Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 

Forums

Débat : la WII, cause de la fin des bons jeux vidéos ?
Mendoza
Membre Factor
Membre 433 msgs
Bonjour !

Sous ce titre volontairement trollesque se cache une discussion que je mène avec un autre membre de Factor sur MSN, et j'aimerais d'autres avis, parce que même si je suis convaincu de mon point de vue, je me trompe peut-être complètement. Je n'ai pas d'une part pas la science infuse et d'autre part je manque de chiffres des studios pour étayer.
Pour ne pas risquer de déformer ses propos, je laisserai le soin à Yolteotl d'exprimer son point de vue lui-même, si il le désire.
Tels deux vieux routards du jeu vidéo, on est tous les deux d'accord pour dire que "c'était mieux avant, ma bonne dame, et que tout va de mal en pis et que ça ne fait que commencer". La cause, elle, nous divise.

Pour ma part, je ne blâme absolument pas Nintendo et sa Wii.
Les jeux de plus en plus faciles et courts sont causés par des coûts toujours plus élevés de production : de plus grosses équipes, des licences de moteurs physiques, de végétation ou d'IA toujours plus chers, des consoles de plus en plus ardues à maitriser, des temps de développement beaucoup plus longs. De tout cela résulte l'obligation de vendre beaucoup plus de jeux pour amortir les coûts de développement/distribution et de marketing pour en faire parler plus. D'où des jeux qui doivent séduire de plus en plus de gens, et plus seulement les "hardcore gamers" qui ne sont pas assez nombreux pour amortir le jeu. On se retrouve ainsi avec des "continues" infinis, des assistances de précision, de bonnes mises en scène et des graphismes à tomber mais des phases de gameplay défaillantes ou des scénarios pourris.

Pour moi, la WII n'a fait qu'ouvrir le marché à des gens qui avant ne jouaient pas du tout (je prends par exemple pas mal de membres plus âgés de ma famille qui s'en sont achetés une ou encore ma copine qui avant la wii ne jouait à rien). Ces gens-là ne sont pas en concurrence avec les hardcore gamers et quoiqu'il arrive ils n'auraient JAMAIS acheté une PS3. Ils n'ont pas forcément beaucoup de jeux et n'utilisent pas la wii quotidiennement. On leur offre des jeux, plutôt qu'ils les achètent. Cette vaste proportion de possesseurs de console a toutefois à sa disposition un nombre non négligeable de "vrais" jeux sur ce support (Zelda, Okami, Muramasa, Mario et autres qui exigent de s'y mettre réellement pour avancer dans le jeu). L'engouement même qu'il y a eu autour de la Wii rappelle à tous les gens dans le milieu que le principal attrait du jeu vidéo, c'est le plaisir qu'on prend.

Que Microsoft et Sony se mettent à copier les contrôles (pas toujours précis...) de la Wii est une conséquence de leurs coûts de développement. Ils avaient déjà l'obligation de vendre toujours plus de jeux et la tendance était amorcée avant l'apparition de la diabolique wii. Là, ils tentent d'approcher justement les joueurs qui n'ont qu'une wii et qui n'ont pas acheté leurs consoles avec les manettes à 15 boutons.
Une fois le parc des nouveaux contrôles Natal et autres godes PS3 installés, il y a en effet de fortes chances qu'ils sortent des palettes de jeux "à la wii" et que les grosses productions de jeux s'adaptent à ces contrôles. Pour toucher plus de gens et amortir les coûts, toujours. On peut toutefois espérer qu'un Konami ou Epic sorte plein de jeux "casuals" pour gagner des sous et un vrai gros bien et dur de temps en temps. Ils sont dans une spirale dont ils peuvent difficilement sortir. Les hardcore gamers n'ont pas fini de pleurer sur le massacre de leurs précieuses licences "c'était mieux avant"©.

