Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
ARTICLE

[MAJ] : Acheter un PC en 2019. Ou plutôt en 2020

CBL par CBL,  email  @CBL_Factor
 
Votre i5-2500K et votre GeForce GTX 680 ont fait leur temps et vous songez à acheter une nouvelle tour ou un PC portable à la pointe de la technologie. Seul problème : le monde du hardware est un joyeux bordel et vous ne savez pas par où commencer. Voici donc un petit article sur les tendances du moment. (Article mis à jour le 7 Juillet avec les benchmarks des nouvelles puces AMD)
Côté processeurs, la troisième génération de processeurs Ryzen fondé sur l'architecture Zen 2 vient de sortir et fait très mal. Selon les benchmarks, les puces haut de gamme Ryzen 7 3700X et Ryzen 9 3900X offrent des performances similaires pour les jeux et supérieures pour les applications professionnelles à leur contrepartie chez Intel tout en étant vendues bien moins cher et en consommant nettement moins d'énergie. Il faut dire que les puces Zen 2 sont gravées en 7nm tandis que les puces Intel sont toujours gravées en 14nm et reposent sur l'architecture Skylake sorti il y a bientôt 4 ans. Vendu $199, le Ryzen 5 3600 fait aussi des petits miracles et va rapidement devenir le chouchou des joueurs ayant un budget restraint.  A noter que toutes puces Ryzen sont overclockables et sont vendues avec un ventilo histoire de sauver quelques dizaines d'euros. 

La réponse d'Intel arrivera prochainement sous forme des processeurs Ice Lake qui utiliseront la toute nouvelle architecture Sunny Cove. Ils seront gravés en 10nm et traiteront 18% plus d'instructions par cycle d'horloge que les puces Skylake. L'intégration de Thunderbolt 3 et du Wi-Fi 6 sera fait au coeur du CPU. Au passage, le GPU intégré des puces Intel connaitra aussi un gros coup de boost vu que la Gen 11 (ou Intel Graphics 9xx) devrait cracher 1 TFLOPS. N'espérez pas jouer aux gros jeux tout à fond mais les jeux calibrés e-sport (CS:Go, Apex Legends...) devraient tourner en 1080p sans trop de soucis. Les premiers CPUs Ice Lake seront des puces basse consommation pour les ultrabooks qui arriveront à la fin de l'année tandis que le reste sortira courant 2020.



Pour la RAM, la DDR4 peut taper du 64 Go/s en utilisant 4 canaux et approcher des 98 Go/s en utilisant 6 canaux (six barettes de ram identiques si votre CPU/carte mère le supporte). Ni AMD ni Intel ne semblent pressés d'annoncer le support de la future DDR5. AMD et Nvidia utilise même un autre type de mémoire, la HBM, dans leurs GPUs haut de gamme et/ou professionnels. Vu sa complexité d'assemblage et son coût, il y a peu de chance de la voir arriver dans des PCs grand public. En clair, la DDR4 va dominer encore quelques temps.

Une des nouveautés de l'architecture Zen 2 est le support du PCI Express 4.0. Cette nouvelle version du PCI Express double la bande passante offerte par le PCI Express 3.0 tout en étant rétrocompatible en offrant 64 Go/s sur du 16x. L'intêret est simple : sur les cartes mères/processeurs grand public, le nombre de lignes PCI Express est limité. Du coup, offrir le double de bande passante par ligne permet de coller plus de périphériques sans ralentir l'ensemble. On pense aux cartes graphiques mais le stockage est aussi super important. Les SSD modernes n'utilisent plus l'interface SATA et passent directement en PCI Express. Gigabyte va bientôt vendre des SSD PCI Express 4.0 qui crachent du 5 Go/s et a démontré qu'ils pouvaient monter à 15 Go/s. Et oui le PCI Express 5.0 a déjà été annoncé mais c'est une autre histoire.



Le Thunderbolt 3 est une interface fascinante qui a fait son apparition sur les PC portables récents à commencer par les MacBooks. Elle utilise la connectique USB-C. Attention : tous les ports USB-C ne supportent pas Thunderbolt 3. Un général un petit éclair à côté du port USB-C signifie le support de Thunderbolt 3 mais ce n'est pas toujours le cas donc regardez bien la doc. Le Thunderbolt 3 envoie du 5 Go/s et est extrêmement modulaire vu qu'elle peut transporter toutes sortes de signaux : USB 3.1, vidéo (deux écrans 4K@60Hz), PCIe 3.0 4x et même le courant ! En action c'est assez dingue : le même port qui sert à charger la bécane peut aussi recevoir un adaptateur pour brancher tout plein de choses : Ethernet, USB, HDMI... Encore plus fort : on peut brancher une carte graphique externe en Thunderbolt 3. Les perfs ne sont pas aussi bonnes que si elle était dans la bécane mais cela permet de ne pas faire des compromis quand on prend un PC portable : on utilise le GPU intégré en déplacement et le GPU externe dédié à la maison.

