l'effet de masse, avec absence de volonté rationaliste et déclenché par quelques événements ponctuels.
Facebook, Google et Elon Musk ont prévu de porter le réseau internet aux milliards restants. Quand on imagine que tout l'humanité sera connectée, j'imagine l'impact que peut avoir une manipulation sociale à grande échelle. Je pense qu'il va y avoir un énorme enjeu géopolitique à ce niveau et que le petit fascisme à l'ancienne risque de céder la place à de nouvelles idéologies plus subtiles, notamment à cause de la différence du mode de communication et du public visé.
 
ignatius
Membre Factor
Membre 401 msgs
parlons bref, parlons jeu. Jouez plutôt à Papers please.
 
MrPapillon
Membre Factor
Membre 1333 msgs
ignatius a écrit :
Jouez plutôt à Papers please.


Papers, please est une atteinte aux mœurs, il a été retiré de l'Apple Store. Malheureusement les journalistes bourgeois corrompus, la diffusion de valeurs libérales et le lobby de l'industrie du jeu indie ont permis de réautoriser sa diffusion. Nous vaincrons tovaritch, gloire à Arstotzka !
 
Anarchy
Membre Factor
Membre 1168 msgs
ITT :
 
jemmy1989
Membre Factor
Membre 4 msgs
mis a part le coté violent raté, on aimerais bien savoir si le jeu en lui méme est intéréssant et bien foutu



________________________________________________________________________________
samsung galaxy note 4 iphone 6 prix
 
Crusing
Membre Factor
Membre 3039 msgs
Tu connais la réponse.
(c'est médiocre et pas un bon twinstick shooter, le truc sympa du jeu c'est la physique de certains décors, et c'est mal exploité dans le gameplay)
 
Chinaski
Membre Factor
Membre 447 msgs
MrPapillon a écrit :
Facebook, Google et Elon Musk ont prévu de porter le réseau internet aux milliards restants. Quand on imagine que tout l'humanité sera connectée, j'imagine l'impact que peut avoir une manipulation sociale à grande échelle. Je pense qu'il va y avoir un énorme enjeu géopolitique à ce niveau et que le petit fascisme à l'ancienne risque de céder la place à de nouvelles idéologies plus subtiles, notamment à cause de la différence du mode de communication et du public visé.

Peut-être que j'ai trop lu de littérature de SF paranoïaque ou dystopique quand j'étais jeune, mais ce que tu décris, ces nouvelles idéologies, j'ai le sentiment depuis longtemps maintenant que c'est bien plus qu'un risque et que ce n'est pas un phénomène naissant.
Mais je n'ai rien pour l'étayer, c'est juste un sentiment...
 
Hatred : beaucoup de bruit pour rien

Règles à suivre

Écrire dans un français correct et lisible : ni phonétique, ni style SMS. Le warez et les incitations au piratage sont interdits. La pornographie est interdite. Le racisme et les incitations au racisme sont interdits. L'agressivité envers d'autres membres, les menaces, le dénigrement systématique sont interdits. Éviter les messages inutiles

 
Rechercher sur Factornews