Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
ACTU

La news Blizzard du vendredi

CBL par CBL,  email  @CBL_Factor
 
Vicarious Visions a enchainé coup sur coup les excellents Crash Bandicoot N. Sane Trilogy et Tony Hawk's Pro Skater 1+2. Le premier s'est vendu à 10 millions d'exemplaires tandis que le second s'est écoulè à un million d'exemplaires en deux semaines, le deuxième meilleur lancement pour un Tony Hawk. Pour les remercier, la maison-mère Activision a décidé que désormais Vicarious Visions ferait partie intégrante de Blizzard.

Vicarious Visions va devenir un studio de support dédié aux jeux de Blibli et le nom Vicarious Visions va disparaitre. Jennifer Oneal, la patronne du studio, devient Executive Vice President of Development chez Blizzard. Simon Ebejer, anciennement Chief Operating Officer, devient le nouveau patron du studio. Essayons de comprendre la stratégie d'Activision en répondant à deux questions : pourquoi le choix de Vicarious Visions et pourquoi faire disparaitre le nom ​Vicarious Visions.

Le fait que Vicarious Visions soit le studio en charge des remake Crash et THPS 1+2 est quelque chose de nouveau. Le studio a passé une large majorité de sa carrière à créer des portages de jeux réalisés par les copains (Beenox, Neversoft, Treyarch...). Cela ne veut pas dire que ce sont des manches. Loin de là : ils ont réalisé quelques petits miracles sur Game Boy Advance et DS. Ils ont aussi filé un coup de patte à Bungie sur Destiny 2. Blizzard bosse actuellement sur deux jeux : Overwatch 2 et Diablo IV. Ils sortiront tous deux sur consoles et probablement aussi bien sur ancienne et nouvelle génération. Il y a aussi des rumeurs d'un remake de Diablo 2. Du coup, Vicarious est le candidat parfait pour donner un coup de main sur le tout.

Alors pourquoi ne pas simplement conserver le nom Vicarious Visions ? La raison est principalement marketing. Les jeux Blizzard sont officiellement développés et publiés par Blizzard même s'il y a souvent des partenaires externes. Et après le désastre Warcraft III : Reforged (sous-traité en Malaisie par Lemon Sky Studios), il est fort possible que Blizzard veuille conforter la main-mise sur ses jeux en interne. On notera aussi que l'annonce est faite à un mois de la BlizzCon et après une année en dents de scie.

Ceci étant dit, c'est assez triste pour Vicarious Visions et cela fait encore un studio de moins pour Activision. Il reste moins de 10 studios chez eux et une majorité (Infinity Ward, Sledgehammer Games, Treyarch, Raven Software, Beenox et High Moon Studios) bosse sur Call Of Duty.

[MAJ] : 2 heures après que j'ai posté cette news, Bloomberg a posté un article expliquant que Vicarious bosse depuis un an sur la licence Diablo, y compris un remake du 2. On y apprend aussi qu'en octobre 2020, la Team 1, l'équipe en charge du remake de Warcraft III chez Blizzard, a été plus ou moins démantelée et qu'une partie des développeurs ont perdu leur poste. D'autres sont partis rejoindre Frost Giant et Dreamhaven.
Rechercher sur Factornews