Est-ce que je vais devoir sauter comme un abruti sur mon canapé en agitant les bras pour pouvoir jouer à un jeu ? Il y a de bonnes chances, oui. Remarquez que personnellement je prends beaucoup de plaisir avec ma Wii à essayer de peindre sur Okami, par exemple. Bien intégré au concept du jeu, je ne vois pas pourquoi les nouveaux accessoires et contrôles tueraient le jeu vidéo. Un bon jeu, pour moi, c'est d'abord le concept, et ensuite l'enrobage. Regardez les Braid, Machinarium ou les Flower, par exemple. La créativité suffit encore à faire de bons jeux et à les vendre.
La Wii a d'une part permis d'aborder de nouveaux gameplays et d'autre part s'adresse à un public différent. Les constructeurs de matériel et les gros studios de développement sont les responsables de la déchéance. J'en ai marre d'entendre que Nintendo tue le jeu vidéo.

Voilà mon avis. Je me plante peut-être complètement. Si vous avez des arguments à faire valoir, n'hésitez pas un instant.

Bisous.

Edit : pour info j'ai un PC qui tourne bien, une Wii depuis 6 mois et une PS3 depuis quelques jours. Peu de jeux m'intéressent sur PS3 (moins que sur Wii, si si...), c'est surtout pour ses capacités multimédias que je l'ai prise. Et Wipeout. Et sinon, c'est Civ4 le meilleur jeu au monde, quoiqu'il arrive.
 
Skizomeuh
 Rédacteur Premium 
Admin 7783 msgs
Globalement du même avis que toi. Ta phrase "L'engouement même qu'il y a eu autour de la Wii rappelle à tous les gens dans le milieu que le principal attrait du jeu vidéo, c'est le plaisir qu'on prend." résume tout.

Le seul "défaut" de la Wii rapport au sujet c'est son succès et donc la vague d'éditeurs opportunistes sans talent/scrupule qu'elle a attiré.
 
Prodigy
THE Duke
Membre 6078 msgs
Nintendo a commencé par les Game & Watch, j'ai pas le souvenir que c'était très hardcore.

La Wii c'est amha le bouc émissaire de luxe du moment, voilà tout. Dois-je rappeler l'époque glorieuse du PC, des logiciels à la con type Adibou, des jeux d'aventure Cryo, ou des Sims, qui à l'époque était le Satan avant que Nintendo et ça gigotomote prennent le relai.

Faut toujours se trouver un con, alors aujourd'hui c'est le casual machin truc, un mec un peu flou dont on sait pas trop ce qu'il fait à part qu'on veut pas trop lui ressembler et que c'est un connard parce qu'il aime pas jouer à Arma II comme tous les vrais.

Il est interdit de s'amuser, tu es un con si tu ne joues pas au clavier souris nu dans le froid avec une main ficelée dans le dos, et tu ne mérites que le mépris et la condescendance de tes pairs - ceux-là même qui t'expliqueront ce que tu es censé aimer, ce qui est un vrai RPG ou pas, etc - si tu oses t'éclater à un FPS sur console ou un beat next gen. Salopard.

Sinon y'a des bons jeux partout, y compris sur Wii, y'a juste plus de gens qui jouent donc plus de studios qui se ruent vers la poule aux oeufs d'or en produisant de la merde qui n'a rien de casual (parce que casual ça voudrait dire intéressant et jouable, au minimum), c'est simplement de la merde.

J'ai même l'impression qu'il n'y a jamais eu autant de bons jeux, y compris de jeux juste "sympas" (on est pas obligé de jouer qu'aux GOTY et autre triple AAA), et que la mémoire sélective + la nostalgie embellissent salement les souvenirs. Comme on le disait avec toof sur la tribune l'autre jour à en écouter certains en 1998 les jeux duraient tous 400 heures, étaient tous super difficiles et révolutionnaires.

Encore une fois je crois pas que le jeu vidéo Fort Boyard date de la Wii ou de la DS, et que les studios aient attendu 2008 pour produire des daubes à licences.

Bref : non.

/my two cents
 
D-Kalck
Membre Factor
Membre 2575 msgs
Pour commencer, je suis pas d'accord avec la phrase "c'était mieux avant". Déjà, faudrait dire de quelle période vous parlez et aussi de quels jeux. Parce que si on parle de l'époque ou beaucoup de jeux étaient des adaptations de bornes d'arcades, je suis clairement pas d'accord, le gameplay était d'une pauvreté affligeante et se basait quasiment totalement sur le par coeur. Si vous parlez d'une autre époque ou alors d'un autre type de jeux, ben faut préciser.
Si tu dis que Civ IV est le meilleur jeu au monde, c'est que tu te contredis, ou qu'alors on a pas la même notion du "avant" (ou alors que t'es trop jeune...)
 
