Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
ACTU

Video games killed the radio star

CBL par CBL, d'après Guardian  email  @CBL_Factor
 
Charles Arthur est un spécialiste des nouvelles technologies au Guardian, un célèbre quotidien anglais. Comme beaucoup de monde, il avait quelques doutes sur le fait que le téléchargement illégal soit le seul responsable de la chute des ventes de disques.

Il a donc analysé les dépenses multimédia en Grande Bretagne depuis 1999 et a sorti le graphique qui suit. Le résultat est sans appel : les ventes de disques ont bien baissé mais les ventes de DVD et surtout de jeux vidéo ont explosé. Au fond c'est logique : les budgets ne sont pas extensibles à l'infini et les gens préfèrent prendre "un jeu vidéo à 40 euros qui durera plusieurs semaine" plutôt qu'un "CD à 15 euros avec deux bons morceaux et huit autres ratés" dixit Charles.

Le plus triste dans tout cela est que 3 des 4 majors du disque (Universal, Sony, Warner) qui font pression sur les gouvernements pour faire voter des lois débiles profitent très largement des ventes de DVD et de jeux vidéo. Idem pour les revendeurs (Fnac et compagnie).
Rechercher sur Factornews