Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
ARTICLE

Future Games Show 2020 : le récap'

billou95 par billou95,  email  @billou_95
 
​Initié par un autre média de l’hydre Future Plc, GamesRadar+, la première édition du Future Game Show a fait un peu comme tout le monde, à savoir présenter deux ou trois nouveautés noyées dans une masse de jeux déjà-vus ailleurs. Aussi on va concentrer ce récapitulatif sur les quelques jeux découverts et/ou détaillés hier soir.
Et on commence par Dustborn, le nouveau jeu d’aventure narratif de Red Thread Games, les créateurs du kickstarté Dreamfall Chapters: The Longest Journey et plus récemment de Draugen.  On y suivra le road trip à travers les USA d’une bande de jeunes transportant une mystérieuse cargaison dans un bus piloté par un androide. Il y sera question de romances, de recrutement de nouveaux membres mais aussi de combats à l’aide du « pouvoir des mots ». On en saura probablement plus sur cet ovni narratif d’ici sa sortie l’année prochaine mais en attendant, on a droit à une bande-annonce et du un peu de gameplay.





Fiers comme des coqs d’avoir pu acquérir un kit de développement, les développeurs de TeamKill Media LLC adeptes des FPS aux beaux éclairages sans envergure présentent Quantum Error qui coche toutes les cases du projet bancal. La bande-annonce prend plus de temps pour présenter le gros logo « PS5 » qu’un survival-horror futuristique au look tout droit sorti de 2016. Ca n’augure pas vraiment du bon pour la suite…



Sherlock: Chapter One c’est le retour de la meilleure saga consacrée au détective britannique. C’est toujours développé par Frogwares qui ont enfin récupéré les droits de leur jeux et vont pouvoir souffler un peu après une année 2019 chaotique. On nous annonce un mix enquête et exploration plus ouvert que par le passé, mais se déroulant sur une petite île méditerranéenne. Enfin, le jeu sera une préquelle dans laquelle on jouera un jeune Holmes à peine majeur. Vivement qu'on en apprenne plus.



Et encore un jeu d’action 2.5D qui lorgne du côté des simulateurs de salière de From Software. Morbid: The Seven Acolytes s’annonce sans artifices et sans autre information qu’un trailer qui présente une héroïne aux prises avec des démons et prêtres vaudous. Tous les codes du souls sont là : la roulade, des mouvements lents, un sacré inventaire et une musique symphonique. A voir si le jeu de Still Running aura assez de cachet pour se détacher du genre…



Runner Duck prend les mêmes et recommence dans Space Crew, leur Bomber Crew dans l’espaaaace qui s’annonce pour une sortie en septembre chez Merge Games. Si vous avez joué à leur précédent jeu vous savez déjà qu’il s’agira de prendre en main l’équipage d’un vaisseau qui aura fort à faire entre l’accomplissement de missions, les combats avec des extra-terrestres et la gestion d’incidents à bord. Bomber Crew était très sympa, on s’attend au moins à la même chose.



The Captain is Dead est l’adaptation vidéoludique du jeu de société créé par Joe Price et JT Smith. Rien ne va plus à bord, l’USS Factornews est en perdition et c’est à vous de prendre la place du capitaine et d’envoyer vos membres d’équipage aux quatre coins du vaisseau pour gérer la situation dans un gameplay stratégique. Franchement le concept sent un peu le réchauffé et on a du mal à voir comment il pourrait tirer son épingle du jeu face à la concurrence déjà en place…



Werewolf The Apocalypse: Heart of The Forest se dévoile en 26 secondes de CGI, il n’y a absolument rien à en dire si ce n’est que la typo du logo est affreuse.



Peut-être l’annonce la plus intrigante du Future Game Show : Operation Tango tente une nouvelle fois le coup de Trafalgar de l’infiltration asymétrique en coopératif, comme l’ont fait avant lui Hacktag ou Clandestine. D’un côté le hacker aura devant lui caméras de sécurité, système d’information et interfaces à gros boutons, de l’autre dans une vue à la troisième personne le second joueur devra s’infiltrer et passer au nez et à la barbe de robots tueurs. A suivre en 2021.



Dans la série « on les a déjà vus et on en voit pas bien plus » on retrouve pêle-mêle Serial Cleaners (15 secondes de jeu grand max), le fraichement annoncé Kena: Bridge of Spirits, Paradise Lost qui nous montre quelques bribes de gameplay dans un bunker nazi, le coop-shooter free2play Rogue Company, Skater XL qui explique son jeu de jambes physiqué, le shmup Cygni qui est toujours aussi impressionnant ou encore Call of The Sea une nouvelle fois en présentation doublée par un des développeurs.

Ensuite, les « presque près mais pas encore » qui devraient arriver entre aujourd’hui et cet automne : Maid of Sker et ses monstres aveugles qui réagissent à vos sons et dont on vous reparlera à sa sortie, le coupé-décalé Ghostrunner, Hot Shots Racing et ses bolides low-poly, Cris Tales (lire la preview Gamescom 2019 de Frostis), Neon Abyss, la version Xbox du très énervé Get To The Orange Door, Waking et Remothered: Broken Porcelaine.

Enfin, vous reprendrez bien quelques secondes de tout plein de jeux qui seront vus plus en détail dans les prochains Guerrilla Collective...

Pour une première édition, le Future Games Show fait déjà mieux que son soporiphique grand frère PC Gaming Show. C'est pourtant le même groupe média aux commandes, on se demande alors pourquoi ne pas avoir mieux organisé leurs programmes...
Rechercher sur Factornews