Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
ACTU

Ouye ouye capitaine abandonné

CBL par CBL,  email  @CBL_Factor
 
En janvier 2014, la Chine a assoupli ses règles concernant la vente des consoles à condition que les opérations soient basées dans la zone de libre échange de Shanghai. Le mois dernier, la Chine annonçait que cette dernière barrière était levée et que les consoles étaient légales dans tout le territoire. Le contenu (jeux et compagnie) doit toujours être approuvé par le Ministère de la Censure Culture.

Je pourrais tenter de vous expliquer que c'est probablement une mesure destinée à apaiser les classes moyennes (donnez leur du pain et du jeu) alors que le pays est en proie à une crise profonde. Je pourrais aussi vous expliquer que Microsoft, Sony et Nintendo vont avoir beaucoup de mal à convaincre des joueurs qui ont l'habitude du PC et du mobile. Mais il faudrait faire des recherches, donner des chiffres, générer des graphiques... Et on est dimanche. Et puis c'est beaucoup plus drôle de parler d'une pratique ancestrale de la Chine qui va aussi faire beaucoup de mal aux constructeurs : les clones vulgaires.

En Chine, on trouve des copies d'absolument tout depuis les téléphones jusqu'aux marques de whisky en passant par les chaines de restaurant. Même le Colbert Report a sa copie chinoise ! Les consoles ne sont pas épargnées et ce depuis la NES. Le soucis est qu'il fallait aussi copier les jeux et cela demande du temps et des développeurs. Depuis l'apparition d'Android, c'est open bar. Il suffit de pomper un design, de mettre du matos pas cher dedans et d'installer Android et le tour est joué.

La OUYE fait très très fort. Elle reprend :
-le design de la PS4
-la manette et l'interface de la XO
-le nom d'une autre console Android vaguement célèbre en Chine depuis qu'Alibaba a investi dedans.

Dedans on trouve un Allwinner A80, 2 Go de RAM et 16 Go de mémoire flash. Mais ce n'est pas tout : en plus de copier le nom de la Ouya, la Ouye copie aussi sa méthode de financement. Elle fait l'objet d'une campagne de crowdfunding sur un genre de Kickstarter chinois. On peut penser que 100 000 yuans / 15 000 euros est assez peu pour lancer une console mais la Ouye a beaucoup économisé en R&D via ses diverses "inspirations".
Rechercher sur Factornews