Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
ACTU

[Popcorn] Isle of Dogs / L'Ile Aux Chiens

CBL par CBL,  email  @CBL_Factor
 
Si vous espériez trouver sur Factor une critique de Ready Player One, ce ne sera pas le cas pour l'instant. D'une je n'ai pas encore vu le film et de deux il est déjà sorti en France. Aimant à la fois la culture asiatique, les chiens et Wes Anderson, je suis allé voir le nouveau film du réalisateur, Isle Of Dogs. L'histoire est la suivante : dans un futur proche et suite à une épidémie de grippe canine, une mégalopole japonaise bannit les chiens et les envoie sur une ile qui sert de décharge. Atari, un gamin de 12 ans, décide d'aller sur l'ile pour retrouver son fidèle compagnon et va se lier d'amitié avec un pack de toutous qui vont l'aider dans sa quête. Pendant ce temps, des scientifiques tentent de guérir la grippe canine mais doivent faire face à un dangereux complot.

Isle Of Dogs est le deuxième film d'animation de Wes Anderson après Fantastic Mr. Fox. Comme pour Fox, c'est du stop motion. L'animation est assez sommaire (on est loin d'une production Laika) mais chaque plan fourmille de détails et pourrait être encadré au mur. Les chiens sont adorables et Wes Anderson a choisi de les humaniser mais pas trop: ils parlent, parfois pleurent mais dans l'ensemble leurs expressions faciales restent plausibles. Si les chiens parlent en anglais, les japonais parlent en japonais et ne sont traduits que quand un interprète est présent à l'écran, un procédé qu'on aimerait voir plus souvent.

Les films de Wes Anderson étaient plutôt lents mais la cadence s'est accélérée avec Moonrise Kingdom puis surtout avec The Grand Budapest Hotel. Isle Of Dogs conserve la même cadence ce qui donne un film super dynamique rythmé par une BO á base de tambours. Comme souvent avec le réalisateur, l'histoire est à la fois cocasse et particulièrement touchante sans avoir besoin de longs discours et de violons. Le casting est génial : Bryan Cranston, Edward Norton, Bill Murray, Jeff Goldblum, Ken Watanabe, Scarlett Johansson,Tilda Swinton... et tout ce petit monde s'en donne à coeur joie.

Je pourrais faire une longue série de jeux de mots débile ("Une histoire qui a du chien", "La patte du réalisateur"...) mais je vais conclure en vous incitant à aller voir ce film surtout si vous avez un chien. C'est probablement le meilleur film mettant en scène le plus vieil ami de l'homme et c'est aussi une nouvelle approche au genre: les chiens sont humanisés dans leurs actions mais pas dans leurs désirs. C'est un film d'animation vraiment drôle et sans avoir besoin de balancer trente mille références. C'est un film à regarder en famille sans pour autant insulter l'intelligence des jeunes téléspecateurs. C'est un nouveau chef d'oeuvre de Wes Anderson et mon gros coup de coeur de cette année. Isle of Dogs / L'Ile Aux Chiens sort le 11 avril en France.

Rechercher sur Factornews