Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
ARTICLE

Le Guide Factor Apple Arcade, partie 10

Ricardo par Ricardo,  email  @Ricardo13Gaming
 
Et de 10! Dans cette partie du guide, trois nouveaux jeux essayés : de la gestion d'autoroutes, des chats qui s'envoient en l'air et une mémé qui se met en boule. Ca n'en a pas l'air mais c'est plutôt cool. Allez viens, on est bien.

Mini Motorways

Qu’est-ce que c’est?

Un jeu de gestion du trafic
C’est développé par Dinosaur Polo Club auteurs de Mini Metro, assez semblable dans son principe
Sort aussi sur PC

On y joue comment?

Les contrôles sont pensés pour le tactile, mais c'est jouable aussi au pad bien que moins intuitif. Orientation Paysage imposée. Tous les appareils lui conviennent, mais préférez l'iPhone pour l'avoir toujours sur soi et lancer une petite partie dans une salle d'attente. (Lancé sur iPhone XS, iPad Pro 11", et Mac OS Catalina, avec et sans pad Xbox One et DualShock 4)

Et ça donne quoi?

C'est pas mal du tout.
 
Petit jeu reposant, simple et efficace, Mini Motorways vous permet de gérer les routes de grandes villes afin que les habitants puissent faire leurs emplettes sans avoir trop de bouchons (vive le capitalisme). La difficulté est que les habitations et les magasins apparaissent petit à petit et sont placés aléatoirement (vous devez en + faire matcher les couleurs entre bâtiments et voitures) ce qui complique l'optimisation des trajets. Chaque semaine vous recevez des portions de route, feu tricolores, pont et autoroutes suspendues à utiliser avec parcimonie car en quantité limitée. Ajoutez à cela que vous devrez composer avec les éléments naturels du décor : lacs, montagnes etc... et bien entendu vos propres routes. Vous perdez la partie lorsqu'un magasin attends trop longtemps ses clients, alors évitez les engorgements et trouvez des raccourcis. Côté réalisation c'est simple mais extrêmement lisible, donc parfaitement adapté au genre.

Le vrai problème selon moi est l'absence de carotte. Il y a bien un objectif de 250 points à atteindre par ville, mais une fois fait sur les 7 métropoles du jeu, plus rien ne vient motiver le joueur à relancer une partie si ce n'est tenter de battre le record mondial. Un peu maigre comme motivation. C'est d'autant plus dommageable qu'il suffirait d'un rien pour régler ce problème. Je recommande néanmoins ce digne successeur de Mini Metro.

Explottens

Qu’est-ce que c’est?

C'est un Twin Stick Shooter. C’est développé par we.R.Play qui auparavant a fait quelques jeux sans envergure Sort aussi sur PC

On y joue comment?

Les contrôles sont faits pour le pad, injouable au tactile. Orientation paysage imposée. Préférez le mac ou l'iPad pour la lisibilité (ennemis et joueur assez petits et nombreux). (Lancé sur iPhone XS, iPad Pro 11", et Mac OS Catalina, avec et sans pad Xbox One et DualShock 4)

Et ça donne quoi?

C'est bof.
 
J'ai presque envie de m'arrêter là dans cette description de mon expérience sur Explottens tellement le jeu est classique dans son genre.
Vous êtes un chat aux commandes d'un avion (mouais pourquoi pas), et devez enchaîner des niveaux qui se résument la plupart du temps à abattre un nombre précis d'ennemis. Il y a bien quelques variantes mais vous devrez tirer sur tout ce qui bouge quand même. On est dans un shoot après tout.
Il vous est proposé de définir la difficulté à chaque début de stage, difficulté plutôt bien gérée et cohérente. Le manque de cohérence vient plutôt du fait que votre avion ne se crashe pas, vous ne faites qu'effleurer l'eau ou le sol, du coup votre attention ne se portera que sur l'évitement des tirs adverses. Pourquoi pas...

Bon arrêtons avec cette formulation en disant simplement que ce titre n'a absolument rien à offrir de neuf au genre, n'est pas si fun, pas si nerveux que ça mais bien réalisé (au moins). C'est un plat tiède et insipide, et dans le menu Apple Arcade il y a bien mieux.
 

Pinball Wizard

Qu’est-ce que c’est?

Un jeu de Flipper/Dungeon RPG. C’est développé par Frosty Pop Games Inc. à qui l'ont doit déjà Don't Bug Me sur Apple Arcade. Exclu Apple Arcade

On y joue comment?

Les contrôles sont plutôt faits pour le pad, mais ça reste très jouable au tactile. Orientation paysage imposée. Tous les appareils peuvent faire l'affaire. (Lancé sur iPhone XS, iPad Pro 11", et Mac OS Catalina, avec et sans pad Xbox One et DualShock 4)

Et ça donne quoi?

C'est pas mal.
Voici un nouveau jeu essayant de dé-ringardiser le flipper en le mélangeant à un autre genre, après le très réussi Yoku's Island Express. Là où Yoku mettait des morceaux de Flipper disséminés dans un autre genre (le Metroidvania), ici c'est l'inverse on met un type de jeu (le dungeon Crawler) dans un plateau de flipper.
 
Vous contrôlez donc les raquettes, une petite vieille magicienne faisant office de boule. Celle-ci doit récupérer trésors et points de vie/magie, tout en percutant des ennemis pour les éliminer (dont l'un d'eux lâchera la clef vous permettant d'ouvrir la porte de sortie du niveau).
Le principe est intéressant mais l'exécution imprécise, imprécision due au principe même de déplacement de son avatar à base de flippers et bumpers. Du coup la réussite de tel ou tel tableau dépends d'une part de vos réflexes mais également d'une part chance, ce qui m'a un peu gêné.
Après, niveau contenu ce n'est pas Byzance, la progression se fait de manière très classique, et vous devrez refaire les niveaux lorsque vous aurez vidé votre barre de vie.

Un petit jeu pas déplaisant mais pas franchement mémorable.

On se retrouve dans 2 semaines pour la 11e partie du guide Factor Apple Arcade!

Rechercher sur Factornews