Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 

Forums

Bernard Depierre, Lionnel Luca et Jacques Remiller
Groove_Salad
Membre Factor
Membre 353 msgs
On ne doit pas rigoler tous les jours chez Ubisoft ...
 
Doudou
Membre Factor
Membre 116 msgs
 
Akshell
Pedobear à poil roux
Membre 4167 msgs
oui on sait, et le député en question a commencé à retiré partiellement ses propos. on va faire une nouvelle news.
 
garmalnac
Membre Factor
Membre 75 msgs
Ce qui me frappe dans cette news c'est à quel point les jeux vidéos sont en marge des autres médias (cinéma, littérature) du point de vue la perception et du débat public.
Ce genre de proposition appliquée au cinéma ou a la littérature déclencherait les fureurs des médias et milieux intellectuels, et l'instigateur du projet de censure aurait vite fait de s'excuser.

Je veux dire, comment croyez-vous que le public réagirait si un député proposait une loi de censure sur les films violants en expliquant que n'importe quel bambin peut se procurer Deliverance, un film porno gay se passant dans les bois, et que ça détruit notre jeunesse, transformant tout le monde en violeur gay des sous-bois.

Mais non, quand on parle déforme, accable et dénigre le jeu vidéo, ça passe.
 
Akshell
Pedobear à poil roux
Membre 4167 msgs
Tu as oublié zoophile, c'est une dimension importante, le cri du cochon, dans la séquence.

Oui le jeu vidéo par son statut bâtard à la fois d'industrie technologique et artistique mal défini et sa jeunesse en font la cible des esprits les plus étroits, presque autant qu'Internet.
 
Yse
Membre Factor
Membre 113 msgs
Je suis un enfant nourris au club dorothé, ken le survivant, dbz, chevalier du zodiaque (comme beaucoup surement ici). Et je crois pas qu'on soit devenu pour autant psychopates! Des fois même, je me demande si ça nous a pas fait prendre du recul par rapport à la violence même... Par contre, un enfant d'aujourd'hui qu'on drogue à Bob l'éponge pendant sa tendre enfance et qui tombe sur du GTA à son adolescence, je me demande si ça à pas son impact... :|
 
da_hooligan
fo sucer !
Membre 458 msgs
Akshell a écrit :
oui on sait, et le député en question a commencé à retiré partiellement ses propos. on va faire une nouvelle news.


le député retire ses propos, mais ça personne ne va en parler sur LCI ou sur TF1.

le mec arrive en ne maitrisant pas son sujet, puis il touche une large parti de la population avec un ramassi de connerie en passant à la télé, puis après s'excuse en privé pour eviter de passer pour un con, et surtout pour que LCI ne passe pas pour des incompétents pour avoir donné du temps d'antenne à un irresponsable

Conclusion : le mal est fait au niveau de l'opinion

Conclusion perso : le jeu vidéo ne rend pas violent, les politiques et les journaleux oui
 
ClémentXVII
Membre Factor
Redac 2722 msgs
Bon, je vous laisse, j'ai quelques pochettes de silicones à gober suite à l'annonce du retard de la sortie du jeu Mort ou Vif.

Rien de nouveau sous le soleil quoi...
 
Groove_Salad
Membre Factor
Membre 353 msgs
Yse a écrit :
Je suis un enfant nourris au club dorothé, ken le survivant, dbz, chevalier du zodiaque (comme beaucoup surement ici).
Pas fou non ? Alors ça, au niveau de l'éducation je pense que ça devrait donner une bonne grosse génération de crétins d'ici deux ou trois ans ...
 
Reblochon
Membre Factor
Membre 1119 msgs
Jeux vidéos: le cerveau des ados est affecté

AFP, 29 novembre 2006

Les jeux vidéo violents stimulent chez les adolescents l'activité des régions du cerveau liées aux émotions et réduisent les réponses des zones où siègent le raisonnement et le contrôle de soi, selon une étude publiée mardi aux Etats-Unis.


Les jeux vidéo néfastes pour la croissance

Agence France-Presse, 20 novembre 2006

La télévision, les ordinateurs et les jeux électroniques jouent un rôle néfaste pour les enfants en croissance, selon une étude italienne portant sur des sujets de 12 à 14 ans présentée devant le congrès de la Société de biométrie humaine, organisé à Paris.


Jusqu'où s'arreteront-ils ?
 
Anahkiasen
Membre Factor
Membre 1062 msgs
Il y a quelques années ils disaient que "selon une étude" les jeux-vidéos rendaient intelligents.
Dans un an ils vous refaire une étude qui dira que les jeux-vidéos rendent impuissants. Sans doute.
 
hohun
Membre Factor
Redac 4716 msgs
Reblochon a écrit :


(quotes)

Jusqu'où s'arreteront-ils ?


