Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 

Forums

1
Game Awards 2015 : gagnants et polémiques
CBL
L.A.mming
Admin 14016 msgs
Plutôt que de continuer à regarder Jessica Jones, j'ai choisi de me farcir les Game Awards 2015 en direct. Comme souvent dans ce genre de cérémonies, le principe consiste à ce qu'une industrie s'autocongratule et file des médailles en chocolat en nombre suffisant histoire que tout le monde en ait une quitte à inventer des catégories.

Dans des trucs chiants type Oscars, on essaye de prendre des présentateurs marrants histoire de lancer des vannes entre deux prix. Pour les GA, il a fallu se cogner Geoff Keighley et iJustine. Le premier était totalement blasé et tentait à tout prix de faire la promotion de l'app partenaire du show tandis que la seconde était enfermée dans une pièce sponsorisée par EA et AMD pour interviewer des devs. L'industrie a quand même rendu un bel hommage à Satoru Iwata et Reggie Fils-Aime est monté sur scène pour faire un discours pas franchement inspirant mais on sentait que le bonhomme avait perdu quelqu'un de cher. Comme nous tous en fait.

Mais le moment le plus étrange de la soirée était consacré à Metal Gear Solid V. Le jeu a reçu le prix du meilleur jeu d'action-aventure et de la meilleure musique. Jusqu'ici rien d'anormal. Mais Hideo Kojima n'était pas présent dans la salle. Kiefer Sutherland a accepté les récompenses à sa place. Et là Geoff Keighley balance carrément que Kojima n'est pas là car les avocats de Konami le lui ont interdit. As you noticed,” said Keighley. “Hideo Kojima is not here with us tonight and I want to tell you a little about that. Mr. Kojima had every intention of being with us tonight, but unfortunately he was informed by a lawyer representing Konami just recently that he would not be allowed to travel to tonight’s awards ceremony to accept any awards. He’s still under an employment contract. And it’s disappointing and it’s inconceivable to me that an artist like Hideo would not be allowed to come here and celebrate with his peers and his fellow teammates. Pour info, la clause de non-concurrence de Kojima se terminerait en décembre. En tout cas c'est totalement surréaliste. Pour info, la même scène s'est déroulée la veille. MGS V a gagné deux prix lors des Playstation Awards et c'est un représentant de Konami qui est allé les chercher.

Sinon c'est The Witcher 3 qui a gagné le prix du jeu de l'année mais vous le saviez déjà. Pour connaitre les autres prix, rendez-vous ici.

Lire la suite sur le site : Game Awards 2015 : gagnants et polémiques.
 
Buck Rogers
Membre Factor
Membre 123 msgs
J'avoue que je comprends pas trop la stratégie de Konami depuis le début. Alors d'accord Hidéo Kojima ne fait plus partie de cette société, mais il a gardé depuis toujours le silence, et ne s'exprime pas sur cette affaire clause de confidentialité oblige. Du coup, l'intervention de son ancien employeur donne des tons de vouloir continuer à humilier l'homme à tout prix. Au vu des commentaires que j'ai pu lire, cela terni un peu plus la marque Konami. Etait-ce vraiment nécessaire au final ?
 
noir_desir
Membre Factor
Membre 1716 msgs
Ba pour faire du pachinko bof, les gens qui jouent à ce genre de jeu, s'en foute royalement de la réputation de konami.
 
noir_desir
Membre Factor
Membre 1716 msgs
Je viens d'aller voir les prix. Rocket league s'en sort plutôt très bien, quand the witcher il gagne pas mal de récompense. Le grand absent reste quand même halo 5 qui ne rafle rien du tout, et se fait même détrôné par splatoon.... Le roi du fps console est vraiment mort....
 
Buck Rogers
Membre Factor
Membre 123 msgs
noir_desir a écrit :
Ba pour faire du pachinko bof, les gens qui jouent à ce genre de jeu, s'en foute royalement de la réputation de konami.


