Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
ACTU

Super Mario 64 : la version PC

CBL par CBL,  email  @CBL_Factor
 
Il y a huit mois, le code source de Super Mario 64 est apparu dans la nature grâce au boulot de passionnés qui ont décompilé et commenté le tout. En analysant un code, un fan est même tombé sur un bug qui empêche la fumée de s'afficher correctement et a sorti un patch pour la ROM N64. Les assets du jeu sont absents pour éviter une violation de copyright.

Un autre fan est allé plus loin. Il vient de sortir un portage Windows de Super Mario 64 sur les réseaux sociaux. On ne parle pas d'un émulateur avec une ROM mais bien d'un portage natif tournant en DX12 et supportant les écrans larges et le 4K. Vous pouvez même utiliser ReShade pour ajouter des effets sympa. On ne peut coller un lien ici vers la version compilée mais voici le code source.

Ceci étant dit, les avocats de Nintendo ont d'autres tanukis à fouetter... (voir la suite)

A cause d'une faille liée à iQue  (qui développait les versions chinois des consoles Nintendo), des pirates ont mis la main sur 2 To de données confidentielles contenant des roms de debugs, des protos de jeux abandonnés, du code source pour des jeux et des outils et tout ce qu'il faut pour faire une Wii : les diagrames techniques, le SDK, le code source de l'OS...

Contrairement aux idées reçues, ce n'est pas forcément une bonne nouvelle pour l'émulation. Les développeurs de Dolphin ont tout fait jusqu'à présent pour rester dans la légalité et utiliser quoi ce soit provenant de cette fuite rendrait l'émulateur illégal. Et même s'ils ne le font pas, Nintendo risque d'être encore plus méfiant que d'ordinaire et n'hésitera pas à envoyer une armée d'avocats s'ils suspectent quelque chose de pas clair.

Rechercher sur Factornews