Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
ACTU

Les voleurs à l'assaut des univers persistants

Akshell par Akshell,  email
 
À mesure que les univers persistants et leurs systèmes d'enchères se développent et offrent une parité entre leur économie interne et l'économie réelle, ils commencent à intéresser les criminels. Voici quelques exemples récents illustrant le phénomène.

Début août, EverQuest 2 a été victime d'un hack à grande échelle entraînant une inflation de 20% pendant 24 heures de l'économie du jeu : les pirates avaient utilisé un bug permettant de créer une grande quantité de monnaie et s'en sont servi pour acheter des centaines d'objets. Rapidement informé, SOE a immédiatement coupé le service d'enchères, a banni les joueurs et remis à son niveau initial l'économie du jeu. Mais sans réussir à empêcher certains de revendre leur butin contre de l'argent véritable sur le service d'enchères .

Certaines sociétés spécialisées en sécurité informatique affirment que des vers (Worms) équipés de Keylogger visent spécifiquement les MMORPG les plus populaires afin de récupérer les identifiants et mots de passe des comptes. Ceux-ci sont ensuite dépouillés de leurs équipements (virtuels) de valeur et revendus sur des sites d'enchères en échange d'argent bien réel. Joystiq.com évoque le cas du vers PWSteal.Wowcraft pour World of Warcraft et Yahoo celui du vers PrsKey.a pour le jeu Priston Tale.

Dernier cas, celui d'un étudiant chinois arrêté par la police au Japon pour avoir utilisé des bots dans Lineage II afin d'attaquer et dérober des objets de valeur et ensuite les revendre sur un site d'enchères en ligne. Des rumeurs parlent même de véritables ateliers clandestins en Chine ou en Indonésie exploitant ce système.
Rechercher sur Factornews