Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 

Forums

1
Gameloft : la messe est dite
Niko
Nostrach !
Admin 14172 msgs
Mes bien chers frères et soeurs,

Nous sommes réunis ici pour rendre un dernier hommage au Gameloft de l'ère Guillemot, un éditeur fauché en pleine gloire (une perte de 24,2 millions d'euros en 2015) par un odieux acte de cannibalisme breton. La police dévoilera cette semaine dans quelle proportion le fautif, Mr Bolloré, a dévoré la chair de son compatriote (selon les témoins, plus de la moitié), mais pour l'heure, recueillons-nous.

Fleuron du savoir-faire français avec ses studios en Ukraine, Roumanie, Bulgarie, Indonésie, au Vietnam et en Chine, Gameloft s'est illustré depuis des années dans le domaine de l'innovation avec des gameplays jamais vus (on se rappellera de Block Breaker 2 deluxe, pierre angulaire du jeu vidéo mobile), des personnages originaux (inventeur des Minions, de Spider-man et de Mickey Mouse) et des concepts qui ont par la suite été repris de manière éhontée par ses concurrents, comme les célèbres NOVA et Modern Combat. Il est hélas à craindre que le nouveau propriétaire ait une mauvaise influence sur tant de créativité.

N'oubliez pas, en sortant, de donner quelques pièces dans les paniers mis en place par le frère du défunt Ubisoft qui rappelle qu'il pourrait, lui aussi, passer à la casserole à moyen terme.

Lire la suite sur le site : Gameloft : la messe est dite.
 
zouz
Membre Factor
Membre 1266 msgs
Amen.
 
Segma
Membre Factor
Membre 184 msgs
J'irai pisser sur sa tombe.
 
channie
Membre Factor
Membre 572 msgs
Vivement l'audit sauce Bollo.
 
hohun
Membre Factor
Redac 4762 msgs
Enfin canée cette carne ! Increvable, berdel dé morde !
 
Laurent
Membre Factor
Redac 2830 msgs
Histoire de mourir moi aussi (un jour) moins bête, quelqu'un peut-il m'expliquer comment avec un CA de 260 millions d'euros, on peut avoir 24.2 millions de perte ? Il y a des salaires et des charges à payer mais au total ils n'ont pas dépensé 284 millions sur une année quand même, si ?
 
wdaq
Membre Factor
Membre 153 msgs
Il me semble que le CA est le cumul de toutes les transactions finacières sur l'année, en positif comme en négatif. Donc un CA de 260 n'indique pas nécessairement 260 millions de gain. Ce chiffre indique gains et dépenses.

Edit : Au temps pour moi, Crusing.
Vous pouvez reprendre votre discussion de grandes personnes. ( Strictement : somme du nombre de produits facturés et/ou prestations de services facturés multiplier par leur prix durant un exercice finançier. )
 
Crusing
Membre Factor
Membre 2962 msgs
wdaq a écrit :
Il me semble que le CA est le cumul de toutes les transactions finacières sur l'année, en positif comme en négatif.

Euh non... faut vraiment vous expliquer ce qu'est le chiffre d'affaire d'une entreprise??
 
__MaX__
David Croquette
Admin 3803 msgs
Laurent a écrit :
Histoire de mourir moi aussi (un jour) moins bête, quelqu'un peut-il m'expliquer comment avec un CA de 260 millions d'euros, on peut avoir 24.2 millions de perte ? Il y a des salaires et des charges à payer mais au total ils n'ont pas dépensé 284 millions sur une année quand même, si ?


Tu sais, ya des gros jeux d'écriture à ce stade. Certaines boîtes s'arrangent pour faire zéro bénéf sur les zones imposables (ex. Amazon France) et relocalise tout le chiffre sur des zones où ils se gavent (ex. Amazon Lux). Alors les pertes, je me demande parfois si c'est tout simplement pas de la grosse magouille.

Mais sinon, une très mauvaise gestion, beaucoup trop de pub, du bakshish pour les actionnaires... il y en a des solutions pour claquer des millions.
 