Mendoza
Membre Factor
Membre 433 msgs
"C'était mieux avant" en grande partie parce que comme le dit Prodigy, la mémoire est sélective. Il y a quelques séries qui déclinent toutefois indubitablement, genre les Sonic ou Sim City. Ceux qui résistent au passage du temps sont ceux qui ne tentent pas de se renouveller, ou très peu, comme les Mario.
Maintenant, il y a des travers que prennent le jeu vidéo que je n'approuve pas. "Tout va de mal en pis et ça ne fait que commencer" : les DLC quasi systématiques, les jeux de plus en plus faciles, l'auto-levelling, les continues infinis, l'aide à la visée pour compenser le manque de qualité des contrôleurs (précision et/ou vitesse), les aides masquées façon PoP, les portages ratés d'une plateforme à l'autre (argh le Star Wars Unleashed sur PC, quel scandale !), les jeux de plus en plus chers, la disparition progressive du jeu sur PC, etc. Je ne suis plus un hardcore gamers (je n'ai juste plus le temps) et ne suis pas un intégriste : un jeu présentant ces tares peut me plaire quand même si il propose un concept derrière créatif et ludique, que ce soit au niveau graphisme, gameplay, ou scénaristique. Encore une fois, j'apprécie énormément ma Wii.

En ce qui concerne mon jeu préféré j'aurais pu effectivement dire juste "le concept de Civ" vu que j'y joue depuis le premier, je crois. Le 4 avec beyond the sword est àmha juste parfait et est l'aboutissement d'années d'améliorations. Le Civ sur consoles inquiète la communauté des fans quant au futur 5 sur PC, vu les simplifications opérées. La version facebook ne nous rassure pas des masses non plus. Mais avant de dire "Civ, c'était mieux avant", je laisse le bénéfice du doute à Sid Meier et son studio qui ne me semblent pas concernés par ce que je disais plus haut sur les coûts et l'obligation de vendre plus.
 
Prodigy
THE Duke
Membre 6078 msgs
Y'avait des continues infinis sur les bornes d'arcades - fallait juste les payer.

Les prémices du DLC ?
 
D-Kalck
Membre Factor
Membre 2575 msgs
Mendoza a écrit :
Maintenant, il y a des travers que prennent le jeu vidéo que je n'approuve pas. "Tout va de mal en pis et ça ne fait que commencer" : les DLC quasi systématiques
Perso, ça dépend du DLC, y'a que les DLC dans le genre du mode Versus de RE qui pour moi sont du vrais foutage de gueule. Lost & Damned et Ballad of Gay Tony sont des DLC, et y'a pas grand monde qui trouvera à y redire. Donc, c'est comme tout y'a du bon et du mauvais.
Mendoza a écrit :
les jeux de plus en plus faciles, l'auto-levelling, les continues infinis
Le fait que tu utilises le mot "continue" est symptomatique de ce que je disais avant. Au temps des "continues", c'était des adaptations d'arcade ça impliquait plusieurs choses. Le jeu était dur (ben ouais, faut te faire cracher ton fric) c'était basé sur le die & retry, ces jeux, tu pouvais être le mec le plus skillé du monde, tu pouvais pas les finir à ton premier run. Et quand tu arrivais à les finir, tu te rendais compte qu'il fallait pas plus d'une demi heure. Alors ouais, fallait des jours pour en voir la fin, mais globalement, la durée de vie était conflée artificiellement.
Donc effectivement, aujourd'hui l'arcade ça existe quasiment plus, au lieu de faire des jeux plus dur, on a rajouté du contenu et forcément on a baissé la difficulté, puisque y'a de la durée de vie sans rendre le jeu impossible à finir.
Mendoza a écrit :
l'aide à la visée pour compenser le manque de qualité des contrôleurs (précision et/ou vitesse)
D'un autre côté, y'a eu une complexification des controles sur console avec l'arrivée de la 3D, du coté des joueurs c'est passé tout seul parceque ça a été progressif, mais pour quelqu'un qui passe à des controles 2D (genre pad SNES) à des controles 3D (genre pad PS360), ben faut s'y faire, parcequ'il y a les sticks analogiques, y'a la gestion des déplacements qui est séparé de la visée, etc.
Sinon, côté console, je pense pas que la qualité des controleurs a baissé, bien au contraire, alors que côté PC, c'est à peu près la même chose qu'a l'apparition de la souris.
Mendoza a écrit :
les aides masquées façon PoP
On peut dire tout ce qu'on veut sur PoP, mais l'absence de gameover, c'est juste reload automatique de la sauvegarde, ça évite de se faire chier à avoir une confirmation du genre "recommencer au dernier point de controle ?" et autre trucs du genre.
Mendoza a écrit :
les portages ratés d'une plateforme à l'autre (argh le Star Wars Unleashed sur PC, quel scandale !)
Je pense que c'est un peu le genre de truc qui a toujours existé.
Mendoza a écrit :
les jeux de plus en plus chers
Je dirais juste qu'à une époque les jeux sur cartouches coutaient la peau des fesses, et y'a pas besoin de s'y connaitre pour deviner qu'à l'époque, les jeux coutaient beaucoup moins à produire qu'aujourd'hui.
Mendoza a écrit :
la disparition progressive du jeu sur PC
En ce qui me concerne j'ai arrêté de jouer sur PC, parce que j'en avais marre de devoir changer de CG tous les ans pour pouvoir jouer TAF, et aussi parce que l'arrivée de la HD sur les consoles a combler une grosse partie du fossé qu'il y avait lors de la génération précédente.
 