La nouvelle génération de Wi-Fi arrive aussi. 802.11ax est son nom technique mais la Wi-Fi Alliance a décidé de renommer les différents protocoles. 801.11ax s'appellera donc Wi-Fi 6 et succède à 802.11ac (Wi-Fi 5), 802.11n (Wi-Fi 4), 802.11g (Wi-Fi 3), 802.11a (Wi-Fi 2) et 802.11b (Wi-Fi 1). Le chiffre apparaitra sur vos appareils au dessus de l'icone Wi-Fi pour vous dire quel protocole vous utilisez. C'est bien pensé et le groupe USB devrait en prendre de la graine. Le Wi-Fi 6 est conçu comme une évolution du 5 en offrant des débits quatre fois plus élevés et une latence réduite de 75%. L'idée est aussi de proposer des connexions plus stables même dans des lieux publics grâce à des techniques empruntées aux réseaux cellulaires. Au niveau sécurité, le Wi-Fi 6 apporte aussi le WPA3 qui devrait protéger encore mieux votre réseau personnel même si vous avez un mot de passe pourri et qui devrait aussi empêcher de piquer les données des autres sur un réseau Wi-Fi public.



Côté cartes graphiques, la révolution ray-tracing annoncée n'a pas encore eu lieu. Le nombre de jeux supportant les effets RTX est marginal et activer ces derniers signifie renoncer à monter en résolution ou à taper les 60 FPS. La future génération de cartes Nvidia (Ampere) devrait arriver en 2020 et devrait améliorer les performances, notamment avec le passage à la gravure en 7 nm (contre 12 nm actuellement). AMD de son côté songe à supporter le ray-tracing mais sans utiliser de matos dédié. Les calculs ray-tracing seront principalement traités par les stream processors comme le reste.

AMD vient aussi de sortir ses nouvelles cartes graphiques et les benchmarks sont sans appel : la Radeon RX 5700 propose des performances supérieures à la RTX 2060 tout en étant vendu le même prix et la Radeon RX 5700 XT offre des performances légèrement inférieures à la RTX 2070 Super mais est vendue $100 moins cher. On attend maintenant la réponse d'Nvidia mais un autre concurrent arrive bientôt dans la course : Intel. Le constructeur devrait lancer en 2020 leur ligne de GPUs dédiés. Elle s'appellera Xe et c'est à peu près tout ce qu'on sait pour l'instant.

Il est aussi important de prévoir dans votre budget quelques centaines d'euros pour un écran vraiment chouette. C'est un peu triste de lâcher 1500 euros dans une nouvelle tour pour afficher les jeux dans votre moniteur d'il y a six ans. Au niveau résolution, on recommande ce qui suit:
-jusqu'à 24" : 1080p
-25"-30" : 1440p
-32" et au delà : 4K. Le 4K est peut être un poil abusé pour cette taille mais rend l'anti-aliasing presque facultatif.
On recommande aussi fortement de prendre une dalle ayant un temps de réponse de moins de 5ms, pouvant raffraichir à au moins 120Hz et supportant le G-Sync. Quant au débat 16:9 ou 21:9, c'est à vous de décider. Si le HDR vous branche, assurez-vous que l'écran soit certifié DisplayHDR 600 au minimum. On déconseille par contre les écrans OLEDs qui sont encore trop chers et qui ont des soucis de fiabilité dus à la technologie.



Puisqu'on parle de budget, on recommande de toujours prendre du haut de gamme. La GTX 780 Ti par exemple sortie il y a près de 6 ans fait tourner les titres modernes sans broncher. Il vaut mieux faire l'impasse sur des choses superflues et facilement améliorables si votre budget est limité : par exemple, prenez 16 Go de RAM et un SSD de 500 Go pour commencer quitte à en rajouter plus tard. Par contre ne faites jamais d'économies quand il s'agit de l'alim.
La morale de cette histoire c'est qu'attendre 2020 est probablement plus sage si vous comptez acheter un nouveau PC, surtout qu'on en saura alors plus à sur les specs de la Playstation 5 et du Project Scarlett (le nom de code de la Xbox 4 avant que Microsoft ne trouve un nom idiot). On sait que Zen 2, Navi et SSD en seront les pierres angulaires mais avoir les specs complètes pour savoir ce que les futures bécanes ont dans le ventre en matière de performances est important afin d'acheter un PC qui pourra faire tourner les portages de jeux console. Ceci étant dit, si vous prenez du matos haut de gamme, il y a de fortes chances qu'il fasse tourner tous les jeux sans broncher.
Rechercher sur Factornews