Sega revoit ses prévisions à la baisse, les Pachislots et Pachinko se sont pas aussi bien vendus que prévu. Donc je comprends pas que Konami ferme à ce point la porte aux jeux vidéos, qui pourrait toujours être une solution de repli. Enfin c'est mon point de vue.
 
choo.t
Saint rââle
Membre 2159 msgs
Buck Rogers a écrit :
noir_desir a écrit :
Ba pour faire du pachinko bof, les gens qui jouent à ce genre de jeu, s'en foute royalement de la réputation de konami.


Sega revoit ses prévisions à la baisse, les Pachislots et Pachinko se sont pas aussi bien vendus que prévu. Donc je comprends pas que Konami ferme à ce point la porte aux jeux vidéos, qui pourrait toujours être une solution de repli. Enfin c'est mon point de vue.

Je dit peut-être une bétise, mais il me semble que Konami possède pas mal de sale de Pachinko, ce qui peut expliquer certaine ventes décevantes de Sega et pourquoi Konami se sent si sur sûr ce marcher.
 
noir_desir
Membre Factor
Membre 1716 msgs
Buck Rogers a écrit :
noir_desir a écrit :
Ba pour faire du pachinko bof, les gens qui jouent à ce genre de jeu, s'en foute royalement de la réputation de konami.


Sega revoit ses prévisions à la baisse, les Pachislots et Pachinko se sont pas aussi bien vendus que prévu. Donc je comprends pas que Konami ferme à ce point la porte aux jeux vidéos, qui pourrait toujours être une solution de repli. Enfin c'est mon point de vue.

Le mobile en complément, et idem ce public s'en fout royale de la politique de la société, à 1, 2 ou 3 euros le jeu (plus des tonnes de micro-transaction), le "joueur" de ce support, n'est pas vraiment concerné. Il achète le jeu, ça lui plait il continue à raquer, ça ne lui plait plus, il ira voir ailleurs. C'est de la consommation sur le pouce, et puis les jeux mobiles, j'ai l'impression sont tous un peu pareil, jouer à un ou un autre ça revient un peu pareil au même, le reste c'est de l'habillage.
 
Buck Rogers
Membre Factor
Membre 123 msgs
choo.t > Je pense pas que tu dises de bétise. Je cherchais vraiment à comprendre. En général une société cherche à se diversifier, ce qui est parfois une erreur, quand la société va un peu dans l'inconnu, sans s'y être préparer. Je peux comprendre que Konami se recentre vers ses points forts, mais de là à se disqualifier à court et moyen terme sur le secteur du jeu vidéo de salon, c'est quand même étrange. Mais c'est vrai, à long terme, tout le monde aura oublié cette histoire.

noir_desir> Oui tout à fait, j'ai installé un tas de jeu, pour finalement n'en jouer à aucun et tous les désinstaller. Nintendo va s'y mettre aussi. Mais j'ai pas assez de recul sur le marché mobile. C'est vrai qu'une marque ça veut encore rien dire sur ce marché (Tetris reste une valeur sûr). Mais du coup la notion de fidélisation encore moins. Les titres payants sont en concurence avec les titres gratuits. Donc même un fan de jeu vidéo hésitera à payer 3 euros un Castlevania (je crois que les jeux à licence sont plus cher encore sur mobile), d'autant plus si il a suivi le Kojima Gate.

Après ne connaissant pas l'histoire, peut-être que son licenciement était justifié, le monde de l'entreprise est très dur certes, mais là encore je comprends pas pourquoi Konami a voulu pourrir sa propre image. Pour moi la manière dont a été traité toute cette affaire est une erreur. Je parle bien sûr de la forme, ne connassant pas vraiment le fond de l'histoire (beaucoup de rumeurs).
 
Game Awards 2015 : gagnants et polémiques
1

Règles à suivre

Écrire dans un français correct et lisible : ni phonétique, ni style SMS. Le warez et les incitations au piratage sont interdits. La pornographie est interdite. Le racisme et les incitations au racisme sont interdits. L'agressivité envers d'autres membres, les menaces, le dénigrement systématique sont interdits. Éviter les messages inutiles

 
Rechercher sur Factornews