Connexion
Pour récupérer votre compte, veuillez saisir votre adresse email. Vous allez recevoir un email contenant une adresse pour récupérer votre compte.
Inscription
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation du site et de nous vendre votre âme pour un euro symbolique. Amusez vous, mais pliez vous à la charte.
 
ACTU

La course contre l'ARM monte

CBL par CBL,  email  @CBL_Factor
 
Le fond d'investissement Third Point détient pour un milliard de dollars d'actions Intel soit 0,5% de la capitalisation boursière du fondeur. Ce n'est pas assez pour imposer quoi que ce soit mais suffisant pour se faire entendre. Son patron Daniel Loeb a envoyé une lettre à un des patrons d'Intel exposant tous les problèmes actuels : les employés qui se barrent chez les concurrents, la perte de sa place de numéro un des fondeurs au profit de TSMC et Samsung, les parts de marché gagnées par AMD pour les PCs de bureau et les serveurs, la domination d'Nvidia dans le monde de l'intelligence artificielle et le fait que des clients d'Intel se mettent à créer leurs propres puces à savoir Amazon, Microsoft et Apple. Ces dernières sont toutes à base d'ARM.

Amazon est déjà bien engagé dans le processus vu qu'ils en sont déjà à leur deuxième génération de puces ARM appelées Graviton et destinées aux serveurs AWS. Selon une rumeur, Microsoft compterait faire de même pour les serveurs Azure. Microsoft utilise déjà des puces ARM pour sa Surface Pro X mais elles sont développées par Qualcomm donc Microsoft n'a pas encore atteint la symbiose matériel-logiciel d'Apple.

La firme de Tim Cook a réussi avec brio sa transition à ARM pour ses Macs. Et ce n'est que le début. Selon des rumeurs, Apple aurait dans les cartons un MacBook Pro 16" avec une puce M1X comportant 12 cores, 8 coeurs haute performance et 4 coeurs basse consommation (contre 4 et 4 pour le M1). Apple développerait aussi des versions 16 et 32 coeurs haute performance de sa puce cette fois destinées au MacPro et probablement à l'iMac. Plus intéressant encore, Apple bosserait sur des GPUs comportant 16, 32 et 128 coeurs (contre 8 dans le M1) histoire de se passer d'AMD. Apple songe aussi à l'avenir et aurait déjà passé une commande massive à TSMC pour produire des puces avec une finesse de gravure de 3nm (contre 5nm actuellement).
Rechercher sur Factornews