Mendoza
Membre Factor
Membre 433 msgs
Bon on s'éloigne un peu du sujet initial mais je vais répondre à D-Kalck. On peut en effet penser que les jeux ne régressent pas et que donc du coup, un tel débat n'a même pas lieu d'être. En ce qui me concerne, je perçois presque au contraire un rayon de soleil avec les jeux sur internet ou PSN qui se recentrent sur le gameplay et le concept plutôt que sur des graphismes hallucinants. Je répète encore une fois qu'il y a des tas de jeux que j'adore en ce moment et, notamment grâce à la Wii, on a des tas de nouvelles idées sur les façons de jouer. J'attends avec impatience le nouveau Zelda, par exemple.

- Les deux DLC que tu cites, ce sont plus des extensions que du DLC comme je l'entendais. J'avais plutôt en tête les armures d'Oblivion, des cartes multijoueurs, etc. Tout est rapport de qualité/prix. J'approuve par contre le principe de la dématérialisation si ça aide à vendre des jeux moins chers.

- Je ne suis absolument pas un pro de l'arcade. Je n'avais pas assez d'argent de poche pour me le permettre ^^. Je cite l'exemple des continues infinis avec le new super mario wii en tête. Le jeu n'est déjà pas bien dur et il y a des saves régulières. Etait-il vraiment indispensable d'ajouter les continues infinis ? Je n'en suis pas persuadé. Là pour ne pas réussir à avancer dans le jeu, il faut avoir 6 ans comme mon neveu.

- Concernant l'auto-levelling j'ai en tête encore Oblivion où moi-même très bas niveau (3, de mémoire) je pouvais aller poutrer les méchants dans leur univers d'entrée de jeu. Tout l'aspect quête secondaire pour mieux apprécier l'univers et surtout faire progresser son perso a disparu. Je ne suis pas non plus persuadé du bien fondé de la chose. Fallout, pareil.

- Pour la visée, et là je reprends ces vieux cons de NoFrag, on a vu d'abord les FPS PC adaptés sur console XBOX et PS2, et c'était juste injouable, et quand les éditeurs se sont rendus compte que sur console, ça rapporte beaucoup plus, on a eu des portages dans le sens inverse, avec des jeux qui du coup sont bien trop faciles sur PC mais qui au moins sont jouables sur consoles. C'est déjà ça. Pour les vieux cons comme moi, c'est dommage, parce que je n'arriverai jamais à m'habituer au pad PS3 pour jouer à un FPS. La wiimote, par contre, j'adhère au principe pour la visée.

