Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
ARTICLE

Le Relief, partie 2 : chez soi

divide par divide,  email  @divideconcept

Une période de transition



En 2006 intervient une révolution du matériel audiovisuel qui déjà prépare le terrain pour l'arrivée du relief : l'avènement de la HD, Haute Définition. Ce renouvellement passe par l'acquisition d'une part de lecteurs blu-ray, après 10 ans de DVD, et d'autre part par un renouvellement des écrans après 40 ans de téléviseurs couleurs... Le mouvement est lancé, et bénéficie au relief tant sur le plan commercial (inertie du renouvellement) que sur le plan technique: la haute définition affine grandement le rendu du relief. Pour s'en convaincre, il suffit de comparer 2 éditions d'un même film, par exemple Voyage au centre de la Terre ou Coraline : là où l'édition DVD est quasiment irregardable, l'édition blu-ray mieux compressé et à la définition 5 à 6 fois supérieure, présente le summum de ce que les anaglyphes peuvent accomplir. De plus, la combinaison chromatique retenue pour ces derniers films semblent d'autant mieux convenir (système Trioscopic, une déclinaison de vert/magenta) en provoquant moins de fatigue sur le long terme (son pendant dans les jeux vidéo est le système TriOviz).

Image hosted by uppix.net
Coraline


Les anaglyphes vivent bien évidemment leurs derniers instants, les évolutions du cinéma arrivant à nouveau dans les foyers; d'abord par le biais du 3D Vision de NVIDIA début 2009, qui met en place une forte stratégie marketing pour l'imposer dans le milieu informatique. Ils utilisent une technologie de lunettes actives 120Hz synchronisés par impulsions infrarouges, et verrouillé sur leur système. D'autre part, comme iZ3D (qui a bien évolué entre temps) ils proposent un détournement des passes de rendu 3D pour générer 2 vues séparés dans une grande sélection de jeux. Ce détournement fonctionne plus ou moins bien selon les moteurs, du coup chacun met régulièrement à jour une liste de la qualité du rendu relief qu'ils peuvent fournir pour chaque jeu.

Établissement de normes



Pendant ce temps la norme blu-ray 3D se met en place (fin 2009), et l'équipement relief des différents constructeurs commence à arriver : cet équipement porte la norme « 3D Ready », pendant relief de la norme « HD Ready ». Ces équipements proposent des technologies différentes :
La polarisation par entrelacement horizontal (une ligne sur deux définit un oeil différent) ou en échiquier : mêmes avantages que le système RealD, mais l'inconvénient de ne fonctionner que sur les moniteurs (difficile de monter un écran métallisé chez soi), et la résolution est divisé par deux. D'autre part, l'angle de vue peut-être un peu restreint (bien que la situation se soit amélioré depuis les premiers écrans polarisés).
Les lunettes actives de norme 3D Ready (non compatibles avec le système NVIDIA) fonctionnent soit par impulsions infrarouge comme au cinéma, soit par flash subliminaux : cette dernière version utilise directement l'écran comme signal de synchronisation (flash de lumière blanche), et de fait permet une mise en place plus facile avec moins de risque de désynchronisation. A noter que toutes les télés 120hz/200hz/300hz ne sont pas "3D Ready" : la plupart des télés vendus avec ces fréquences avant l'apparition de cette norme ne font que doubler ou interpoler un signal bloqué en réalité à 60 images secondes.

De fait, NVIDIA est obligé de s'aligner et d'ouvrir sa 3D Vision aux autres technologies; début 2010 ils lancent le programme 3DTV Play, qui s'appuie sur la partie software de 3D Vision et la rend compatible avec la polarisation et les autres normes de lunettes actives.
De son coté pour contrer NVIDIA, AMD lance aussi son programme relief, Open Stereo 3D.
En ce qui concerne la lecture de blu-ray 3D, les 3 principaux éditeurs (Cyberlink, Corel et Arcsoft) ont bien évidemment annoncés des mises à jours de leurs logiciel respectifs PowerDVD, WinDVD et TotalMedia Theater.

Coté lecteur de salon, la PS3 doté d'un lecteur blu-ray est d'ors et déjà compatible avec la norme blu-ray 3D, et la plupart des lecteurs blu-ray seront mis à jour pour en bénéficier également. A noter que pour la plupart de ces équipements, la norme HDMI 1.4 semblerait nécessaire (sauf dans le cas d'une projection polarisé, où il n'y a pas plus d'information image à envoyer puisque la séparation du contenu se gère par entrelacement).

Image hosted by uppix.net
NVIDIA 3D Vision
Rechercher sur Factornews