Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
ACTU

ZeniMax perd encore des points de Carmack

CBL par CBL,  email  @CBL_Factor
 
La maison mère de Bethesda, ZeniMax, a un goût un peu trop prononcé pour le procès. Ils sont généralement toujours dans leur droit mais ils passent quand même pour ses sales cons. Après Interplay et Mojang, c'est au tour d'Oculus VR d'être attaqué en justice. ZeniMax reproche à Oculus d'utiliser des technologies développées par Carmack alors qu'il était encore chez ZeniMax. ZeniMax a déjà demandé du blé à Oculus en compensation mais ils ne sont jamais parvenus à un accord.

John Carmack (qui ne doit pas savoir qu'il est censé ne rien dire dans ces cas-là) a confirmé sur Twitter qu'il a bien écrit du code pour la RV quand il était chez ZeniMax mais ce code est resté chez ZeniMax. Comme rien n'a fait l'objet de brevet, on voit mal sur quelle base juridique ZeniMax attaque.

Ce serait cool que ZeniMax utilise l'argent qu'il dépense en avocat pour financer un vrai service de QA. Il semble que The Elder Scrolls Online en aurait eu bien besoin.

[maj] : selon The Verge, l'attaque de ZeniMax est fondé principalement sur un accord de non-divulgation signé par Palmer Luckey. Il donnait l'accès à Palmer et Oculus à des ressources de ZeniMax en échange de certaines contreparties. Et c'est là que tout se joue. Selon la manière dont on interprète le document, tout ce qu'aurait fait Carmack (et son équipe chez ZeniMax) pour promouvoir et améliorer l'Oculus appartiendrait à ZeniMax.
Rechercher sur Factornews