Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
ACTU

Une guitare et plein de zéros

Joule par Joule, d'après Gamekult  email  @j0ule  
 
La Battle of the Brands vient de commencer. C'est Gibson qui a tiré le premier, en accusant Activision (pourtant son partenaire sur les trois premiers Guitar Hero) de violer l'un de ses brevets de 1999 portant sur une technologie permettant de simuler une performance musicale. Si le mouvement est surprenant de la part du constructeur de guitare qui a accompagné l'éditeur durant toutes ces années, il en devient risible quand on sait que le premier Guitar Freaks de Konami, dont Guitar Hero reprend à peu près tout, est sorti en 1998. Activision tente d'ailleurs de faire invalider le brevet, et ainsi empêcher l'injonction de son partenaire/adversaire.

Par ailleurs, l'ex-développeur de la série, Harmonix, via sa maison mère Viacom, réclame plus de 14,5 millions de royalties apparemment non réglées par Activision. La demande d'un procès a été formulée lundi, mais a vite été retirée, Activision préférant régler ceci à l'amiable en s'asseyant à une table de négociations, et ainsi éviter un fiasco public.
Rechercher sur Factornews