Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 

Forums

1
C'est l'heure du bilan pour Kickstarter
M0rb
Prof de math
Redac 2690 msgs
La fine fleur des analystes de Factor l'avait pressenti : la mode des Kickstarters s'essouffle dans le jeu vidéo. C'est certainement alerté par les commentaires éclairés de nos lecteurs que Ico Partners s'en est allé de son analyse.

En extrapolant les résultats du premier semestre 2014 on prévoit une baisse de 20% du nombre de projets Kickstarter menés à terme, ainsi qu'une baisse de 55% des sommes investies.
Un peu moins de projets, beaucoup moins d'argent, mais que s'est-il passé ?

Toujours selon ICO partners, une des raisons serait que les gros projets seraient déjà passés (Pillars of Eternity, Wasteland 2, Torment, Mighty Number 9 etc...). 21 projets ont dépassé les 500K$ en 2013, contre seulement 3 en 2014 (Kingdom Come: Deliverance, Amplitude et Unsung Story)

L'effet de nouveauté et la haine latente du joueur pour les gros éditeurs qui ont motivé les débuts sont depuis retombés, et avec les premiers projets livrés viennent les premières déceptions (délais, bugs, contenu amputé) et les premiers échecs (Ouya, Clang, Yogscast).

Enfin la concurrence fait rage notamment avec l'alpha funding / early access qui propose un modèle plus accessible techniquement et financièrement, moins risqué et avec une période de funding non limitée à 35 jours.

Kickstarter reste malgré tout une plateforme de choix pour les projets de moyenne à grande envergure et gageons qu'après une année de ruée vers l'or le modèle trouve tranquillement sa maturité. Les premiers projets arrivés à terme (Wasteland 2, Planetary Anihilation), la seconde vague s'amorce (Human Resources en tête) et on saura vite si les studios ont réussi à garder la confiance et l'intérêt des backers ou si le soufflé est bel et bien retombé.

Lire la suite sur le site : C'est l'heure du bilan pour Kickstarter.
 
Ash_______
Membre Factor
Membre 1306 msgs
La liste des échecs est gentille.

Ce que je retiens de KS par rapport aux jeux que je suivais un minimum (j'ai rien backé) ce sont des jeux toujours très décevants.

Et si j'étends aux Early Access comme Assetto Corsa ou Crowdfunding comme Project Cars où j'ai filé 45€ chacun, j'ai un anus bien élargi. On te fait croire que la communauté va avoir son mot à dire mais même quand la majorité de la commu gueule contre des énormités ou réclame une feature indispensable, les devs en ont rien_à_foutre et balancent des salades.

On peut critiquer la présence d'éditeurs oppressants dans le JV mais c'est un mal pour un bien, ça oblige les devs à tenir un cap, dans ses projets financés par des millions de personnes, il n'y a aucune voix dissidente pour taper du poing sur la table.
 
noir_desir
Membre Factor
Membre 1753 msgs
Pour ma part, j'ai kickstarté pour torment (du coup j'ai eu gratos wastleland), et divinity l'un n'est pas sorti, l'autre est plutôt bien.
Et le cadeau wastleland a besoin semble t-il d'un coup de polish pour la vf sinon c'est cool
 
The Real Phoenix
Membre Factor
Membre 764 msgs
Pour ma part j'ai backé pas mal de projets, j'attends qu'ils sortent et je verrai pour rebacker des projets.
 
M0rb
Prof de math
Redac 2690 msgs
Mention spéciale pour les petits malins inXile et Occulus qui n'ont pas attendu de savoir si ça durerait en relançant direct un kickstarter / se vendant au plus offrant.
 
Ash_______
Membre Factor
Membre 1306 msgs
Disons que les KS comme l'oculus, t'as surtout l'impression de passer une commande sur le web vu que tu reçois un proto plus que d'aider un projet.

Le même KS sans envoi de proto, je ne dirais pas que ça aurait fait un flop mais c'est évident que le succès aurait été différent.

Les KS qui offre une carotte immédiate ont rapidement du succès (next car game par exemple, pcars pour le crowndfunding).
 
Le vertueux
J'aime les films de karaté
Redac 4738 msgs
Je n'ai pas backé depuis un bail parce qu'il n'y a rien qui m’intéresse. Je pense qu'en ce moment il n'y a pas grand chose d'original ou d'ambitieux. Toujours pas vu de simu de karaté par exemple.
 
allensan
Membre Factor
Membre 204 msgs
J'ai backé plus de 40 projets
Pour le moment 7 (wasteland2, divinity, Pa, FTL, 7 days to die, Zero suit gravity, planet explorer) sont sorties et 1 seule déception (Stomping lands)
J'aime beaucoup se système car il permet a des jeux qui ne pourrait pas exister autrement d'exister.
FTL , magicite, Crea , Stonehearth , washermill et plein d autre ne pourrait exister sans cela. Et ça serait vraiment une perte , FTL a été un des mes 3 jeux préféré de 2012 , Magicité j'arrette pas d'y jouer.

La baisse de KS était a prévoir, mais c'est vraiment plus dus au faite que KS a fait peur aux éditeurs.
Il y a des jeux qui sont signés chez les éditeurs qui ne l'aurait pas été il y a quelques temps, mais le fait de laisser les devs devenir leur propre éditeurs grace a des subventionnement comme KS , a changer leur état d'esprits.

Enfin je notterait ma déception concernant human ressources, les dev en demandes 1 250 000 pour le KS, autant pour PA c'était logique ils venaient de monté l'équipe et ils avaient aucune rentré d'argent. Mais la avec PA qui marche bien , ils auraient pus limiter le financement à sa moitié comme l'avait fait Larian pour divinity. ça m'a pas empéché de backé mais beaucoup moin que sur PA .
 
C'est l'heure du bilan pour Kickstarter
1

Règles à suivre

Écrire dans un français correct et lisible : ni phonétique, ni style SMS. Le warez et les incitations au piratage sont interdits. La pornographie est interdite. Le racisme et les incitations au racisme sont interdits. L'agressivité envers d'autres membres, les menaces, le dénigrement systématique sont interdits. Éviter les messages inutiles

 
Rechercher sur Factornews