Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
ACTU

Les Frag Dolls, booth babes next gen ?

Niko par Niko, d'après Joystiq  email  @nik0tine  
 
Ici, chez Factor, on s'est longtemps demandé à quoi servaient , l'équipe féminine castée par Ubi Soft. La théorie qui a prévalu un moment, le support marketing pour les jeux de l'éditeur, a volé en éclat la semaine dernière à la sortie de cette vidéo filmée pendant la gamer's assembly. Visiblement, non, elles ne sont pas là pour vendre des jeux Ubi. Mais alors, pourquoi ?

Joystiq nous donne finalement un élément de réponse : et si Ubi avait recruté des filles uniquement dans le but de décorer son stand à l'E3 ? Cette année, les devs et éditeurs sont en effet encouragés par l'organisation (comprendre : sous peine de forte amende) à ne pas afficher de jeunes filles semi-dénudées sur leur emplacement. Mais comme le programmeur 3D boutonneux n'attire que moyennement le journaliste, voila que sont cordialement invitées cette année tout ce qui se compte d'équipes de progaming féminin : les Frag Dolls chez Ubi bien sûr, mais aussi les Girlz of Destruction chez Via et le PMS Clan chez tous ses sponsors. A moins que tout ceci ne soit qu'une coïncidence, bien entendu.
Rechercher sur Factornews