Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
ACTU

La pub in-game, vous allez en bouffer

CBL par CBL, d'après Reuters  email  @CBL_Factor
 
514. C'est en millions de dollars l'état du marché de la pub in-game en 2006, le nouvel eldorado des éditeurs. Mais pour l'instant, elle reste encore limitée pour des raisons techniques. Soit l'éditeur choisit un affichage statique (cf les pubs Axe de Rainbow Six : Vegas) soit il choisit un affichage dynamique avec renouvellement des pubs par internet mais dans ce cas il faut prévoir les emplacements et intégrer le code de renouvellement de la pub au code du jeu.

Pour contourner ce problème, la société Double Fusion vient d'annoncer qu'ils avaient développé une solution baptisée fusion.runtime qui permet d'inclure de la pub in-game sans qu'elle soit initialement prévue dans le jeu. L'avantage est qu'en plus de pourrir les nouveaux titres, on peut l'inclure dans les anciens titres. Ubisoft a acheté une licence et cela a donné dont le but est de dire "si si la pub in-game c'est trop bien ça permet d'avoir des jeux gratuits". NC Soft s'est aussi rué dessus ce qui promet pour le futur Guild Wars 2.

Les solutions ?
1) apprenez à manager un firewall pour bloquer les accès aux serveurs de pubs
2) téléchargez les futurs cracks qui vont bloquer ces pubs
3) n'achetez pas ces jeux.
Rechercher sur Factornews