- Les portages : difficile à dire pour moi si ils ont toujours été ratés. Je ne connais pas assez la génération précédente de console pour me prononcer. Je jouais sur console à l'époque où quasiment tous les jeux étaient des exclusivités du constructeur. Les portages se sont développés à partir du moment où -encore eux- les coûts de développement ont exigé de vendre des jeux à tous les joueurs, quelque soit le support. Pour Star Wars Unleashed, le portage est juste honteux. Les duels contre les boss sont juste impossibles sans manette avec cette ****** de caméra.

- Sur le prix : là je n'ai pas retrouvé de grille de prix de l'époque sur les cartouches de jeux. Dans mon souvenir ça tournait autour de 300 francs, 400 pour les grosses pointures. Il faut voir aussi que les volumes écoulés par les éditeurs étaient bien moindres, le jeu vidéo ne se vendait pas encore autant.

- Pour les CG des PC, il faut en acheter une neuve à chaque sortie de génération de console, ça suffit pour les 5 années suivantes. Les portages quasi systématiques ont au moins eu cet intérêt...

Bref que les jeux régressent ou non, c'est évidemment discutable. Ca dépend des goûts. Mais ce n'est de toute façon pas à cause de Nintendo et la Wii...
 
D-Kalck
Membre Factor
Membre 2575 msgs
Mendoza a écrit :
- Les deux DLC que tu cites, ce sont plus des extensions que du DLC comme je l'entendais. J'avais plutôt en tête les armures d'Oblivion, des cartes multijoueurs, etc. Tout est rapport de qualité/prix.
Ce que tu as en tête, c'est bien, mais DLC, ça veut dire ce que ça veut dire.
Mendoza a écrit :
- Je ne suis absolument pas un pro de l'arcade. Je n'avais pas assez d'argent de poche pour me le permettre ^^. Je cite l'exemple des continues infinis avec le new super mario wii en tête. Le jeu n'est déjà pas bien dur et il y a des saves régulières. Etait-il vraiment indispensable d'ajouter les continues infinis ? Je n'en suis pas persuadé. Là pour ne pas réussir à avancer dans le jeu, il faut avoir 6 ans comme mon neveu.
Ben, en même temps, ça tombe bien, la Wii est faite pour lui.
Mendoza a écrit :
- Concernant l'auto-levelling j'ai en tête encore Oblivion où moi-même très bas niveau (3, de mémoire) je pouvais aller poutrer les méchants dans leur univers d'entrée de jeu. Tout l'aspect quête secondaire pour mieux apprécier l'univers et surtout faire progresser son perso a disparu. Je ne suis pas non plus persuadé du bien fondé de la chose. Fallout, pareil.
Encore une fois, tu parles de 2 cas (qui sont en plus développé par le même développeur), mais c'est pas Oblivion qui a inventé l'auto-leveling ou la difficulté qui s'adapte au joueur, faut arrêter de faire d'un cas une généralité.
Mendoza a écrit :
- Pour la visée, et là je reprends ces vieux cons de NoFrag, on a vu d'abord les FPS PC adaptés sur console XBOX et PS2, et c'était juste injouable, et quand les éditeurs se sont rendus compte que sur console, ça rapporte beaucoup plus, on a eu des portages dans le sens inverse, avec des jeux qui du coup sont bien trop faciles sur PC mais qui au moins sont jouables sur consoles. C'est déjà ça. Pour les vieux cons comme moi, c'est dommage, parce que je n'arriverai jamais à m'habituer au pad PS3 pour jouer à un FPS. La wiimote, par contre, j'adhère au principe pour la visée.
Moi aussi je pensais qu'un FPS au pad c'était merdique, résultat, tout mes derniers FPS je les ai fait sur PS3, et j'ai aimé.
Mendoza a écrit :
- Les portages : difficile à dire pour moi si ils ont toujours été ratés. Je ne connais pas assez la génération précédente de console pour me prononcer. Je jouais sur console à l'époque où quasiment tous les jeux étaient des exclusivités du constructeur. Les portages se sont développés à partir du moment où -encore eux- les coûts de développement ont exigé de vendre des jeux à tous les joueurs, quelque soit le support. Pour Star Wars Unleashed, le portage est juste honteux. Les duels contre les boss sont juste impossibles sans manette avec cette ****** de caméra.
J'ai jamais voulu dire qu'ils étaient toujours raté, ce que je veux dire, c'est qu'avant, y'avait aussi des portages pourris, que ce soit d'ordi vers console, entre consoles ou entre ordis.
Mendoza a écrit :
- Sur le prix : là je n'ai pas retrouvé de grille de prix de l'époque sur les cartouches de jeux. Dans mon souvenir ça tournait autour de 300 francs, 400 pour les grosses pointures. Il faut voir aussi que les volumes écoulés par les éditeurs étaient bien moindres, le jeu vidéo ne se vendait pas encore autant.
3~400 francs, c'était le prix des jeux sur CD sur cartouche, c'était bien plus cher, surtout les Nintendo.
Mendoza a écrit :
- Pour les CG des PC, il faut en acheter une neuve à chaque sortie de génération de console, ça suffit pour les 5 années suivantes. Les portages quasi systématiques ont au moins eu cet intérêt...
J'espère que t'es pas en train de dire qu'entre 1999 et 2005, y'avait pas besoin de changer sa CG et qu'on pouvait jouer TAF.
 
