Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
ACTU

S.O.S Phantom

Niko par Niko,  email  @nik0tine  
 
On s'en doutait un peu, mais ça deviens de plus en plus évident : la phrantom risque de ne présenter une menace que pour elle-même.

La présentation avait déjà laissé tout le monde assez dubitatif quant au succès potentiel de la console. En gros, la Phantom est un PC déguisé (PIV 3Ghz, chip graphique nVidia, dur 100 Go, OS dérivé d'XP), sans lecteur CD/DVD : le concept de l'objet est de proposer des jeux uniquement via sa connexion au réseau en haut débit.
Le hic, c'est le prix : 400 € l'engin, auquel on ajoutera 10 € / mois de service en ligne plus le prix des jeux - entre 10 et 50 €. Ajoutons à cela qu'aucun éditeur n'a pour le moment montré un franc enthousiasme à annoncer le moindre jeu sur la console, malgrè la facilité de conversion annoncée des titres PC / XBox et le kit de développement gratuit.

Mais l'histoire ne s'arrete pas là ...

Comme pour en remettre une couche, le site américain Penny Arcade a mené sa petite enquete pour trouver quelques faits pour le moins surprenants : aucun dépot de marque pour le nom Phantom n'a été effectué par Infinium Labs.

Plus troublant encore, un lecteur d'HardOCP s'est rendu au siège social de la société : un bureau de 30x30m, avec en tout et pour tout deux téléphones. Contacté par le site, Tim Roberts aurait assuré qu'un certains nombre de consoles étaient dors et déjà prototypées dans leur usines (ultra-secretes). Quand HardOCP a abordé la question des locaux, le responsable d'Infinium Labs aurait menacé ce dernier de procès dans un langage fleuri : "WHO THE FUCK IS THIS!?!?! BLAH BLAH I'LL SUE YOU".

Tim, tu va avoir du mal a ratrapper ce coup là ...
Rechercher sur Factornews