Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
ACTU

PlatinumGames s'ouvre à Tokyo

Frostis Advance par Frostis Advance,  email  @FrostisAdvance  
 
Décidément, PlatinumGames a les deux pieds sur l’accélérateur en ce début d’année ! Après avoir dévoilé The Wonderful 101 : Remastered en début de mois, et Project G.G hier, le studio d’Ôsaka présente aujourd’hui le troisième projet du Platinum Four. Et pour le coup, il s’agit tout simplement de l’ouverture d’un studio à Tokyo, brièvement mentionné hier.

Et pour présenter ce projet, rien ne vaut un long message de Kenichi Sato, le President et CEO de PlatinumGames. Depuis son arrivée à la tête du studio en mars 2016, suite au départ de Tatsuya Minami (qui a fondé M-Two, travaillant pour Capcom sur Resident Evil 3), il est resté assez silencieux, oeuvrant dans l’ombre et signant quelques beaux contrats, notamment avec Nintendo et Square Enix, mais aussi Tencent dernièrement. Et depuis l’arrivée du géant Chinois dans le capital de PlatinumGames en décembre 2019, tout s’accélère.

Si le studio d’Ôsaka se focalisera sur ce qu’il sait faire depuis sa fondation en 2006, le studio de Tokyo s’occupera quant à lui d’une chose que le studio n’a pas vraiment l’habitude de faire : le jeu-service sur console. Là, clairement, on sent un peu plus l’impact de Tencent, mais cela peut aussi s’accompagner de bonnes nouvelles. La première étant que cette nouvelle structure recrute à fond pour atteindre les 100 employés, afin de former ce qu’ils appellent l’équipe LiveOps. Pour l’instant composée de 15 personnes, dont David Scripps (ingénieur), Motoi Fujita (réalisateur), Miki Sato (chef de projet) et Takahisa Sugiyama (concepteur) provenant tous des cendres d'EA Japan, cette équipe devra évidemment trouver d’autres talents, mais à Tokyo, ce n’est pas ça qui manque.

Reste maintenant à voir si la patte PlatinumGames sera toujours présente. On gardera un oeil sur le sujet. 
Rechercher sur Factornews