hohun
Membre Factor
Redac 4769 msgs
D-Kalck a écrit :
En ce qui me concerne j'ai arrêté de jouer sur PC, parce que j'en avais marre de devoir changer de CG tous les ans pour pouvoir jouer TAF, et aussi parce que l'arrivée de la HD sur les consoles a combler une grosse partie du fossé qu'il y avait lors de la génération précédente.

Troll, ça pour le coup c'était pire avant. Tu peux parfaitement jouer taf avec une carte d'il y a deux-trois ans, suivant qu'elle était haut de gamme ou pas. Parce que depuis crysis en 2007, on a pas vraiment eu de mastodontes qui ont fait avancer le bouzin.
 
D-Kalck
Membre Factor
Membre 2575 msgs
C'est pas un troll, ma carte a 4 ans, c'est une 7800GT, et quand j'ai "décidé" de laisser tomber le PC (c'est à dire à la sortie de cette génération de consoles), je suis désolé, mais on savait pas que les jeux PC allaient stagner.
 
Prodigy
THE Duke
Membre 6078 msgs
Mendoza a écrit :
Les deux DLC que tu cites, ce sont plus des extensions que du DLC comme je l'entendais. J'avais plutôt en tête les armures d'Oblivion, des cartes multijoueurs, etc. Tout est rapport de qualité/prix. J'approuve par contre le principe de la dématérialisation si ça aide à vendre des jeux moins chers.


On prend toujours ces exemples là pour faire une espèce de généralisation DLC = arnaque.

Or des exemples de bons DLC y'en a des tas, et pas seulement les deux add-ons pour GTA. S'agit comme d'habitude de savoir quoi acheter et de réfléchir un minimum, et si la tendance est effectivement à l'entubage chez certains c'est ni nouveau ni spécifique aux DLC (mais bon c'est la grande cause 20092010 ©, ce qui me fait un peu marrer perso mais passons).

C'est comme si on disait tous les jeux vidéos sont merdiques parce que y'a Bienvenue chez les Cht'is et Secret Story le jeu, qui sont des merdes que certaines personnes achètent, hélas.
 
kakek
Membre Factor
Membre 923 msgs
Les DLC :
finallement, pour l'instant il n'y a pas eu de dérive affreuse. On a tous trés peur du premier qui osera carrément retirer le dernier niveau de son jeu a 70 euros, pour le vendre en DLC a 20 euros derriere. Mais pour l'instant personne ne l'a encore fait, me semble il. On a soit des DLC ridicules, mais completement dispensables. Soit des vrais addons. Je n'ai pas encore eu la sensation d'avoir des jeux de base vraimment incomplets sans leur DLC. (Quoique, PoP...) D'ailleurs, je n'ai jamais acheté aucun DLC et aucun ne me manque.
Ce qui fait chier, c'est qu'on sent quand même bien que les editeur tatent le terrain, et voient jusqu'ou il peuvent enfoncer le truc avant qu'on arrête de payer. Et si ca passe, on le verra tôt ou tard, le jeu vendu a la découpe.