Bon je pense que je vais me réorienter vers un métier de chercheur, je crois qu'on peut pas trouver mieux dans le domaine de la masturbation de couilles de mouche. Et payé, me communique-t-on ? Mais merde je crois que je viens de trouver et le métier idéal et la vraie signification de la "fuite des cerveaux" !
 
faust
Membre Factor
Membre 295 msgs
Si au moins seulement un jeu comme le décrit faussement ce Mr pour RoR existait ... Même les jeu les plus violents restent dans le politiquement correct. Enfin, en tout cas pour ma part je ne trouve pas les jeux vidéo assez violent. Ca aurait meme tendance à décroitre.
 
Reblochon
Membre Factor
Membre 1119 msgs
J'aimerai quand meme faire une difference entre la violence gratuite et l'autre. Parce qu'il y a la mauvaise violence avec des tas morts et la bonne avec des ... tas de morts.

Enfin, tout ca pour dire que des morts dans un jeu de guerre ou sur Mars parce qu'une porte a ete ouverte avec l'enfer, je peux le comprendre et je ne trouve pas cela malsain, mais des morts dans une ecole (meme si il n'y a pas encore de jeux comme cela) ou des morts dans les endroits qui pourraient ressembler à notre milieu de vie ... c'est parfois limite. Tout est un probleme d'indentification.

Pour ceux ayant connu le club dorothe (par exemple albator, c'est hyper violent et sadique), il n'y avait pas les memes valeurs transmises à l'enfant à l'epoque. Quand on faisait une connerie dans le patelin et que le cantonnier nous chopait, on se prenait une branlée. Et rentré à la maison, si le paternel l'apprenait, on avait le droit à une deuxieme couche. Le lundi suivant si l'instit en avait eu bruit, on risquait de se faire encore ramasser. Aujourd'hui, c'est tout juste si il ne faut pas s'excuser aupres de l'enfant et des parents. Alors comparont ce qui est comparable.

Je ne veux pas dire que toutes les etudes ne sont qu'un ramassis de connerie (bien que). Hohun a bien raison en qualifiant ce metier (chercheur) de repaire de branleurs. C'est un peu comme les philosophe pour la literrature (je ne vous citerais pas les grands nom de la philo francaise hein ! On risquerait de se tordre de rire). Mais bon, comme dans tout, il y a toujours une petite part de verité quelque part.

Alors sans transformer les enfants en monstre, les jeux video peuvent tout à fait faire perdre les quelques maigres reperes qui restent chez certains jeunes en proie à l'abandon quant au suivit de l'education, tant parental que scolaire. Ils peuvent aussi faire perdre le peu d'empathie present chez certains derangés du bulbe. Ils peuvent chambouler l'ordre des valeurs sociales; ordres qui permet à tout le monde de cohabiter dans un semblant de respect et d'avoir un minumum de sens de la courtoisie envers son prochain.

Bon alors sans interdire les jeux, ca ne serait pas mal de sensiblliser les connards de parents pour qu'ils s'occupent un peu des gamins qu'ils ont chiés.

Et oui, avoir un enfant, c'est un peu plus compliqué que de tirer un coup un soir puis d'acheter une console dès que le gamin est en age de tenir un pad, pour avoir la paix !
 
Yse
Membre Factor
Membre 113 msgs
Groove_Salad a écrit :
Pas fou non ? Alors ça, au niveau de l'éducation je pense que ça devrait donner une bonne grosse génération de crétins d'ici deux ou trois ans ...

C'est vrai, Bob l'éponge, les Razmocket et d'autre sont d'un niveau éducatif et philosophique bien au dessus ^^
Sans rire, d'une manière générale, je suis un peu d'accord avec Reblochon, maintenant quand un enfant fait une connerie, il faut presque lui dire pardon... Si on prend l'exemple de l'école, les instit ne peuvent presque plus engueler un enfant. Et à la maison, les parents sont presque aussi impuissant. Donc forcément, ben les gosses en grandissant se croit tous permis. Dont, bruler des bus, agresser les passants, etc.
C'est dès le plus jeune age que les limites doivent être donné, et on ne ne donne pas le pouvoir aux personnes qui donne 50% de l'éducation à un gosse de lui imposer des limites... Les instit... Faut pas s'étonner! Je ne dis pas qu'il faut revenir aux coups de règle sur les doigts et au martinet (bien que pour certains...). J'ai une amie instit, elle craint de gueuler trop fort sur ses élèves de peur d'être attaquée en justice. Il lui arrive que des parents vienne la voir pour qu'elle retire la punition (justifiée) à leur petit chérubin :| HALTE AU SKETCH!
 
Bernard Depierre, Lionnel Luca et Jacques Remiller

Règles à suivre

Écrire dans un français correct et lisible : ni phonétique, ni style SMS. Le warez et les incitations au piratage sont interdits. La pornographie est interdite. Le racisme et les incitations au racisme sont interdits. L'agressivité envers d'autres membres, les menaces, le dénigrement systématique sont interdits. Éviter les messages inutiles

 
Rechercher sur Factornews