Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
ACTU

Qui veut la peau du Live ?

CBL par CBL, d'après CVG  email  @CBL_Factor
 
Reprenons la chronologie du online chez Valve. Il y a d'abord eu Won.net, une pâle copie de Battle.net, sur lequel nombre d'entre nous ont fait leurs premières armes sur CS et Team Fortress Classic. Puis il y eut Steam, un client très lourd distinct des jeux déjà qui permettait de trouver un serveur et de gérer une liste d'amis. Peu à peu, Steam a évolué pour devenir une plate-forme de ventes de jeux par téléchargement, au départ pour vendre les jeux de Valve puis rapidement ceux des éditeurs tiers. En même temps, la plateforme a gagné en maturité, en légèreté et en stabilité. Il n'y a que très peu de contraintes : on peut télécharger le client librement et installer les jeux achetés sur n'importe quel PC.

Valve a confié à Computer & Video Games qu'ils vont désormais se tourner vers le côté communautaire en améliorant nettement la gestion des amis sur Steam. On pourra désormais créer des groupes, discuter entre amis via un système de chat vocal quelque soit le jeu en cours, savoir à quel jeu est en train de jouer un ami et le rejoindre, disposer d'une page web personnelle avec ses stats... Valve est aussi en train de mettre en place un système de "matchmaking" permettant de rejoindre une partie avec des joueurs de son niveau. Evidemment, le tout restera gratuit.
Rechercher sur Factornews