Sinon, il y a quand même un truc qui fait chier avec la Wii, c'est le fait qu'a cause d'elle on vas avoir Natal. Lire les news de cette semaine pour voir en quoi c'est chiant. En résumé, on a un risque de voir arriver des jeux Xbox 15% plus moche, pour economiser de la ressource pour faire fonctionnner un gimick de merde. Et crosoft qui poussera tant qu'il peuvent pour que ce soit intégrer dans un max de jeux.
 
Skizomeuh
 Rédacteur Premium 
Admin 7783 msgs
En venir à dire que c'est la faute de Nintendo c'est un comble ! Et après ? Si la HD n'est pas plus populaire que ça au Japon c'est à cause de la DS ?
 
__MaX__
David Croquette
Admin 3803 msgs
Les joueurs sont de vastes égoïstes surtout... ont étaient tous bien tranquilles à jouer et spammer les levels du jeu X ou Y jusqu'à ce que l'on se fasse laminer sur Guitar Hero par sa soeur qui y joue un peu trop depuis 3 mois.

D'un côté je m'en branle du public de la Wii et des titres qui sortent dessus, si cela convient à un public, tant mieux ; je n'entre que rarement dans les cases d'un titre Wii qui "me convient". Après des jeux casual il y en a sur toutes les plateformes.

J'aime beaucoup ce que disait Prodigy un peu plus haut... si on prend une partie de la communauté NF, se faire un titre sur console c'est catalogué direct dans le casual... mais bon, claquer un DMC, Bayonetta ou Bionic Commando en hardcore c'est loin d'être casual. C'est qu'une question de goûts et de préférence pas de support.

Il y aura toujours des jeux visant un certain public, que ce soit sur les supports à controleurs bizarres ou sur les console "classiques"... je ne me fais pas de soucis. Il suffit de voir MW2 qui a explosé tous les chiffres de vente. La wii pête les scores sur le cumul, pas sur UN titre comme l'a fait CoD.
 
Prodigy
THE Duke
Membre 6078 msgs
Clair que j'aimerais bien voir certaines grandes gueules finir Mega Man 9.
 
__MaX__
David Croquette
Admin 3803 msgs
Clair... nu dans le froid avec une main ficelée dans le dos et en utilisant que les muscles occulaires pour presser les boutons du pad :]
 
GrOCam
Membre Factor
Membre 671 msgs
Megaman 9 faut le finir mais sans utiliser ses items de merde genre un truc pour pas se faire tuer par les piques, regenerer sa vie pendant le fight avec les boss.

Bref tout ce qui faisait la difficulté des anciens megamans passée a la trappe avec cette "shop" de merde pour kikoolols qui veulent se faire des frissons en leur faisant croire qu'ils jouent a un jeu difficile.
 
meduz'
Membre Factor
Membre 1197 msgs
Mendoza a écrit :
Je cite l'exemple des continues infinis avec le new super mario wii en tête. Le jeu n'est déjà pas bien dur et il y a des saves régulières.
NSMBW est plus facile que Super Mario World 1 et 2 (SNES) mais plus difficile que Super Mario Bros. 1, 2 et 3 (NES). À l'époque, les vies pleuvaient déjà, j'avais pas 10 ans et j'enchainais plutôt bien les niveaux. Depuis, je les ai refaits plusieurs fois (notamment avec Super Mario All Stars sur SNES et avec les rééditions GBA) et j'ai pas trop de souvenir d'un écran Game Over.

NSMBW est vraiment très bien dosé du début à la fin, à la difficulté progressive et au challenge bien présent pour qui veut trouver toutes les pièces-étoile. Je m'étendrai pas dessus, mais c'est que du bonheur.

Pour revenir au sujet, je doute que le succès de la Wii soit la cause de quoi que ce soit quand on voit que les top sellers, quelle que soit la plate-forme, sont des jeux de gamers à quelques exceptions près toujours signées Nintendo (Wii Fit, Brain Training en tête). Et le nouveau public risque très peu d'acheter plus d'un soft de fitness ou plus d'un soft d'entretien du cerveau tandis que le joueur au sens où nous l'entendons, qu'il soit casu ou pas, achètera pas qu'un seul RPG ou un seul FPS. On sait très bien que les bouses trouveront acheteurs tant que les gens seront cons et achèteront les yeux fermés parce qu'il y a une licence connue derrière (on peut pas éduquer les gens à s'intéresser à ce qu'ils achètent). On reproche jamais au fans de foot d'acheter chaque année un FIFA ou un PES qui a à peine changé. Si les développeurs demain se ruaient tous sur de l'argent facile, 3/4 se casseraient les dents.