Lutherian
Membre Factor
Membre 221 msgs
Dommage pour les employés, bon débarras pour l'industrie.
 
LeGreg
Membre Factor
Redac 1529 msgs
Laurent a écrit :
mais au total ils n'ont pas dépensé 284 millions sur une année quand même, si ?


Ben si, tu dépenses 284 millions (salaires, impôts, loyers, achats de matériel, meubles, espaces de pub, contrats divers et variés, déclarations de pertes sur certains actifs, etc) pourquoi ça ne serait pas le cas ? Je ne vois pas où est le problème ?
 
Kalyon
Membre Factor
Membre 454 msgs
Enfin ! Bon maintenant au tour d'Ubisoft.
 
noir_desir
Membre Factor
Membre 1744 msgs
D'après ce que j'ai sur un article posté sur la tribune de factor, ce qui intéressait au final vivendi, c'est le moteur de publicité qu'avait créé gameloft. Et ensuite de pouvoir lui même l'intégré au jeu ubisoft (plus porteur que les jeux sans saveur de gameloft).
 
ptitbgaz
Membre Factor
Membre 1440 msgs
C'est quoi un moteur de publicité ?
Kalyon a écrit :
Enfin ! Bon maintenant au tour d'Ubisoft.


Tu penses que le rachat de Ubisoft par Bolloré va être bénéfique ?..
 
choo.t
Saint rââle
Membre 2254 msgs
__MaX__ a écrit :
Alors les pertes, je me demande parfois si c'est tout simplement pas de la grosse magouille.


Hollywood Accounting.
 
gwaltis
Membre Factor
Membre 37 msgs
Pour connaître la répartition des coûts, il suffit d'aller regarder sur leur site : http://www.gameloft.com/corporate/finance/key-figures/?lang=fr > Compte de résultats.

Gameloft a environ 6000 salariés, ils ont donc dépensé 284M/6000/12 = moins de 4000 euros par mois par salarié TOUT compris (salaires, charges sociales, immobilier, matériel, licences, marketing...). C'est très peu, ça se voit rien qu'à ce chiffre qu'ils sont établis dans des pays à bas coût. Ce serait facilement le double/triple en France.
 
Kalyon
Membre Factor
Membre 454 msgs
ptitbgaz a écrit :
C'est quoi un moteur de publicité ?
Kalyon a écrit :
Enfin ! Bon maintenant au tour d'Ubisoft.


Tu penses que le rachat de Ubisoft par Bolloré va être bénéfique ?..

Je pense que ça ne changera strictement rien : Ubisoft restera un studio qui balancera toujours autant de AAA copier/coller en se contentant de changer le titre. Un tel rachat n'apportera pas plus de "bonheur" dans le monde vidéoludique, et ça ne sera probablement pas pire qu'avant ou les autres éditeurs.

Non les seuls trucs bénéfiques que je "voie" sont :
- On arrêtera enfin de parler de cette put*bip* d'histoire qui traine depuis des mois, que Bolloré rachète Ubisoft qu'on en finisse !
- Cela servira de leçon aux fondateurs d'Ubisoft, voilà ce qui arrive quand on va en bourse et que l'on ne fait plus que de fuir en avant en sortant le plus de AAA possibles dans l'année afin d'amasser de l'argent et ainsi éviter de se faire manger tout cru par la concurrence.

Ceci reste néanmoins que mon avis de joueurs aigris et déçu par Ubisoft ces dernières années (en fait grosso modo depuis Assassin's Creed 2 en kit). Donc je ne suis pas forcément très objectif.
 
Palido
Carloser
Membre 856 msgs
Je pense que ça ne changera strictement rien

Si cela devait arriver, je mise sur des démissions, des licenciements et même sur des fermetures de studios.
 
Gameloft : la messe est dite
1

Règles à suivre

Écrire dans un français correct et lisible : ni phonétique, ni style SMS. Le warez et les incitations au piratage sont interdits. La pornographie est interdite. Le racisme et les incitations au racisme sont interdits. L'agressivité envers d'autres membres, les menaces, le dénigrement systématique sont interdits. Éviter les messages inutiles

 
Rechercher sur Factornews