La Wii a élargi le marché tout comme la DS et la PlayStation l'ont fait en leur temps. Ça n'a pas empêché ces deux dernières d'avoir un paquet de jeux gamers (la DS particulièrement, c'est un nombre d'excellents jeux faramineux) et un paquet de daubes infâmes. La Wii, c'est pareil : même si le troll y est facile, ça n'empêche pas la console d'être dotée de très bons jeux (le troll facile étant de faire abstraction de ces bons jeux pour pointer du doigt les Chti's Léa Passion et dire « c sa la wii »). Quelque part, Microsoft et Sony sont quasi obligés de suivre la voie empruntée par Nintendo avec la Wiimote pour élargir les ventes, mais de là à y voir le schéma similaire à la Wii en termes de ventes, faut pas rêver. À l'époque du succès de la PlayStation, ceux qui n'y connaissaient rien en jeux ne disait pas « une console » mais « une PlayStation », et pourtant Nintendo sortait de dix ans de succès et il y avait encore l'excellente Nintendo 64 qui était là (mais au succès hélas mitigé) mais qui passait inaperçue parce que tout le monde (le public qui n'y connait rien) voulait une PlayStation. Aujourd'hui, c'est la même chose avec la Wii : les incultes ne disent plus « une console » mais « une Wii » et c'est pas Natal ou le Motion machin de Sony qui vont y changer quelque chose. Et ces accessoires ont franchement intérêt à servir des jeux pour gamers s'ils veulent ressortir du lot au moins parmi les joueurs, qui resteront de loin majoritaires sur PS360.

Pour l'histoire du DLC, y'a déjà à l'heure actuelle des jeux qui comportent les DLC vendus quelques semaines après leur sortie sur le Web. Je sais plus où j'avais lu un article à ce sujet, mais il y a plusieurs exemples de maps dont le DLC pèse trois fois rien (genre quelques Ko) et dont l'achat sert uniquement à les rendre accessible sur le jeu acheté. C'est juste des pratiques commerciales de sacs de merde et c'est désolant de voir ça. Même Megaman 9 (excellent kif), le prix du jeu augmente de plus de 50% en chopant tous les DLC, c'est vraiment n'importe quoi et ça me pompe de pas y avoir accès dès l'achat du jeu. Encore si le jeu était pourri, je m'en contrefoutrais, mais pour un jeu de cette qualité, ça plombe de subir cette logique financière et j'en suis réduit à limiter le contenu de mon jeu car je ne veux pas contribuer à ce système dégueulasse.

Comme le dit Prodigy, c'était pas mieux avant, c'était juste différent et grandement embelli par les souvenirs. Et en grand nostalgique de mon enfance et de mon adolescence (pas que pour les jeux vidéo), ça me pompe de le reconnaitre :(.
 
GrOCam
Membre Factor
Membre 671 msgs
Je sais pas la je decouvre super ghouls and ghosts et contra 3, et j'avoue que merde c'est du fun et barre a deux et j'y jouais pas a l'epoque.

Faut savoir etablir une sorte d'intemporalité dans le rapport avec le jeu video.

C'etait different, mieux, plus libre au niveau de la creativité et y a un moyen simple de le demontrer, et je l'ai lu plusieurs fois et ca provenait pas de vieux reactionnaires passeistes comme votre serviteur (c) Prodigy.

En gros ca dit que maintenant que les enjeux financiers et le cout de developpement ont monté en fleche, ce qui fait qu'on ose moins des concepts un peu particuliers ou des titres difficile d'accès, il faut le reconnaitre bon sang
 
Vous devez être connecté pour pouvoir participer à la discussion.
Cliquez ici pour vous connecter ou vous inscrire.

Règles à suivre

Écrire dans un français correct et lisible : ni phonétique, ni style SMS. Le warez et les incitations au piratage sont interdits. La pornographie est interdite. Le racisme et les incitations au racisme sont interdits. L'agressivité envers d'autres membres, les menaces, le dénigrement systématique sont interdits. Éviter les messages inutiles

 
Rechercher sur Factornews